Rugbyna Faso : le superbe projet d'Adrien et Kevin, entre ballon ovale et échange interculturel
Rugbynaso Faso, le superbe projet d'Adrien et Kevin.
Découvrez le projet Rugbyna Faso, né de l'association de deux jeunes Français, Adrien et Kevin, entre ballon ovale et échange interculturel.
Avides d'aventures, Adrien Rebelo et Kevin Durand le sont. Le premier, âgé de 21 ans, est Ariégois. S'il étudie l'archéologie et l'anthropologie du côté de Montpellier, il reste un sportif dans l'âme : trail, cyclisme, basket, judo, baseball... et rugby, puisqu'il tâte le ballon ovale depuis l'âge de quatre ans, tout en initiant des jeunes à ce sport via son association. Kevin, 21 ans lui aussi, est originaire de Lozère. Moins sportif mais passionné par les voyages, les échanges interculturels, il prévient d'emblée « De nature, je ne suis pas un grand sportif. C’est Adrien qui m’a initié au rugby et je ne regrette pas d’avoir découvert ce sport. Et j’ai beaucoup de facilités à aller vers les autres, à vouloir rencontrer d’autres personnes. Mêler les deux est donc devenu évident pour nous ». Ils nous racontent la création de leur association et leur superbe projet, baptisé Rugbyna Faso.

Comment vous êtes-vous retrouvés au sein de l'asso' PRESCUTRAS ?

L’été 2014 a été l’élément déclencheur, quand nous sommes partis au Burkina Faso dans un but solidaire pour rejoindre une association locale. Nous avons été en contact avec la population, notamment des enfants, pour encadrer le soutien scolaire et les activités extrascolaires d’une école primaire à Ouagadougou. L’omniprésence du football nous a fortement interpellés. Le rugby n’était pas très développé, voire pas du tout, et certaines personnes - enfants comme adultes - ne connaissaient pas du tout celui-ci. Nous voulions leur montrer « qu’il n’y avait pas que le foot dans la vie ». Nous les avons donc confrontés à ce sport pour changer leurs habitudes.

Ce fameux ballon ovale intriguait tous les jeunes, certains nous posaient la question « mais pourquoi cette forme ovale ? » Ils avaient l’air un peu perdu face à ce nouveau concept ! Cette expérience fut des plus enrichissante pour confronter ces enfants à une toute autre culture, à un autre sport mais surtout, cette idée a fonctionné car nous sommes parvenus à rassembler une quarantaine d’enfants de l’école et du quartier.

Lors de notre retour, nous avons beaucoup pensé à tout ce que nous avons pu traverser lors de notre séjour solidaire en Afrique. On a donc lancé ce projet RUGBYNA FASO qui prône l'échange à travers le rugby, via la création d’une association pour permettre une meilleure réalisation du projet.

Et justement, que pouvez-vous nous dire sur l'asso' ?

Elle se nomme PRESCUTRAS, soit « Promotion des Echanges SocioCulturels à TRAvers le Sport ». Notre but, c'est de favoriser les échanges entre différentes cultures à travers ses actions, tout en prenant le sport comme un intermédiaire pour créer ces échanges. Pour l'instant, nous agissons en France, et en Afrique, via le Burkina Faso. Pourquoi le sport ? Selon nous, c'est le meilleur moyen pour entrechoquer les cultures et pour faire évoluer certaines mentalités à travers les valeurs qu’il peut véhiculer. Le partage, la solidarité, le respect...

Rugbyna Faso : le superbe projet d'Adrien et Kevin, entre ballon ovale et échange interculturel

Parlons maintenant du projet RUGBYNA FASO !

C'est une belle aventure rugbystique mais avant tout, humaine. Qui aurait cru voir un petit villageois burkinabé s’amuser avec un ballon à la forme « si bizarre » comme ils le disent si bien ! Ce fut une surprise remplie de joie et d’envie de découvrir un nouveau sport qu’ils ne pratiquaient pas dans leur quotidien. Cela n’a pas été facile d’expliquer certaines règles, mais les enfants ont vraiment très vite assimilé l’essentiel et cela a pu se voir lors du petit tournoi que nous avons organisé à la fin du camp. Le parrain, c'est Fulgence Ouedraogo, mais aussi Gaëlle Mignot, et d'ailleurs, le MHR nous soutient via son fonds de dotation.

Rugbyna Faso : le superbe projet d'Adrien et Kevin, entre ballon ovale et échange interculturel

Cette envie et cette joie là, nous ont personnellement marqué et touché... Nous avions juste envie de dire aux gens en France : « Venez voir ces enfants ? Ils ont un sourire magnifique, ils ne demandent qu'à jouer rien de plus. » Ces échanges, nous ont permis de nous rendre compte qu’au final, ceux qui reçoivent c'est... nous. RUGBYNA FASO n’existe pas seulement dans l’optique d’apporter quelque chose de nouveau à ces enfants, mais surtout pour transmettre certaines valeurs. Permettre aux enfants de les acquérir, qu’ils se réunissent tous ensemble peu importe qu’ils soient petits, grands, gros, maigres, que ce soient des filles ou des garçons. Nous continuerons à faire ça tant que nous verrons sur le visage des enfants ce magnifique sourire.

Rugbyna Faso : le superbe projet d'Adrien et Kevin, entre ballon ovale et échange interculturel

La suite p. 2
Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • Loyam
    37059 points
  • il y a 3 ans

C'est toujours un plaisir de lire des nouvelles à travers la planète, dans des pays, autres que ceux, que nous connaissons d'ordinaire dans le domaine du ballon ovale.

Continuez les gars. 😊

  • epa
    33831 points
  • il y a 3 ans

Bravo! Voila le rugby que j'aime.

Bravo a Adrien et Kevin si ca peu aider ces gosses, et félicitations à Fufu. Ca nous réconcilie avec notre sport.

  • AKA
    44758 points
  • il y a 3 ans

Bravo les gars!!! par contre au rugbynistère ils font la grasse matinée! Hé ho il y a Top 14 ce WE!!!!!!!!!

@AKA

Comme tous les dimanches..... Lundi, vu les autres sites, l'ASM va faire le buzz.
J'espère que la victoire de Montpellier sera mise sur le devant de la scène.
Belle victoire du MRH avec une défense superbe.
J'en doute Clermont encore dans le Top 6 sera châtier en place public.

Super.....
Dans notre Club ns avons en Jujus un Jeune d'origine Burkinabé, je peux vous certifier que si tous les mômes là-bas sont du mm acabit, il y a sacré potentiel tant humain que Sportif.....

Beau projet et superbe photo des gamins en premiere page.
Continuez les gars, Bravo!

  • Iyhel
    22770 points
  • il y a 3 ans

Belle aventure !

Le terrain doit être méchamment dur... Remarque ça change de la bouillasse hivernale de chez nous.

Derniers articles

News
News
Vidéos
Vidéos
News
News
News
News
News
Vidéos
Sponsorisé News