Rugby Urban Attitude fait lien entre le rugby et la culture urbaine dans les quartiers sensibles
Rugby Urban Attitude fait lien entre le rugby et la culture urbaine. / Rugby Urban Attitude

Le Rugbynistère a besoin de vous

Merci pour votre soutien
Créée en 2006 par Stéphane Jourdan, ancien Racingman, Rugby Urban Attitude fait lien entre le rugby et la culture urbaine dans les quartiers sensibles
Créée en 2006 par Stéphane Jourdan, ancien Racingman dans les années 90 et originaire de Villeneuve-la-Garenne dans le 92, suite à l’enthousiasme que né de la Coupe du Monde 2007 organisée en France, Rugby Urban Attitude (Rugban) œuvre depuis 2009 sur tout le territoire francilien via des animations de découverte de l’activité rugby alliées à la culture urbaine grâce une grosse équipe de bénévoles. Adeel, seul salarié de l’association, nous en dit plus. :

« L’association met en place des animations de découverte à l’activité rugby sur l’Île de France, et ce, en partenariat avec les structures institutionnelles, sociales et les clubs sportifs locaux. Nous essayons aussi de diffuser un message civique en parallèle du sportif via nos ateliers citoyens mais également de promouvoir la culture urbaine francilienne dans le rugby. En gros aller dispenser du rugby tout terrain (rugby urbain = Rugban) avec un coté décalé qui ressemble aux quartiers populaires de l'Île de France.

Rugby Urban Attitude fait lien entre le rugby et la culture urbaine dans les quartiers sensibles
Crédit image : Rugby Urban Attitude

Au jour d’aujourd’hui, nous avons pu faire profiter de notre projet à environs 14 000 jeunes depuis 2009. Nous travaillons avec différentes structures (centres sociaux, municipalité, club prévention, CLJ police, structures PJJ, Classe relais, etc.) qui accueillent des jeunes avec différents profils. Toutes des structures n’accueillent pas que des jeunes en difficulté ou de quartiers dit sensibles. Il n’y a pas de vérité dans la construction d’action de proximité, elles sont pensées et construites avec les structures pour qu’elles correspondent au mieux au public.
»

Qu'apporte le rugby à ces jeunes ?

C’est un public spécifique que différentes structures sociales et sportives ne parviennent pas à toucher et à fidéliser à part avec du foot, le sport roi. Pourtant, de nombreuses initiatives dans les quartiers montrent qu’une approche pédagogique et ludique du rugby permet d’attirer ces jeunes par rapport à la dimension physique (contact), sa technique (surtout la manipulation de balles) mais aussi ses règles difficiles à décrypter pour des novices (curiosité). De plus, ces expériences montrent que les valeurs fondamentales du rugby sont très bien reçues par ces derniers. En plus d’être un complément éducatif, l’acquisition de ces valeurs ont permis d’observer chez de nombreux jeunes mais accompagnants des retombées positives quant à l’évolution de leurs comportements.

Parmi ces jeunes, quelques-uns ont pris une licence dans un club de rugby, notamment Georges-Henri Colombe après avoir débuté sur une de nos actions, a fait les beaux jours du club de Nanterre pendant 3 saisons avant de signer au Racing Métro. Depuis peu il est pensionnaire du pôle espoir Lakanal à Sceaux et porte fièrement le maillot bleu frappé du coq en équipe de jeunes.
La suite en page 2Comment réussissez-vous à lier rugby et culture urbaine ?

Le Rugban Underground, sorte de festival de rugby urbain… Le rendez-vous de la balle ovale et de l’artistique contemporain des quartiers. Nous nous réunissons dans un lieu atypique à la découverte de la culture urbaine, avec un playground consacré au rugby à 5 avec des jeune gens issus de nos actions, mais aussi de personnalités membres de le Team Rugban et tout cela animé par un DJ.

Vos parrains ne sont d’ailleurs pas des inconnus. Comment s’investissent-ils ?

Notre Team Rugban est composée notamment de Rabah Slimani, Rémi Bonfils, Jonathan Danty, Olivier Missoup, Sofiane Chellat, Vincent Rattez, Assa Koita, Coumba Diallo, Bakary Meite, Mehadji Tidjini, Moktar de TPMP et bien d'autres personnalités rugby ou pas d'origines franciliennes. Une quinzaine de parrains en gros. Ce n'est pas qu'ils sont nos parrains qu'ils sont tous issus de quartiers dit sensible. C’est tout simplement que notre démarche leur parle.

Ils nous donnent un peu de temps, ils nous prêtent un peu leur image et surtout nous soutiennent. Nos jeunes ont besoin de s’identifier à des joueuses, joueurs et personnalités accessibles qui peuvent véhiculer l'image de "grand frère", "d'exemple" mais aussi montrer l’image d’un sport accessible qui offre beaucoup si on respecte les codes (règles) et si bien sûr, on se donne à fond.

Quels sont vos autres projets ?

Le 13 juin prochain au Stade Yves du Manoir, c’est la Coupe de France des Quartiers et son colloque sur la réinsertion par le rugby. Une rencontre sportive entre différentes structures sur la France entière qui ont pour objet l’insertion par le rugby sur du rugby à 7 et en parallèle un colloque, un temps d’échange entre les acteurs présents, nos partenaires et les membres de la Team Rugban. Elle sera suivie de la finale Top 14 pour tous les participants.

À la rentrée, ce sera le Tournoi des VI Quartiers. Il se déroule sur 6 départements (75, 78, 92, 93, 94, et 95) et regroupe l’ensemble de nos actions de proximité avec les structures (chez eux, pied de cité, plateaux d’évolution, terrain de jeux etc.) mais aussi les gros rassemblements que nous organisons sur de l’inter-quartier, inter-villes (chez nous) que nous essayons d’associer à un rendez rugbystique du Top 14 ou du XV de France. Ce tournoi est clôturé par une journée « Finale du T6Q » avec 6 équipes qui représentent leurs départements sur des rencontres de rugby à 7. Il aura lieu le 5 septembre prochain et sera suivi du match de préparation pour la Coupe du monde France/ Écosse.

Il y a aussi les « Ovaliegirls », action destinée aux jeunes filles de plus de 15 ans, initiation et découverte au féminin et les « Rêve en Mêlée ». Des opérations consistant à mutualiser les rêves de jeunes d’horizons différents autour d’équipes de rugby professionnelles tels que le Stade Français Paris ou le XV de France : les rencontrer, s’imprégner de l’ambiance de la préparation d’un grand rendez-vous et assister en privilégiés à une de leur performance. Nous développons aussi le Rugby Handicap qui vise un public handicapé moteur ou mental.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

très beau projet, avec les valeurs du rugby que l'on transmet à ces jeunes qui ont besoin de soutien et de reconnaissance. Bravo

  • Kadova
    31045 points
  • il y a 5 ans

Superbe, Excellente idee, et ca marche !
Merci au Rugbynistere de mettre en avant ce qui marche dans les quartiers.

Comme quoi dans les banlieues aussi on peut avoir de bonnes idées...

Super article! Merci le Rugbynistere, c'est pour ce genre de trucs qu'on vous aime!!!

Beau projet, belle idée!!! Rugban, ca sonne bien en plus!

Derniers articles

Ecrit par vous !
News
News
News
News
News
News
Page facebook
Vidéos
Vidéos
News
Ecrit par vous !
News