Le Top 5 / Flop 5 du Tournoi et du Top 14 (22/02 au 24/02)
Du bon et du très mauvais, tout est dans le Tops/ Flops

Le Rugbynistère a besoin de votre soutien !

-70% de revenus pour le Rugbynistère avec l'arrivée du Covid-19. Aidez-nous à faire face à la crise !
Le Top/Flop revient sur la performance de Fofana, le raté des Bleus et des Bleuets et les performance de Castres et des Kings. Tout un programme !
Alors que les Bleus et les Bleuets ont sombré, France Féminine a créé la surprise face à l'Angleterre tout comme les Kings devant la Force. Pas de surprise côté Castrais et francilien, mais de la joie comme pour Carizza et Fofana. L'Italie déçoit, Earls se plante et les Highlanders se cherchent. Voilà les Tops et les Flops du week-end.

Les TOPS

Picamoles – Fofana

Si le joueur du Stade Toulousain a fait le boulot comme souvent (15 courses, 73 mètres parcourus, 4 défenseurs battus), le Clermontois Wesley Fofana n’avait en l’occurrence pas encore eu l’occasion d’exposer au monde ses formidables qualités. C’est désormais chose faite après son essai d’anthologie face aux Anglais lors du Crunch. Une performance remarquable qui pourrait presque faire oublier la nouvelle déroute des Français dans ce Tournoi 2013. Presque…

L'exploit des féminines

France Féminine à l’inverse ne pouvait espérer meilleur résultat face à leurs homologues anglaises. Grâce à 5 essais signés Guiglion, Godiveau, N'Diaye, Chobet, Ladagnous les Bleues se sont imposées à Twickenham 20 à 30. Après une courte défaite amère concédée en Italie, et une raclée infligée aux Galloises (32-0), les Françaises semblent bien parties pour remporter leur Tournoi.

Castres confirme

Les trois défaites de rang concédées fin décembre et courant janvier ne sont certainement pas oubliées mais en prenant le meilleur sur le leader toulonnais (25-20) et en résistant à ses assauts en fin de partie, le CO a montré une nouvelle fois qu’il faudrait compter sur lui pour les phases finales. Sans faire de bruit comme à son habitude, le club du Tarn fait le boulot et confirme sa montée en puissance d’année en année.

Manuel Carizza fait beaucoup de mal à son ancien club

La saison dernière, Manuel Carizza évoluait encore au BOPB. Alors lorsque celui-ci fit taire le Parc des Sports Aquiléra à la 17ème minute de jeu en inscrivant le premier essai du Racing Métro, ce fut une « sensation étrange », avoua le joueur. Motivé comme jamais, le deuxième ligne fut également à l’origine du second essai des Franciliens, en contrant le dégagement au pied de Traille puis en contestant le ballon dans l’en-but. Comme son joueur, le Racing est sur une belle dynamique.

Southern Kings

Pour son premier match dans le championnat des clubs de l’hémisphère sud, la franchise sud-africaine a fait fort en dominant la Western Force (22-10). Les Kings peuvent notamment remercier le jeune Sergeal Petersen, auteur de deux très beaux essais pour son premier match en Super Rugby à seulement 18 ans. Grâce à ce succès et à une meilleure différence de points par rapport aux Bulls et aux Sharks, les Kings sont pour le moment premiers de la conférence sud-africaine.

Les FLOPS

Italie qui ne confirme pas

Comme on le présentait, l’Italie victorieuse de la France lors de son premier match dans le Tournoi n’a pas confirmé ni face à l’Ecosse (34-10) et encore moins face au Pays de Galles le week-end dernier (6-26). Les intentions sont toujours là mais la vivacité et l’inspiration affichées contre les Bleus ont totalement disparu. Comme souvent, la Squadra Azzurra semble avoir avancé à grand pas sur un match, mais la réalité est que le travail à accomplir est encore énorme.

Les 30 dernières minutes des Bleus

Présents au combat durant 50 minutes, les Bleus ont connu une baisse de régime coupable qui leur a couté le match. Une fois encore, tout a déraillé dans le second acte. Incapables de se trouver comme en première mi-temps, les hommes de Philippe Saint-André se sont dispersés après que Tuilagi ait inscrit un essai litigieux, avant de tomber peu à peu dans l’indiscipline et laisser l’hôte anglais en tirer parti. Alors manque de lucidité ou de forme physique ? Les tricolores ont surtout manqué une occasion d’effacer les deux premiers revers.

Les – 20 ans

Comme leurs ainés, les Bleuets ont failli face aux Anglais. Comme leurs aînés, ils ont fait jeu égal avec leur adversaire en première mi-temps avant de sombrer en fin de match. La défaite est lourde de par son score (40 à 10) mais aussi de par ce qu’elle met en lumière : une condition physique qui ne permet pas encore de rivaliser avec les meilleures nations. A quelques mois des championnats du monde qui auront lieu en France, le constat est inquiétant.

Keath Earls se rate en Ecosse

On ne sait pas ce qu’a bien pu dire Brian O’Driscoll à Keath Earls mais à le voir faire à la 25ème minute de jeu, on se dit qu’il ne lui a pas souhaité la bonne année. Il faut dire que l’ailier du XV irlandais vient de manger la feuille après une très belle croisée initiée par Paddie Jackson et une accélération dévastatrice pour la défense écossaise. A seulement quelques mètres de l’en-but et avec BOD à ses côtés, la meilleure option semblait être de fixer et de passer. Earls a choisi d’y aller seul et a été poussé en touche. Rageant lorsqu’il n’y a que quatre points de différence au coup de sifflet final.

Otago Higlanders qui est loin de concrétiser son excellent recrutement

Opposé au champion en titre dès son premier match de la saison, la franchise des Otago Highlanders, forte de la présence de plusieurs Blacks (Tony Woodcock, Ma’a Nonu, Hosea Gear), a concédée son premier revers. Plein d’intentions, les Néo-Zélandais ont peiné dans la discipline et sur le plan défensif en concédant cinq pénalités et quatre essais. Un résultat loin des attentes du club après une piètre neuvième place l’an passé.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • TPhib
    47835 points
  • il y a 7 ans

@Dédé : Oui je me suis un peu emballé sur le coup. Je ne sais pas d'où j'ai sorti ça. Ah je crois, c'est parce qu'elles sont championnes du monde 1994 ! 😊
C'est corrigé en tout cas. Merci pour la remarque.

Les Anglaises ne sont pas championnes du monde. Ce sont les NZ qui sont quadruples tenantes du titre.
Hormis les deux premières lignes au complet elles disputent ce tournoi avec leur équipe réserve (les 17 meilleures se consacrant exclusivement à la prépa de la coupe du monde sevens depuis janvier).

  • ced
    100036 points
  • il y a 7 ans

bon je veux bien qu'on parle de conditions physiques chez les jeunes et les moins jeunes, faudrait-il que l'on mange la même chose, certains joueurs Anglais qui passent de centre au talon par ex. ne pourront bientôt plus rentré dans leur maillot, le sujet est tabou bien sûr mais il faudra arriver à des décès ou des maladies suspectent pour que les instances qui gouvernent - et qui ferment les yeux - le rugby se bougent et ouvrent enfin la boite de Pandore.

Derniers articles

News
News
News
News
Ecrit par vous !
News
Ecrit par vous !
Vidéos
News
News
Vidéos
News
News