Le Top 5 / Flop 5 des deux dernières semaines (09/02 au 17/02)
Un gros week-end de Top 14 avant le retour du Tournoi.

Le Rugbynistère a besoin de vous

Merci pour votre soutien !
Pour son retour, le Top-Flop ne pouvait pas passer à côté des belles performances catalanes et anglaise. Difficile de ne pas évoquer Sergio Parisse et les défaites des équipes de France.
Le Top/Flop est de retour cette semaine avec une mise en lumière de la performance de l'USAP, la montée en puissance de l'Angleterre. Les belles prestations de Leigh Halfpenny et de Bastareaud sont logiquement dans les Tops. A l'inverse l'Italie a peiné alors que Sergio Parisse n'a pas été un joueur modèle ce week-end. En Pro D2, Aurillac trouve une place dans les Flops.

Les TOPS

USAP

En prenant le meilleur sur le Stade Toulousain en fin de match, Perpignan a mis fin à 31 années de défaite en terre toulousaine. L’USAP pourrait bien s’être également relancé dans la course à la qualification. A trois points du premier qualifié, Grenoble, les Catalans peuvent décemment espérer faire partie des heureux élus. Il faut dire qu’ils ont parfaitement su contenir le champion en titre avant de porter le coup fatal par Gavin Hume. Reste à trouver enfin une régularité dans la victoire.

Leigh Halfpenny et son match contre les Bleus

Le Gallois n’a pas la bouteille ni le palmarès de Wilkinson, mais à l’instar de l’Anglais se dégage de lui le même sentiment de sécurité et de confiance. A tout juste 24 ans, l’arrière du Pays de Galles assure à chacune de ses sorties et l’a une nouvelle fois prouvé face aux Bleus. Trois pénalités et une transformation ont scellé la victoire des siens. Dans le jeu, Halfpenny n’a pas fait les choses à moitié avec le plus grand nombre de mètres courus (59).

Mathieu Bastareaud

Annoncé comme un sauveur, le centre du RCT n’a pas empêché la France de connaître un deuxième revers dans le Tournoi, mais il fait le boulot. Sollicité pour mettre à mal la défense adverse, Mathieu Bastareaud s’est rendu disponible autant que possible avec pas moins de 5 défenseurs battus sur ses prises de balle. Bastarocket a également été impeccable sur plan défensif avec 12 plaquages (un raté), soit autant que Maestri et Picamoles. Ne lui reste plus qu’à trouver le chemin de l’essai.

Angleterre

Difficile de ne pas placer l’Angleterre sur le chemin du Grand Chelem cette année. Large vainqueur de l’Ecosse en ouverture (38-18), les hommes de Stuart Lancaster ont ensuite résisté au fighting spririt des Irlandais dans leur antre de l’Aviva Stadium. Une performance notable qui les place sur de très bons rails avant de recevoir la France à Twickenham dans un Crunch déjà décisif. 10 ans après, les sujets de Sa Majesté pourraient bien réussir le Tournoi parfait.

Afrique du Sud Seven

Les Sud-Africains pointent aujourd’hui au deuxième rang du classement provisoire des Sevens World Series. Une place qu’ils doivent à un très beau succès en finale face à la Nouvelle-Zélande (21-40) lors de l’étape américaine de Las Vegas. Très irréguliers jusqu’à présent (3ème en Australie et en Afrique du Sud, reversé en Bowl à Dubai et en Plate en Nouvelle-Zélande), les Boks semblent avoir trouvé la bonne formule. Réponse à Hong-Kong fin mars.

Les FLOPS

Les Équipe de France (-20 et la plus grande ont perdu contre les Gallois)

Le Pays de Galles n’a pas réussi aux Français le week-end dernier puisque Bleus et Bleuets ne sont pas parvenus à gagner. Difficile vainqueurs des Italiens (6-13), les seconds peuvent regretter leur très mauvaise entame de match, encaissant au passage 21 points sans en marquant aucun. Le XV de France a lui résisté pendant 70 minutes avant de céder face à la puissance de Georges North et peut, lui, se lamenter sur une inefficacité offensive inquiétante avant d’aller défier l’Angleterre sur ses terres.

Parisse qui dérape

Étincelant contre la France lors de la première journée du Tournoi, Sergio Parisse, de retour avec le Stade Français, a marqué le week-end de Top 14 en se faisant exclure pour avoir insulté l’arbitre. Son sort n’a pas encore été fixé par la Commission de discipline de la LNR, mais cet incident porte un coup sévère à l’image de ce joueur. Si les insultes sont avérées, le capitaine de la Squadra Azzurra risque gros et pourrait même dire au revoir au reste du Tournoi. La suspension pour ce genre de comportement étant fixée entre 40 jours et un an.

Stade Toulousain

Trois ans que les Toulousains n’avaient pas perdu à domicile. Autant dire que la défaite concédée face à l’USAP fait mal aux crânes des hommes de Guy Novès, lui qui célébrait d’ailleurs son 1000ème match avec le stade. Autant dire que fête il n’y a pas eu. Toulouse va-t-il se remettre en question ? Car même privé de ses internationaux, le Stade Toulousain c’est tout de même une sacrée armada de joueurs de talent qui n’a pas souvent l’habitude d’enchaîner deux défaites de rang. L’hégémonie toulousaine arrive-t-elle à sa fin ou le stade va-t-il se réveiller pour défendre son titre avec acharnement ?

Aurillac sur une mauvaise série

Le Stade Aurillacois, actuellement quatrième de Pro D2, n’avait pas perdu depuis le 18 novembre 2012 à Pau (22-11). Autant dire que lorsque s’enchaînent deux défaites à Tarbes (15-9) et Brive (13-9) puis un match nul contre Albi (22-22), on se demande si le train cantalien n’est pas en passe de dérailler. Avec deux déplacements à Narbonne puis à la Rochelle et la réception du leader, ce pourrait être le début d’une série très très noire et la fin des espoirs de montée.

L'Italie qui s'écroule à Murrayfield

Plein de justesse face à la France, l’Italie, à l’image d’un Luciano Orquera offrant une balle d’essai à l’arrière écossais Hogg, a bafouillé son rugby à Murrayfield. Hormis un essai en fin de match de Zanni, les transalpins n’ont jamais semblé être en mesure de retrouver le niveau de jeu et l’intensité qui leur avait permis de tenir en échec les Bleus. Opposés aux Gallois ce week-end, les Italiens, privés de Sergio Parisse, devraient passer un après-midi difficile.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • Kadova
    31045 points
  • il y a 7 ans

Bastareaud dans le titre, vous avez oublie le a...
Bien vu, CedricH !

  • CedricH
    15270 points
  • il y a 7 ans

"Halfpenny n’a pas fait les choses à moitié"
Joli 🙂

  • 6592
    31776 points
  • il y a 7 ans

Oh vous êtes durs les gars, je suis pas grand fan de Bastareaud, mais il a clairement été le meilleur 3/4 Français sur le terrain face aux PdG.
"Gros" match je sais pas, mais bon match oui, et on peut vite confondre les deux avec la perspective que donnait le niveaux des autres 3/4.

  • ced
    100427 points
  • il y a 7 ans

un gros match peut être pas quand même, un bon match OK et si on met Bastareaud dans les tops il faut mettre également la passe au pied de David Marty, oui bon avec les mains il y arrive pas mais ça lui ferait plaisir, allez j'insiste soyez sympa la prochaine fois.

@Obgoblin : comme le titre de la rubrique l'annonce, ceux sont les " tops et flops des deux dernières semaines ". Bien que je ne soit pas son plus grand admirateur, il faut tout de même reconnaitre que M. Bastareaud à fait un gros match ! Tout comme Toulouse, malgré qu'il soit un grand club, mérite d'être dans les flops.

  • obgoblin
  • il y a 7 ans

Basta dans les top?????!!!!!! ==> la blague

Relisez vos articles, Wilkinson a dit qu'il ne suffisait pas de faire le show sur 2 ou 3 plaquages et une ou 2 percées pour être un bon joueur: tout à fait applicable à basta

  • TPhib
    50070 points
  • il y a 7 ans

Tu as tout à fait raison et c'est ce que je voulais écrire. De là à savoir pourquoi j'ai changé, c'est une autre question. Merci Alambix ! Bonne soirée

  • Alambix
  • il y a 7 ans

Simplement pour jouer un peu les pisse-froid, signalons que la dernière défaite d'Aurillac remontait au 18 novembre 2012 à Pau (22-11) 😀

Derniers articles

News
News
News
News
News
News
News
Vidéos
News
News
News