La Coupe Autour du Monde #3 : L'Irlande et son amour pour les paris, le rugby et les pronostics
La Coupe Autour du Monde #3 : L'Irlande et son amour pour les paris.

Soutenez le Rugbynistère pour le prix d'une pinte !

Troisième volet de notre chronique La Coupe autour du monde avec un focus sur l'Irlande où les paris sportifs sont une religion au même titre que le rugby.
Troisième volet de notre chronique La Coupe autour du monde avec un focus sur l'Irlande où les paris sportifs sont une religion au même titre que le rugby grâce à Christophe, basé à Dublin.

La Coupe Autour du Monde #3 : L'Irlande et son amour pour les paris, le rugby et les <a href=pronostics " title="La Coupe Autour du Monde #3 : L'Irlande et son amour pour les paris, le rugby et les pronostics ">

Contrairement au style de jeu que fut celui de Ronan O'Gara, les Irlandais sont dans leur nature profondément joueur. Pour preuve le nombre de bookies (établissements de paris officiels) qui jalonnent les rues de la capitale irlandaise. On y place des paris sur presque tout, mais principalement le sport, du football aux courses de chevaux et lévriers, en passant bien évidemment par notre sacro-saint rugby. En effet, tout bon fan du ballon ovale qui se respecte est un manager dans l'âme, l’Irlandais n’échappe pas à la règle (et non ce n'est pas une spécialité française).

Par conséquent, chaque année, les "fantasy league" fleurissent pour le 6 Nations. Et il en va de même e, cette année de Coupe du monde. Le principe de la "fantasy league" est de se mettre dans la peau de Mourad le temps d’un tournoi, sans la possibilité de jouer avec l’affichage du stade il est vrai. On y constitue son équipe en fonction de limitations comme le nombre de joueurs issus d’un même pays, les positions sur le terrain. Ensuite, selon la prestation de chaque joueur lors de la compétition, on marque ou perd des points (non, non, Pascal, pas de carton s'il te plaît).

Mais quelle est la recette miracle pour pouvoir battre ses amis et collègues durant la fantasy league ou déplumer les bookmakers avec des paris gagnants à tous les coups ?

C'est là qu'entre en jeu le travail de Niven Winchester, un économiste au sein du très célèbre MIT (Massachusetts Institute of Technology). Mais ne vous fiez pas aux apparences, ce n'est pas un fana de baseball, basket et autre foot US, car il est Néo-Zélandais. Comme le monde est tout petit et que le hasard n'existe que lors du tirage des poules de la Coupe d’Europe, Niven est marié à une Française (on imagine déjà l’ambiance à la maison les jours de tournée) et son frère a joué au rugby en Irlande. Non, non, promis, je n’ai même pas eu besoin d’inventer, je ne bosse pas à la radio moi.

La Coupe Autour du Monde #3 : L'Irlande et son amour pour les paris, le rugby et les pronostics

Et les paris dans tout ça ? Niven a mis ses talents d’académicien au service du sport et a publié de nombreux ouvrages sur le sujet en se penchant notamment sur les effets des systèmes de bonus dans les classements des championnats de rugby à XIII de l’hémisphère sud. Plus récemment, il s’est attaqué à la question existentielle qui anime tous les débats aux buvettes des stades des quatre coins de France et de Navarre. Mais qui est-ce qui va gagner cette Coupe du monde ? Réponse qui m’intéresse grandement ayant laissé ma chemise chez Paddypower lors du dernier 6 Nations. Il faut que je me refasse si je veux garder mes genoux intacts. Ils sont joueurs, mais ils ne rigolent pas trop avec ça les Irish !

S'appuyant sur un système de classement différent de celui de World rugby, Winchester a construit un modèle permettant de calculer les chances de chaque équipe de passer les poules et au final d’obtenir le Saint Graal. Son algorithme se base sur un modèle utilisé précédemment pour classer les joueurs d'échecs. Il y intègre de nombreux paramètres propres au rugby tels que l’avantage de jouer à domicile pour les Anglais et Gallois sur certains matchs. Au final, et pour faire simple, la différence de points entre deux équipes indique la marge par laquelle l’équipe la mieux classée a de la chance de gagner. Tout le monde a suivi ? Exemple : France 113.5, Italie 96.1, les hommes de PSA ont une probabilité de gagner par une marge de 17 points (pour nos amis de la première ligne 113-96 = 17).

La Coupe Autour du Monde #3 : L'Irlande et son amour pour les paris, le rugby et les pronostics
Crédit image : rugbyvision

La suite en page 2

Son système statistique est également mis à jour durant les matchs pour suivre les probabilités de victoire en fonction des événements de jeu, faisant ainsi de son site un outil interactif. Certains entraîneurs feraient d'ailleurs bien de le consulter durant les rencontres, cela leur éviterait certains changements ou décisions maladroites.

Toutefois, j’entends déjà les calomnieux gronder, "il est Néo-zélandais, forcément, il va mettre la Nouvelle-Zélande victorieuse". Non, et oui. Non, car son système tient bien la route et repose sur un modèle statistique aussi solide que la mêlée argentine. Et oui, car tout comme dans une chronique d’Ovale Masqué, la Nouvelle-Zélande sort toujours gagnante. D'après ces stats, nos Bleus qui sont à la 7e place de son classement, ont 95 % de chances de sortir des poules, mais derrière l'Irlande (ça, ça ne m'arrange pas pour l'ambiance au boulot). Les chances des Tricolores d’atteindre les demi-finales fondent comme neige sous le soleil de Mayol pour atteindre 29 %. Quant à nos chances de victoire en finale, tout juste 2 %.

La Coupe Autour du Monde #3 : L'Irlande et son amour pour les paris, le rugby et les pronostics
Crédit image : rugbyvision

Toutes ces statistiques et bien plus encore sont disponibles sur son site, par ailleurs, son système va être prochainement étendu au meilleur championnat du monde (Top 14). Ne soyez donc pas surpris de voir des tablettes faire leur apparition sur le bord des terrains lorsque les managers piloteront leur équipe en fonction des stats du match.

Et dans tout cela, sur qui parier?

Je n'aime pas les stats, cela m'a toujours fait mal au crâne et tous les chiffres du monde n'ont jamais tenu la route face à une charge des colosses géorgiens. Et puis avec 2% de chance de gagner, la cote des Bleus pourraient me rapporter un petit paquet, je crois que je vais aller mettre mon billet sur le XV de France ! Au pire, ils font de bonnes prothèses pour les genoux maintenant, non ?

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Super article. Un de plus. Vu mon pseudo, vous aurez tous compris que l'Irlande est une de mes équipes préférées. Par contre, @Thibault, tu n'as pas l'impression que paris et pronostics ça fait un peu double emploi ? ;O)

@Pat33600

@Christophe : Effectivement, j'avais pas vu la problématique sous cet angle... (pouce vert)

  • Khrys
    2155 points
  • il y a 6 ans
@Pat33600

Pat,

Il y a une petite nuance :

Je paris que je mets un cathédrale à Gorgotze
Pronostics : j ai 0% de chance d y parvenir et d en sortir vivant

Il y a des cas où je préfère en rester aux pronostics 😉

  • Khrys
    2155 points
  • il y a 6 ans

Saimon_XV, World Rugby (ex IRB) présente également un classement très proche du 2ême au 6ême

Super Christophe!
Si au moins on pouvait battre les Irish ça m'aiderait avec mes beau-frères! Ca a déjà chambré pas mal après le VI nations.

il est quand même super indécis sur les 2-3-4-5

@Saimon_XV

Pomo, en tant que français supportant l'irlande depuis des années, je peux te dire que pendant des années j'ai été chambré, l'irlande se faisant souvent crucifier au dernier moment par un certain vincent Clerc 😊 ça fait pas longtemps qu'ils arrivent a battre la France laissons leur domination durée encore un peu 😀

Après les phases de poules, La France ne devait pas être loin des 2% en 2011, et pourtant!

  • Khrys
    2155 points
  • il y a 6 ans
@maazuka

Mazuuka, c est bien là toute la beauté du sport, rien n'est vraiment joué d'avance.

Derniers articles

Vidéos
News
News
News
Sponsorisé News
News
News
News
Vidéos
News
News