La Coupe autour du Monde #12 : L'échec du XV de France vu par les supporters en direct d'Angleterre
L'échec du XV de France vu par les supporters en direct d'Angleterre. / Jenna DJ

Soutenez le Rugbynistère pour le prix d'une pinte !

L'échec du XV de France à la Coupe du monde après sa défaite face à la Nouvelle-Zélande en quart de finale vu par les supporters en direct d'Angleterre
La Coupe du monde s'est terminée de manière brutale pour le XV de France la semaine dernière en quart de finale face à la Nouvelle-Zélande. Mais pour Jenna, notre correspondante basée en Angleterre, ces dernières semaines ont plutôt été animées en dépit du résultat final. Elle revient sur la fin de la campagne mondiale des Bleus avec quelques supporters.

La Coupe autour du Monde #12 : L'échec du XV de France vu par les supporters en direct d'Angleterre

Les à-côtés de mon job sont plutôt sympas, et m'ont permis de rencontrer de grands anciens joueurs. Forte de ces rencontres, j'ai pu assister au match Nouvelle-Zélande-Tonga avec les commentaires décalés de Lionel Faure ou encore France-Irlande, aux côtés d'un grand monsieur, Aubin Hueber, en bénéficiant de ses commentaires de pro en live ! Aubin Hueber a un don et 30s avant chaque action, il vous dit ce qu'il va se passer et c'est 100% de réussite. Là où le bât blesse, chez les anciens pros, les supporters et la plupart des Français ce sont les pronostics. Trop chauvins, mal habitués, on y croyait encore à ce moment-là, à la rébellion, au match d'anthologie face à l'Irlande, oui, face aux Blacks, encore plus…

La Coupe autour du Monde #12 : L'échec du XV de France vu par les supporters en direct d'Angleterre

A la fin du match contre l'Irlande Aubin Hueber : "La France sera championne, je le maintiens !" mais après tout on le voulait tous à l'exploit face aux NeoZ, non ? Il avait quand même précisé quelques minutes avant : "Les blacks si tu n'es pas à 120%, tu perds !" … No comment !

Match fébrile contre l'Irlande, actif seulement en défense, ça ne présume rien de bon… mais l'espoir, toujours ce foutu espoir est là et on y croit tous… encore. On attend tellement le retour du panache français depuis l'ère PSA, qu'on se convint qu'on va revoir le French Flair au prochain match. Lionel Faure, qui ne voudrait pas se faire charrier par la planète rugby pour son pronostic, évoque un fébrile "la France passe les quarts" mais plus par espoir que conviction dû à un pari avec des potes ! J'ose croire que pour beaucoup d'entre nous les paris nous sont revenus chers…

Samedi 17 : Quart de finale France vs Nouvelle-Zélande, en immersion dans le stade à Cardiff, dans un bar londonien côté français et dans une fanzone coté néoZ. Tous sont de vrais fans du ballon ovale ! Andy, néozélandais de Wellington, à Londres depuis 6 mois, Jo et JB parisiens à Cardiff pour le match, Arnaud, toulousain à Londres pour le weekend, ont répondu à quelques questions :

Jenna : "Où avez-vous regardé le match, quelle était l'ambiance ?"
JB : "A Cardiff ! Incroyable! Des français surexcités et confiants, pour la majorité déguisés, se pavanant dans les rues en chantant la Marseillaise. Des discussions spontanées avec des compatriotes supporters venus de tous les coins de la France. Même les locaux (Anglais, Irlandais, Gallois) sont pour la France. On entend des "Allez les blewww" partout. Beaucoup de Blacks également, tous habillés en noir avec la tenue officielle, ne montrant que peu d'enthousiasme et de jovialité. Ils sont là pour gagner, pas trop pour s'amuser et profiter de l'ambiance si particulière d'une ville construite autour de son stade emblématique ! La bière y est "en plus bonne", pas chère et coule à flot."

La Coupe autour du Monde #12 : L'échec du XV de France vu par les supporters en direct d'Angleterre

Arnaud : "J'ai regardé le match à la Bodega des Frenchies. L'ambiance, au top au début et qui s'est quand même vraiment rafraîchie jusqu'à la fin (normal vu la physionomie du match). Une sacrée marseillaise qui m'a impressionnée (plus que dans Twickenham pour le France Italie) !"

La suite en page 2



Jenna : "Messieurs qu'avez-vous pensé du match en lui-même, de l'équipe NZ et de la France ?"
Andy(NZ) : "De notre point de vue, c'était un bon match. La NZ a commencé le tournoi lentement mais a complètement gelé ce match. D'un bout à l'autre du match ils ont totalement dominé la France. La France a bien commencé et ça partait pour être un match serré, mais les kiwis ont considérablement augmenté l'intensité et dominé. Je suis très content de ce qu'ils ont proposé, très peu de fautes, incroyables en attaque, surtout Nonu, Savea et Ben Smith. Côté français, je pense que ça a été très dur de perdre leur 10 si tôt."

Jo : "Match à sens unique au final. Jusqu'à la 20ème on avait un semblant d'espoir, après on savait que c'était plié. La différence se voit très clairement. On ne joue pas dans la même catégorie. C'était comme un Stade Français – RC Valenciennes ;-) Sur l'envie, pas vu grand-chose à part Fofana ou Picamoles. Nakaitaci, non mais WTF ??? J'ai été déçu sur le jeu au pied, les mêlées, les touches. Non mais les touches, la honte quand même… Coté Black, on ne peut rien enlever aux Néo-Zélandais, ils étaient les favoris et l'ont bien montré. Ils sont magnifiques à regarder jouer. Entre les nouveaux venus et les vieux qui ont toujours autant de classe, elle va vraiment être dure à battre cette équipe."

Arnaud : "Le match n'a pas encore commencé qu'on sait tous que ça va être compliqué (même si impossible n'est pas français et tout le tralala). Le contre haka (oui on va appeler ça comme ça) était aux abonnés absents mais bon on leur demande déjà de jouer au rugby et de nous faire plaisir, on verra pour un contre haka plus tard. Dans les regards, j'ai pas trop senti de grosse volonté d'exploser ces blacks mais surtout de la concentration. Les blacks ont entamé tambour battant pour nous prendre à la gorge et nos bleus ont été timides mais appliqués en défense."

La Coupe autour du Monde #12 : L'échec du XV de France vu par les supporters en direct d'Angleterre

Jenna : "Quelles étaient vos attentes sur ce match en particulier ?"
Français et NéoZ répondent à l'unisson qu'ils espéraient tous un match serré. Jo précise qu'il ne croyait pas à l'exploit, seulement 10% de chance, si les Français étaient à 200% et les Blacks à côté de leurs crampons. Les néoZ montrent un beau rugby depuis 4 ans et sur la même période la France déçoit. Ressasser 1999 et 2007, comme argument de victoire, très peu pour lui, c'était juste pour faire peur aux blacks. Les supporters à la fougère à Cardiff, qui se voulaient très confiants, admettaient après quelques bières, qu'ils n'étaient pas si sereins que ça…
JB synthétise : "Mes attentes :
· Aller défier le haka
· Etre incisif et mort de faim
· Un gros soutien, rapide et efficace, pas vu depuis le début de la RWC
· Des combinaisons à l'arrière, se proposer
· Des touches réussies
· Une mêlée conquérantes, on était censé avoir la meilleure du monde.
· De la g-é-n-é-r-o-s-i-t-éeee!!!"

Jenna : "Andy quel est le remède miracle pour l'équipe de France ?"
Andy : "Il ne faut pas nous laisser nous lancer, samedi il n'y avait plus aucune chance dès qu'on a pris l'ascendant…"
Jenna : "Plus facile à dire qu'à faire apparemment..."
Andy : "Il faut peut-être songer à remplacer les baguettes de pain par des meat pies néo-zélandaises !! ( Comprenez, des espèces de tartes, tourtes, spécialité anglaise avec la touche des kiwis… mmhh continuons à perdre mais gardons le jambon beurre !)" Petite touche d'humour de la part d'un Kiwi…

La suite en page 3



Jenna : "Comment vois-tu l'avenir du rugby français ?"
Jo : "L'avenir de l'EdF est préoccupant. Novés c'est bien, très bien mais PSA n'est pas le seul coupable. PSA a-t-il eu les moyens de nos ambitions ? Le Top 14 part en sucette, on fait jouer les vieux, les jeunes sont sur le banc. On se vante sur le nombre de stars internationales en Top 14, ils ne viennent pas car c'est le « meilleur championnat au monde », ils viennent parce qu'on paye plus c'est tout. Les grands noms Carter, Williams etc, c'est bien pour Canal+, mais c'est l'EDF qui en fait les frais. Je pense qu'on a le bon coach pour demain, maintenant il faut peut-être bouger les têtes dirigeantes de la fédé, ils doivent dégager, il faut du sang frais ! A la Bastille !!"

Arnaud : "Novès est annoncé comme l'homme qui va tout changer. Pourquoi j'y crois moyen? Avec le Stade Toulousain, il a le temps de bosser le physique, la technique individuelle, la mêlée et autres phases importantes du jeu. Le mec est proche de ses joueurs, les côtoie tous les jours pendant la saison, il sait aussi se faire aider (Bru pour la mêlée a pas mal apporté, il est allé voir comment certaines équipes d'hémisphère sud faisaient en club et a récupéré quelques idées qu'il pourra utiliser pour le XV de France). Mais c'est pas non plus un magicien. Si les clubs axent la préparation des joueurs sur la muscu et pas sur le jeu ni sur la technique individuelle, idem pour la formation des jeunes, c'est pas Novès qui va tout changer au fonctionnement des clubs."

JB : "Bosser au Five Guys ou au Burger King… Plus sérieusement à reconstruire mais à un niveau plus profond. Revoir le fonctionnement de la fédération pour faire que les clubs français du top 14 soient des catalyseurs à pépites de jeunes espoirs plutôt que le réservoir à mannequins bodybuildés des prochaines pubs de l'Oréal. Travailler sur une stratégie globale de jeu, un schéma cohérent avec de la combinaison, du jeu au pied précis et une gestion du mental qui fait trop défaut. Dommage qu'Huget n'ait pas pu assurer son rôle car je pense que ça n'aurait pas été la même avec lui. Pas tout axer sur la défense, qui malgré une résistance quasi à toute épreuve, elle s'effrite et suffoque lorsqu'elle est dépassée par vitesse + physique."

C'était Jo et JB en direct de Cardiff, Andy, Arnaud et Jenna de Londres.

L'analyse sur l'EdF est similaire pour tous les supporters français, le conflit entre les instances, les vieux briscards au chaud, les jeunes talents cantonnés sur les bancs, tout le monde est fatigué de voir le niveau du rugby français se détériorer sans que la moindre solution ne soit envisagée. C'est un mal bien français, attendre d'être au fond du gouffre avant de se remettre en question, reste à savoir si on est vraiment au plus bas ou si l'on va continuer sur cette pente encore longtemps ?A quand la révolution ?

La Coupe autour du Monde #12 : L'échec du XV de France vu par les supporters en direct d'Angleterre

Pour finir sur une note positive, l'esprit rugby et les valeurs sont toujours présents sur le terrain mais aussi en dehors ! En cette période de Coupe du Monde, les associations et oeuvres caritatives en profitent pour organiser des collectes de fonds, gala ou encore dîner de charité. La Serge Betsen Academy (SBA) en a profité pour en faire de même et organiser son premier dîner de charité le 8 octobre dernier. Un grand succès pour cette première, avec un parterre de 300 invités et des athlètes réunis autour d'une bonne cause pour parler Rugby bien sûr et supporter la SBA. Lionel Faure, Yann Delaigue, Aubin Hueber, Lee Mears ou encore Simon Shaw et Iain Balshaw (ça sent déjà le Tournoi des 6 stations…) étaient présents pour montrer leur soutien à l'association de Serge Betsen qui œuvre pour les enfants défavorisés du Cameroun.

Durant le Q&A animé par Alex Payne, présentateur rugby sur Sky Sports, les anciens rugbymen parlent rugby, pronostics et anecdotes, mais pas trop du XV de la Rose… Et 3 jours du "choc (ce que nous espérions tous) France – Irlande", et en bon français tout le monde pronostique la victoire et croit encore à l'exploit. Ce fut une très belle collecte de fonds pour la SBA, et un bon moment partagé dans une superbe ambiance pour le plus grand bonheur de nos invités !

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

L'echec du xv de France est aussi celui du Rygby en général et de l'IRB en particulier.
Bien sûr les français n'ont pas été à la hauteur face à la nouvelle zelande mais il faut quand même rappeler que ces deux equipes se sont rencontrées 4 ans auparavant pour la finale et que l'écart du fût de 1 point...
Le Rugby s'est transformé depuis l'ère du professionnalisme et course à la puissance alliée à plus de vitesse et d'impacts. Le jeu en est victime car la technique ne peut souvent rien face aux colosses de plus en plus bodybuildés voir plus (doping sous jacent...)
Les equipes d l'hemisphère sud et en particulier les all blacks ou l'afrique du sud se font les chantres du rugby moderne tourné vers la destruction plutôt que la construction.
PSA a malheureusement oublié les valeurs techniques et a voulu suivree cette course à l'armement qui nous a amener à ce waterloo rugbustique.
Le problème est que l'on ne voit pas comment le choses vont changer et que cette mutation du rugby en roughbig provoque de plus en plus de blessures sur les terrains et d'écarts en equipes.
Finalement la coupe du monde ne sert pas à grand chose et valide presque toujours les dominations habituelles.
L'angleterre ou la france arrivaient à suivre auparavant, il semble qu'ils n'y arrivent plus : comment les nations émergentes pourraient imaginer alors s’investir dans un sport qui voient le cercle des pays supérieurs se rétrécir ?
Haka faire une compétition sans le Nord ça sert à rien...
Haka autoriser à tous les pays de faire une dans qui fait peur avant les matchs...
Haka empêcher le dopage avec plus de détermination...
Haka empêcher les arbitres de siffler quand Mc Caw fait une faute et ce officiellement
Haka tous jouer en noir pour faire plaisir aux médias...
Haka plus , haka plus...

@germinball

"Les equipes d l'hemisphère sud et en particulier les all blacks ou l'afrique du sud se font les chantres du rugby moderne tourné vers la destruction plutôt que la construction."

Les blacks sont puissants c'est un fait, mais dire qu'ils détruisent plutôt que construisent faut pas regarder leur match sérieux

Derniers articles

News
News
News
News
News
News
Vidéos
News
News
News
News