Et si l'arbitre vidéo avait jugé les 5 mètres avant l'en-but ?
La lutte entre les deux joueurs n'est pas très équilibrée.
L'action entre Keith Earls et Vincent Debaty qui a fait grand bruit le week-end dernier lors de la fin du match entre l'Irlande et la France me pousse à m'interroger.
La fin du match France vs Irlande était un peu dingue. Les Français marquent un essai à 7 minutes de la fin par l'intermédiaire de Picamoles puis vient une attaque irlandaise trois petites minutes plus tard. Les supporters de l'hexagone ont serré les fesses quand Steve Walsh a demandé à l'arbitre vidéo de juger une situation compliquée pour les Bleus.

Les spectateurs se sont naturellement posés la question de savoir s'il y avait faute (ou non) de Vincent Debaty sur Keith Earls. L'arbitre australien demande à l'arbitre vidéo par quoi il doit reprendre le jeu. Notons ici que l'homme à la vidéo se devait de respecter le protocole 6 Nations et donc ne juger qu'uniquement ce qui pouvait se passer dans l'en-but. Pour information, en Top 14, l'arbitre aurait pu remonter jusqu'aux 5 mètres, et en Super XV jusqu'à la dernière action avant l'essai.

Connaissant le protocole IRB pour le Tournoi des VI Nations, il était évident que le renvoi aux 22 mètres allait être accordé. Mais qu'aurait indiqué l'arbitre vidéo s'il avait le droit de juger les 5 mètres précédant l'en-but ? Donnez votre réponse sous la vidéo.

Pour vous aider dans votre choix, étudions la règle du jeu déloyal :
Règle 10.1.a Joueur qui charge ou pousse. Lorsqu’un joueur et un adversaire courent vers le ballon, ces deux joueurs ne peuvent se charger ou se pousser l’un l’autre autrement qu’épaule contre épaule.
Sanction : coup de pied de pénalité

Un essai de pénalité doit être accordé si la faute empêche un essai qui aurait probablement été marqué sans celle-ci.

Merci à Dédé Puildébut pour cet article ! Vous pouvez vous aussi nous soumettre des textes, pour ce faire, contactez-nous !

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • Ben
  • il y a 11 ans

Epaule contre épaule. Pas fair-play, surprenant mais loyal au regard du réglement. La décision arbitrale est donc bonne, Debaty est dans la règle.

Derniers articles

News
News
News
News
News
News
News
News
Ecrit par vous !
News
News
News