Dany et Grégory Pham, ces Français qui veulent faire grandir le rugby au Laos
Dany et Grégory Pham nous racontent le rugby au Laos, leur pays d'origine

Le Rugbynistère a besoin de votre soutien !

-70% de revenus pour le Rugbynistère avec l'arrivée du Covid-19. Aidez-nous à faire face à la crise !
Le Rugbynistere des affaires Etrangères s'intéresse à Dany et Grégory Pham, deux Français d'origine laotienne qui veulent faire grandir le rugby dans ce pays.
Le Laos est un petit pays asiatique de 6.5 millions d’habitants, situé entre la Chine, le Vietnam, le Cambodge, la Thaïlande et la Birmanie. Comme dans beaucoup de pays du monde, la place du football y est majoritaire, et le rugby n’occupe qu’une très petite place. Néanmoins, les résultats de l’équipe nationale sont en progrès, et trois Français d’origine laotienne jouent pour cette sélection. En effet, Nicolas Sisombath, champion de France cadets avec le Stade Toulousain en 2000, ainsi que Dany et Grégory Pham, deux frères d’origine laotienne âgés respectivement de 22 et 29 ans qui vivent en France, ont choisi de jouer pour cette sélection. Nous les avons interviewés.

Grégory, quelle est la place du rugby au Laos ?

Le Laos est un pays qui a connu le rugby très tard. La fédération a été créée en 2001. Nous avons débuté par le bas, en 5ème division asiatique, et avons gagné à plusieurs reprises l'Asian 5 nations qui est la compétition phare en Asie. Aujourd’hui nous sommes parvenus à nous hisser en 3ème division avec beaucoup de mal. En effet, pour jouer à ce niveau il faut disposer de bonnes structures comme un certain nombre d'équipes dans le championnat domestique ou un certain budget.
Pour avoir assez d'équipes il a même fallu intégrer des clubs thaïlandais dans le championnat. Au Laos il y a seulement trois équipes masculines et une féminine. Plusieurs formations d'enfants commencent aussi à émerger.
Le problème aussi et que ces équipes n'ont actuellement aucun terrain attitré. Elles doivent louer des terrains comme par exemple des terrains de sport des Ambassades. Comme dans beaucoup de pays, le sport phare est le football, le rugby est encore un sport méconnu, il n’y a pas de rugbyman célèbre.

Dany et Grégory Pham, ces Français qui veulent faire grandir le rugby au Laos

Dany, peux-tu nous parler de votre parcours rugbystique à ton frère et toi ?

Mon frère et moi avons commencé le rugby à Viry-Châtillon dans le 91. Mon frère, demi de mêlée, y a joué jusqu’en séniors en Fédérale 2, puis est parti à Villefranche de Lauragais où il a connu la Fédérale 1, et évolue désormais à Bretigny sur Orge, en Honneur. Moi je joue pilier droit ou talonneur, et je suis resté à Viry jusqu’en minimes pour ensuite partir à Lavaur (81) où j’ai obtenu un titre de Champions Grand Sud Reichel. Cette année, ma licence est toujours a Lavaur mais à cause de problèmes de financement des trajets et d'un projet professionnel, j'ai mis le rugby un peu de côté pour me consacrer à mon avenir mais je continue a m'entrainer et m'entretenir pour partir avec l'equipe du Laos. C’est la troisième fois que je suis sélectionné mais la première année que j’ai pu y aller. Mon frère y est allé trois fois lui.

Dany et Grégory Pham, ces Français qui veulent faire grandir le rugby au Laos

Grégory, avez-vous des projets humanitaires?

Pour ma part et la plupart des joueurs expatriés, chaque année nous essayons de ramener un maximum de shorts, maillots et crampons pour pouvoir les distribuer. Et à long terme nous voudrions trouver des partenaires dans nos pays respectifs afin d'essayer de leur apporter toute notre aide pour contribuer à faire évoluer ce sport qui commence à passionner beaucoup de jeunes. Alors oui en quelques sortes nous avons des projets humanitaires pour aider à l'évolution du rugby au Laos pour toutes les valeurs et le bien être que cela pourra apporter au pays.
J'en profite pour faire de la pub et accepte toutes aides budgétaires ou donations !

La suite de l'article en page 2.
Jean Tafernaberry (Le Rugbynistère)
Jean Tafernaberry (Le Rugbynistère)
Cet article est rédigé par Jean Tafernaberry (Le Rugbynistère), un grand merci pour sa contribution ! Vous pouvez proposer des textes de deux manières :
  • Racontez-nous la vie de votre club en devenant référent Rugbynistère pour votre équipe : cliquez ici.
  • Ecrivez sur le sujet de votre choix en devenant contributeur au Rugbynistère, pour ce faire contactez-nous !
Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • Bethov
  • il y a 6 ans

Sur la derniere photo, l'indonesien en face est Florian Busy qui a entre autre joue a Tarbes et Lourdes et qui est expatrie a Bandung depuis Presque 5 ans.

  • sha1966
    54779 points
  • il y a 6 ans

encore une fois une belle tranche de vie dans cette rubrique!! merci!!

Une nation émergente, des joueurs motivés, des femmes dans les instances de la fédération... ça fait plaisir!!! Allez le Laos!!!

Derniers articles

News
News
News
News
News
News
News
News
News
News
News