Beer Bitches, Bangkok et relance des 22 : immersion dans le rugby thaïlandais avec un Français, Thibault Garcia

Beer Bitches, Bangkok et relance des 22 : immersion dans le rugby thaïlandais avec un Français, Thibault Garcia
Formé au Mourillon, Thibault Garcia évolue aujourd'hui à Bangkok.
Après Singapour, Le Rugbynistère des Affaires étrangères reste en Asie. Direction la Thaïlande !
Âgé de 27 ans, Thibault est développeur d'affaires, et vit à Bangkok depuis maintenant trois ans. Née en Martinique d'origine guadeloupéenne, c'est en Métropole qu'il grandit : à Toulon, où il commence le Rugby ! "J'ai eu la chance de découvrir ce sport via plusieurs collègues et des amis, dont la plupart jouaient dans le club de mon quartier, Le Mourillon." Deuxième-ligne de l'équipe B à ses débuts en PH - la formation varoise vient de monter en Fédérale 3 ! - il quitte Toulon pour Rennes, afin de poursuivre ses études de commerce. "J'ai eu la chance de jouer avec l'équipe de Rugby de l'école contre d'autres écoles de commerce, mais aussi contre les universités bretonnes des alentours.
Installé en Thaïlande, il n'a pas pour autant délaissé le ballon ovale... Il raconte.

Quand et comment t'es-tu retrouvé en Thaïlande ? 

Lors de ma deuxième année de Master, l'école nous donne le choix d'aller un peu partout dans le monde. Je voulais absolument découvrir l'Asie, donc j'ai choisi le Japon - que je n'ai pas eu - et la Thaïlande, mon choix n°2, car j'avais un ami d'enfance sur place, en stage de césure. Ici, le rugby n'est pas le sport national, il est loin derrière le football et la boxe thaïlandaise, mais on peut en faire dans la plupart des universités, et il est même populaire dans les camps militaires. 
Avant d'arriver sur Bangkok pour deux mois de stage, et douze mois d'échange universitaire, j'avais bien pris le soin de taper sur Google "Rugby Bangkok", afin d'analyser mes options, et je suis tombé sur mon club actuel : le Bangkok Southerners Rugby Club, où je joue depuis trois ans. 

Explique-nous comment le rugby est organisé là-bas !

C'est assez particulier : il existe trois types de clubs, classés dans deux divisions de Rugby a XV
  • Les clubs de rugby sociaux

Il n'en existe que deux : les Bangkok Southerners et les Bangkok Bangers. Ces clubs rassemblent principalement des étrangers expatriés (Français, UK, Sud-Af', Kiwis, Australiens...) et environ 20% de joueurs thaïlandais. 

  • Les formations militaires

La Marine nationale, l'Armée de l'air, l'Armée de Terre, la Police Militaire, etc. Au sein des effectifs, il y a uniquement des joueurs thaïlandais ou métisses thaï.

  • Les Universités

Du moins, celles qui sont renommées pour le Rugby, comme la Kasetsart University ou la Chulalongkorn University.

Match Amical contre l'équipe de la marine national thai (Rugby XV) 
Tout ça est managé par la Thailand Rugby Union, l'équivalent de la FFR. En ce qui concerne les forme de rugby, le XV est sûrement le plus populaire, mais pas le plus répandu. Ici, la plupart des tournois sont organisés en Rugby à 10 comme le Bangkok 10's Rugby Tournament, le Pattaya 10's et d'autres tournois en Asie du Sud-Est : Saigon 10's, Vientiane 10's, etc. Il existe aussi pas mal de tournois de Sevens en Thaïlande, comme dans les pays frontaliers.

Parle-nous un peu de ton club... et de tes premiers entraînements !

Le Club des Southerners a été formé en 1994, quand une équipe de Rugby à 7 néo-Z voulait faire une tournée en Asie du Sud Est (Thaïlande, Guam et Taiwan). Un groupe de Kiwis vivant à Bangkok (dont l'ancien All Black, Zinzan Brooke) a choisi de former une équipe pour les affronter, pendant leur passage à Bangkok. Ils ont même gagné ce premier match ! 
Les premiers entrainements étaient vraiment différents car ici, dans les clubs sociaux, c'est plutôt pour aller courir et faire le cardio. Surtout qu'ils ne durent qu'une heure, et n'ont lieu que deux fois par semaine. Ça m'a bien changé de la France, mais ça m'a aussi permis de développer mon Rugby car qui dit club cosmopolite, dit beaucoup de joueurs avec de belles expériences. J'ai côtoyé des anciens joueurs d'équipe nationale de Rugby League, de D2 anglaise, des joueurs internationaux u19 (France, Kenya, Zimbabwe, Thailande, Australie, Afrique du Sud, etc.), des espoirs des franchise sud-af, des internationaux thaïlandais : ça m'a permis de vraiment apprendre, et de m'améliorer assez rapidement. 

Justement, quelles sont les autres grosses différences que tu as pu relever entre le rugby français et le rugby thaïlandais ?

Le rugby en Thaïlande, d'une manière générale, ne se joue pas tout à fait comme ce que j'ai pu voir en France. Déjà, il fait entre 30 et 40 degrés, ressentis en permanence avec un taux d'humidité vers les 65% : donc les 10 phases de jeu des gros, pour ensuite écarter sur les 3/4, ça n'arrive quasiment jamais. Ensuite, les Thaïlandais sont habitués à courir avec ces conditions climatiques : ils sont très rapides, et n'hésitent pas à relancer de leurs 22, sur-utiliser le pied... Ils jouent beaucoup sur des ballons écartés, et cherchent à prendre le moindre trou pour casser la ligne.  Ils sont vraiment bons à ça !
Tournoi à XV du Royal Bangkok Sports Club de Bangkok
Les 3èmes mi-temps et les samedis soir de tournoi - qui s'étalent souvent sur deux jours de week-end - sont souvent incroyables. La tradition des Beer Bitches en est un bon exemple. Toute personne nouvelle au club est le Beer Bitch pour son premier tournoi. Il y en a généralement deux à trois par tournoi. Ils sont chargés de remplir le moindre verre vide de bière, pour toute l'équipe, durant la soirée. Tout cela en étant déguisé ! On a eu Pikachu, une licorne, une femme de ménage, une hôtesse de l'air, une fée... Tout ça au sein de Bangkok, donc je me passerais de certains détails (Rires) ! 

Selon toi, à quel niveau français correspond la 1ère division thaïlandaise ? 

Pour revenir sur le côté rugby, selon moi, ça correspondrait à une Fédérale 3/2, selon les régions de France.

Après trois ans de résidence, tu pourrais devenir international, non ? D'ailleurs, dans quelle division évolue la Thaïlande ? 

L'équipe nationale thaï évolue en deuxième division d'Asia Rugby, avec les Emirats Arabe Unis, le Kazakstan et Guam, un tout petit pays en Asie du Sud-Est. Les prochains matchs seront à Hua Hin (Thaïlande) du 15 au 18 mai. Les détails ne sont pas encore là, mais on devrait jouer contre au moins deux des autres équipes. 
Cela fait déjà un an que j'ai en tête d'intégrer l'équipe nationale. Il y a peu d'étrangers à cause de la barrière de la langue, et beaucoup de postulants. Mais j'ai quand même tenté ma chance cette année, et suis allé aux sélections pour l'équipe nationale de Rugby a 7 et a XV. Je n'ai pas été pris à 7, mais j'ai réussi à intégrer le training squad de l'équipe de XV. J'ai donc mis en pause les entraînements avec mon club pour pouvoir être disponible à 100% avec la sélection, vu qu'on s'entraine quatre fois par semaine. Les entraînements sont vraiment durs, avec beaucoup de cardio et 1 heure de technique à chaque session. Maintenant, je vais me donner 300% vu que c'est le genre d'opportunités qui ne se présente qu'une fois. A voir quand ils formeront la liste de 23 pour le mois mois de mai, si j'arrive à être dans l'équipe.

Selon toi, quelles seraient les solutions pour développer le rugby et le rendre plus populaire ?

Le rugby est très respecté en Thaïlande, car il est principalement pratiqué par les militaires. C'est vrai qu'il ne reste clairement pas assez développé, et pourrait être bien plus important et populaire. Mais cela prendra du temps, et de l'argent. Il manque principalement des sponsors : en Thaïlande, peu de marques sont prêtes à sponsoriser des tournois, des équipes de jeunes...
Essai de la victoire au Pattaya 10s !
C'est un pays en développement, c'est un frein pour beaucoup de joueurs qui préfèrerons aller travailler ou faire des extras le week-end pour gagner plus d'argent, plutôt que d'aller jouer bénévolement. Les Thaïlandais sont extrêmement physiques (prenons le Muay Thai comme exemple), et je pense que la Thaïlande pourrait vraiment devenir un acteur principal du rugby en Asie du Sud-Est. Mais encore une fois, cela prendra du temps. 

Le mot de la fin ?

Sachez que notre club recrute, et que tout étudiant en échange, expatriés, et personne qui déménagent a Bangkok sont les bienvenues ! Vous pouvez m'envoyer un message sur Instagram (@kongtibo), et je vous donnerai les informations sur les entraînements !
L'équipe avec la Pattaya 10s Cup

Derniers articles

News
News
News
Transferts
Transferts
News
Transferts
News
News
News