L'immonde du Rugby N°10

L'immonde du Rugby N°10

Publié le 04-06-2011 à 11h08 - Mis à jour le 04-06-2011 à 11h08 // Par G+
DISCLAIMER : Ceci est une chronique satirique d'Ovale Masqué, un presque super héros rugbyphile et alcoolique dont la folie sans limite accouche de temps à autre de fictions comme celle que vous lirez sur cette page. Ça chambre, ça balance des trucs pas toujours vrais, ça appuie là où ça fait mal, et c'est pas toujours drôle. Mais finalement ces chroniques sont à l'image des chansons de Patrick Sébastien : pleines d'amour. Allez musique !

A quelques heures de la finale du top 14, Ovale Masqué vous dévoile en avant-première les coulisses du match de ce soir...

16h00
Les supporters commencent timidement à s'agglutiner sur le parvis du Stade de France. Les vendeurs à la sauvette, eux, sont en place depuis le début de l'après-midi et proposent tout un tas de babioles à des prix exorbitants : écharpes, ballons, cotes flottantes ayant appartenues à David Skrela... rien de bien intéressant, comme souvent.

16h30
Le bus toulousain s'engouffre dans le tunnel menant au Stade. Le staff et les joueurs Toulousains en descendent et vont tranquillement claquer la bise à tout le personnel. Le concierge s'en va remettre les clefs du vestiaire à Guy Novès. C'est inutile, il a déjà son trousseau, avec un Bouclier de Brennus miniature en guise de porte-clef.

17h00
C'est au tour des Montpelliérains d'arriver au Stade. Le bus est arrêté par la sécurité. « Montpellier vous dîtes ? Désolé, la finale de la Coupe de la Ligue, c'était le mois dernier . Réveillez-vous les gars. »

17h05
Eric Béchu prend les choses en main et explique qu'il s'agit bien de l'équipe de rugby de Montpellier, qui vient disputer la finale du Top 14. Le chef de la sécurité consulte la liste des invités « Toulouse, ok... Clermont... Perpignan... Biarritz... Stade Français, ah tiens, faudrait que je pense à les rayer eux.... non désolé, pas de Montpellier sur la liste. »

17h15
Après un quiproquo de 15minutes, la sécurité laisse finalement entrer les Montpelliérains dans le stade. L'occasion pour Trinh-Duc, Ouedraogo et Tomas de se la péter un peu. « Suivez-nous, on connait ! ». Les hommes d'Eric Béchu et de Fabien Galthié investissent le vestiaire visiteur. Sur la porte, il y a marqué « ASM Clermont Ferrand ».

17h30
Arrivée de Fabien Galthié, à bord d'une limousine. Le coach du MHRC descend de l'engin tout fringant : costume et coiffure impeccables, Ray Ban sur le nez. Les flash crépitent et les journalistes s'amassent autour de lui.

17h31
« Fabien ! Fabien ! Est-ce vrai que vous revenez du siège de la FFR où vous venez de donner votre accord pour entraîner le XV de France après la Coupe du Monde. » Galthié se contente d'un laconique « No comment » pendant que ses gardes du corps font signe aux journalistes de reculer.

17h35
Pendant ce temps, Eric Béchu déballe les chaussettes de son équipe.

17h40
Fulgence Ouedraogo ouvre son vestiaire personnel, marqué au nom d'un certain « Aurélien ». Une cascade de soins pour les cheveux en dégringole. Intéressé, Julien Tomas vient se servir.

17h45
Levé de rideau sur la pelouse du stade. Il s'agit de la Coupe de la Fédération entre… personne ne sait en fait, le speaker a oublié de le dire et il n'y a rien à ce sujet sur google. Les 30 spectateurs présents dans le stade s'en vont donc chercher des bières sans alcool pour passer le temps.

19h
Sur la pelouse du Stade de France, les toulousains répètent inlassablement leurs gammes sous l'oeil averti de Guy Novès. Celui-ci encourage particulièrement son capitaine, Thierry Dusautoir.
« C'est bien, c'est bien, reste calme... tu le prends, oui, comme ça... la main ferme Thierry, la main ferme ! Voilà, bien, maintenant tu pousses sur les bras, et tu soulèves ! Et surtout tu ne le lâches pas ! Voilà ! Excellent ! »
En effet, très beau levé de bouclier (enfin, de planche en bois achetée au Leroy Merlin de Saint Denis) de la part du capitaine de l'Equipe de France.

19h02
Pendant ce temps, Clément Poitrenaud et Maxime Médard essayent les t-shirt « 2011, le 18ème sacre » prévus pour l'après-match. Trouvant qu'il nage un peu dans son modèle M, Clément Poitrenaud demande une taille XS. Au loin, on entend William Servat répéter les paroles des « Oies sauvages » de Michel Delpech. Les joueurs Toulousains semblent fins prêts pour ce match.

19h10
Les Montpelliérains eux restent cloîtrés dans le vestiaire. Pour évacuer la pression, Fulgence Ouedraogo et Benjamin Thierry se livrent à une petite partie de basket improvisée dans les couloirs du stade.

19h17
Je viens prendre des nouvelles de la blessure de Fulgence, qui venait tout juste de claquer un superbe dunk. « Oh ben, comme vous le voyez, j'ai toujours la main bandée, je vais me tester quelques minutes avant le match mais bon, je ne vous le cache pas, je suis très pessimiste... ». Derrière, on entend Benjamin Thierry éclater de rire.

19h18
Les Toulousains reviennent dans le vestiaire et décident de sabrer la bouteille de champagne. Mais le capitaine Dusautoir veille au grain « Bon allez, juste une coupette... mais pas plus, sinon Clément va encore faire un en-avant dans l'en-but ! ». Fou rire général dans le vestiaire. Clément Poitrenaud, distrait, lève la tête et déclare « Hein ? ».

19h22
La guerre psychologique commence dans les vestiaires. Alors qu'il est en train de s'habiller, Census Johnston ne trouve pas son caleçon rayé porte bonheur. Le pilier Samoan menace de ne pas disputer la rencontre.

19h25
Julien Tomas est planté devant le miroir, l'air inquiet. Fabien Galthié, ancien demi de mêlé comme lui, vient apporter son soutien.
« Est-ce que je vais être la hauteur, Fabien ? »
« Mais oui Julien. Tes bouclettes sont superbes. A ce niveau,c'est certain, tu es mon digne successeur ».
Moment d'émotion...

19h30
Johnston a retrouvé son caleçon. Clément Poitrenaud l'avait confondu avec un de ses t-shirt.

19h40
Caucaunibuca a un petit creux. Il se dirige vers le stand de hot-dogs et semble prêt à commettre l'irréparable. Heureusement, il est rattrapé in-extremis par son baby sitter, Vilimoni Delasau, qui le plaque au sol. L'ancien ailier clermontois semble enfin avoir trouvé une utilité au sein du club cette saison. C'est toujours ça de plus que Pierre-Gilles Lakafia, qui a du s'acheter une place pour venir assister au match.

19h50
David Skrela se prépare dans les vestiaires. Il se baisse pour faire ses lacets et en se relevant, s'assomme violemment contre la porte de son casier. Les médecins viennent à son secours. « David, combien j'ai de doigts ? Quel jour on est ? ». Réponse de l'ouvreur. « Le 23 novembre ».

19h55
Débat entre Guy Novès, Jean Baptiste Elissalde et le staff médical à propos de la participation de David Skrela à la finale. « Qu'est-ce qu'on fait, on titularise Bézy ? » lance JBE. Bru frissonne. Guy Novès réfléchit pendant environ 4 secondes et tranche : « David débute, après tout il a l'habitude. »

20h15
On se chauffe dans le couloir du Stade de France. Yannick Nyanga s'adresse à Martin Bustos Moyano. « Alors Esteban, t'as finis par les trouver les cités d'or ? ».

20h16
Fulgence Ouedraogo répond pour son coéquipier Argentin qui n'avait rien compris. « Il paraît qu'elles sont en Nouvelle-Zélande. T'as déjà visité ? Moi j'y vais en septembre ».

20h25
Interview de Guy Novès (Stade Toulousain) à quelques minutes du match. « C'est un grand challenge qui se présente devant nous. La montagne montpelliéraine. Je me souviens qu'ici-même, au Stade de France, le Racing Métro nous avait pulvérisé sur le score de 43 à 21. Et quand je vois cette équipe de Montpellier, qui a battu les franciliens à deux reprises cette saison avec une grande facilité, je me dis que l'on aborde vraiment cette finale en outsider... leur jeu de mouvement est, je pense, un modèle pour toute l'Europe du rugby. J'ai même oui-dire que Joe Schmidt, le coach du Leinster, avait appelé Fabien Galthié à la mi-temps de la finale de H-Cup pour lui demander comment battre Northampton. Vous avez vu le résultat.  Je n'oublie pas non plus que Fabien a été le coach de cette équipe du Stade Français qui nous a fait tant de misères par le passé, notamment finale de H-Cup 2005, où nous avons tout de même dû aller jusqu'à la prolongation pour gagne notre 3ème titre européen. J'ai essayé, avec mon staff, de trouver une solution pour relever ce grand challenge. Sera-ce suffisant ? Je ne le sais pas.»

20h27
C'est au tour de Fabien Galthié (Montpellier, Argentine, France Télévisions, Le10sport, Europe 1, Orange, Equipe de France de rugby 2012) de se prêter au jeu.
« C'est une finale. Pour gagner, il faudra jouer notre jeu. Multiplier les passes au cordeau et tenter de les pousser jusqu'au point de rupture. On sait qu'ils ont une première ligne solide, j'ai vu Johnston et Falefa dans les couloirs du stade... ils aiment le chocolat. Mais si on arrive à limiter la casse en conquête, alors ça pourrait bien être la fête d'Heaslip. »
Ah ce Fabien Galthié, qu'est-ce qu'il est sympa !

20h29
Fabien Galthié, justement, monte les marches de la tribune présidentielle et vient se poster dans la cabine des commentateurs de France 2, aux cotés de Matthieu Lartot et Raphael Ibanez. Il enfile son casque et demande « On est direct là ? J'ai un super jeu de mot à faire sur Falefa ! »

20h30
« Heu, Fabien, ce soir tu ne commentes pas... il faut que tu coaches ton équipe... » lui lance Ibanez, gêné. « Merde ! » s'écrie l'ancien demi de mêlée international, avant de décamper en vitesse. Matthieu Lartot, lui, s'interroge « Ah bon, il entraîne pas le Stade Français Fabien ? »

20h35
Les deux équipes font leur entrée sur la pelouse du Stade de France. Skrela est bien présent coté toulousain, et s'étonne qu'il y ait autant d'affluence pour un simple match contre le MHRC à Enest Wallon. Ouedraogo est également là pour les Montpelliérains, armé d'un bras bionique.

Poignée de mains chaleureuse entre les deux managers, Guy Novès et Fabien Galthié.
« Au fait Fabien, que devient ton vieux club de Colomiers ? C'est pour bientôt la remontée ? » « Je ne sais pas Guy. Et la candidature à l'équipe de France, ça avance ? »

20h40
Nicolas Sarkozy est présent sur la pelouse. Comme d'habitude, il vient serrer la mains des acteurs du match.

20h42
Moment de fierté pour Benoit Paillaugue. Non seulement, il a serré la main du Président de la République, mais en plus, il a enfin trouvé quelqu'un de plus petit que lui.

20h45
Le président salue également les deux entraîneurs. Guy Novès lui déclare « Profitez bien de votre finale Monsieur le président, après tout c'est peut être votre dernière. Toi aussi, Fabien ».

21h00
Coup d'envoi !


Le Rugby c'est l'échange... Partagez !     Partagez


N'oubliez pas le top des articles à ne pas manquer :
15 Commentaires sur « L'immonde du Rugby N°10 »
Benazzizanie
0 points 0% avis positifs
c'est quoi?le 06.06.2011 à 01h13

Franchement, t'as un truc pour antidater les commentaires et les articles? Parce que prédire que Clément allait faire un en-avant dans l'enbut... Non, en fait, ça doit être du comique de répétition...
PS: Falefa l'inviter?

Tom Jems
0 points 0% avis positifs
c'est quoi?le 05.06.2011 à 21h06

Les coups sur la tête je connais ca, mais j'ai pas autant de génie que toi ! *jaloux*

USAPCed
13 245 points 71% avis positifs
c'est quoi ?
le 05.06.2011 à 20h29

j'ai préféré la finale de Hcup franco-française mais c'est bon quand même

OvaleMasque
0 points 0% avis positifs
c'est quoi?le 05.06.2011 à 01h39

Je dirais une enfance difficile, une consommation régulière de psychotropes et de nombreux coups reçus sur la tête.
Don't try this at home.

Pour l'autographe pourquoi pas, quand on sortira ma ligne de t-shirt.

Tom Jems
0 points 0% avis positifs
c'est quoi?le 04.06.2011 à 23h03

Du grand art comme d'habitude ! C'est tout simplement génial. Ou vas tu chercher tout ça ?? Je veux ton secret !

(et un autographe par la même occasion )

OvaleMasque
0 points 0% avis positifs
c'est quoi?le 04.06.2011 à 17h17

Bisous Aguiléra !

Aguiléra
0 points 0% avis positifs
c'est quoi?le 04.06.2011 à 17h06

Quelle honte de présenter monsieur Novès comme un vieil homme aigri et jaloux ! Cet Ovale Masqué doit être un punk de gauche, parisien et de sexualité douteuse. Je le déteste. Beurk.

Têtemolle
0 points 0% avis positifs
c'est quoi?le 04.06.2011 à 15h18

"T'as déjà visité?Moi j'y vais en septembre"Excellent

Caucaucolat
0 points 0% avis positifs
c'est quoi?le 04.06.2011 à 14h50

Fantastique ovale!! Toujours du bonheur de vous lire tous à la boucherie et dans les immondes, bonne bières (bonne finale aussi)

Robichon64
0 points 0% avis positifs
c'est quoi?le 04.06.2011 à 14h40

franchement, t'as mis la barre haute!!! du regal, comme d'hab

Fredouille
0 points 0% avis positifs
c'est quoi?le 04.06.2011 à 14h09

magique Mr Masqué! Me tarde encore + ce soir...et allez Fabien!

Aviron BayonnaisHeurv
4 796 points 56% avis positifs
c'est quoi ?
le 04.06.2011 à 13h01

Tellement drôle!!
J'avais déjà failli crever de rire avec la finale franco-française de la Hcup mais là j'ai carrément failli me chier au calbin!!!
Merci Ovale Masqué!!!

OvaleMasque
0 points 0% avis positifs
c'est quoi?le 04.06.2011 à 12h56

La suite ce soir, avec des vrais morceaux de troisième mi-temps dedans !

Sumo
0 points 0% avis positifs
c'est quoi?le 04.06.2011 à 12h05

quoi ? vous dites du mal des joueurs toulousains ? quelle honte ?

Stade ToulousainTonton007
44 points 75% avis positifs
c'est quoi ?
le 04.06.2011 à 11h48

Enorme comme d'habitude !
EN tous cas ça promet un très grand match, quel que soit le résultat !

Pour bénéficier de toutes les fonctionnalités des commentaires, connectez-vous ou créez un compte avant de poster.



Vous avez perdu votre pseudo ?
En postant un commentaire, vous acceptez les conditions d'utilisation du site.