VIDEO. Vancouver 7s. Les belles victoires à l'arrachée de France 7 ne doivent pas être une finalité
Vancouver 7s. Les belles victoires à l'arrachée de France 7.

Le Rugbynistère a besoin de vous

Merci pour votre soutien
Les belles victoires à l'arrachée de France 7 face au Kenya et à l'Argentine lors du tournoi de Vancouver ne doivent pas être une finalité en vue des JO.
France 7 a bouclé la tournée nord-américaine du circuit mondial de rugby à 7 sur une défaite en finale de la Bowl. L'ancien international Jean-Baptiste Gobelet revient pour nous sur les performances des Tricolores.

Avec le retour des cadres de l’équipe, et les petits bobos de Vegas soignés, on s’attendait enfin à voir une équipe de France performer sur l’étape du Vancouver 7s, 6e etape du World series. Une réaction était attendue dès le premier match. Mais d’entrée, nos Bleus ont pris l’eau face aux USA avec un implacable 28-0 à la mi-temps. Une défense perméable des Français qui a permis aux Américains de dérouler et de finir à 42-14.VIDEO. Vancouver 7s. Les belles victoires à l'arrachée de France 7 ne doivent pas être une finalité VIDEO. Vancouver 7s. Perry Baker punit France 7 sur une accélération fulguranteUn deuxième match plutôt abouti offensivement face aux Blacks, où on retrouve un jeu collectif qui permet aux Tricolores de passer en tête a la mi-temps. Mais même avec 8 absents de marque coté Blacks (Savea, SBW, Ioane A, Ioane R, Webber, etc.), ils sont d’une efficacité incroyable en inscrivant 4 essais sur 5 possessions de balles. Ils ont montré un réservoir olympique infini en terme de qualité. Le dernier match du Jour 1 s’offrait aux Bleus face à d'apathiques Anglais qui ont perdus tout leurs joueurs de milieu de terrain (Bibby, Mitchell, etc.). Les Anglais ont pris leur revanche sur le tournoi de Las Vegas.

Crédit vidéo : World Rugby Video blog

Dès le Jour 2, les Bleus sont sous une bonne étoile et retrouvent le goût de la victoire, et s’imposent au buzzer en ¼ et ½ de Bowl face au Kényans et Argentins, deux nations habituées des Cups mais complètement décimés , finissant le tournoi à 8 joueurs valides comme les Français a Vegas. Les Argentins mènent pourtant 17-0 à la mi-temps, mais s’effondrent physiquement grâce au jeu des Français qui retrouve un jeu basé sur l’animation de par et par du terrain, ils font vivre le ballon en le déplaçant et retrouvent de la vitesse dans les enchaînements.

Crédit vidéo : World Rugby Video blog

La finale de Bowl sera par contre à leur désavantage en encaissant un dernier essai dans les arrêts de jeu malgré une possession en leur faveur. C'est est la loi du Sevens. On ne peut pas blâmer la jeunesse de Théo Millet qui veut relancer au lieu de taper en touche. On aurait pu le briefer peut être avant la mêlée. D'autant que du haut de ses 18 ans, il a montré de belles qualités dans les duels, eu une présence défensive intéressante et marqué des essais splendides. Encore une autre raison de lancer le plus tôt possible ce type de joueur a l'image du jeune Retière. Au vu des matchs précédents, c'est une finale aussi cruelle que les victoires arrachées en 1/4 et 1/2.VIDEO. Vancouver 7s. Les belles victoires à l'arrachée de France 7 ne doivent pas être une finalité VIDEO. Vancouver 7s. France 7 s'incline de la plus cruelle des manières en finale de la BowlLa suite en page 2

Une défense coupable

Les Bleus, comme à leur habitude, chutent sur le Jour 1 et concèdent 3 défaites en 3 matchs. Mais réussissent sur ce Jour 2, face à des nations de leur niveau en ce moment, à retrouver un jeu d’attaque séduisant et surtout un mental pour ne rien lâcher dans les moments importants. Une défense, comme lors des derniers tournois, aux abonnées absents qui concède encore un trop grand nombre d’essais. Sur les deux premiers matchs du Jour 1, matchs les plus importants, la France encaisse 10 essais sur 13 possessions de balles. une défaillance défensive très élevée (20 % des attaques contré) et souvent sur un premier temps de jeu.

Des erreurs de ciblages, des placages individuels manqués, des concentrations de joueurs dans les rucks inutiles expliquent ceci. Chaque équipe défend en moyenne entre 6-8 possessions de balles par matchs, suivant les turnovers. Elle se doit au moins de contrer plus de 40 % des ballons joués par l’adversaire. Ce sont les mêmes problématiques que tous les sports collectifs comme notamment le Football Américain où on ne peut pas se permettre de perdre la possession sans scorer. Vous allez me dire que le but est de marquer plus d’essais que l’on en prend. Exact, mais quand on joue les équipes du Top 5 sans système de défense bien assimilé, c’est mission impossible.

Un premier jour rarement réussi

Les Français ont un ratio V/D à première vue pas aussi alarmiste que les spécialistes le disent. Il faut savoir qu’un ratio classique n’a aucune indication porteuse sur le Sevens comme cela peut l’être a XV. Il faut se concentrer sur le ratio Jour 1 où se confrontent toutes les équipes et qui est primordial pour l’accession en Cup. Il est évident que si on joue le Jour 2 en Bowl, les victoires ne sont pas significatives face aux équipes n’allant même pas aux JO malgré une prise de points. Si on prend le J1, on a 5 victoires pour 18 matchs soit 27 % de victoires pour cette saison 2015-2016.

Cette statistique est constante sur le Jour 1 depuis 2013. Ceci est la 3e saison blanche d’affilée coté Francais. La contre-performance du Jour 1 ne peut devenir une performance le Jour 2 face à des équipes de notre niveau, c’est bien de ne pas sombrer et gagner une bowl pour prendre des points, mais le but pour un joueur de haut niveau est de se retrouver en finale de Cup dans des matchs de très haut niveau. On ne peut pas se réjouir de manquer quasiment à chaque fois le Jour 1 et gagner quelques matchs le Jour 2 en Bowl. La Bowl et la Shield ne doit être qu’une illusion uniquement aux yeux des novices, voir l’équipe soulever une Coupe ou faire un tournoi à l’autre bout de la terre ne peut plus donner un sentiment de bon tournoi comme on a pu l'entendre dans la bouche du staff. On parle de consolation.

La France à sa place au 10e rang mondial

Depuis le début de la saison, la France ne s’est qualifiée en Cup (c'est-à-dire de jouer le haut de tableau, dans les 8 meilleures équipes) qu'une fois sur 6 participations. Pour info, la France n’a pas réussi à finir dans le Top 8 mondial depuis la nouvelle ère professionnelle commencé en 2010. Cela me fait mal de ne pas voir la génération Bouhraoua et Vakatawa ne pas soulever de Cup ou de Plate. Avec des joueurs aussi ambitieux que ces deux-là, on a le sentiment d’un immense gâchis, car une carrière file assez vite.

Les Français terminent la tournée américaine avec 14 pts. Soit trois fois plus de points que celle d’Océanie. Mais reculent d’une place au classement général en se classant à la 10e place mondiale, après les performances en Cup des Gallois, de l'Écosse et des Samoa. La France a désormais quatre tournois pour changer la donne lors du Jour 1 et récupérer des points. Si on prend les statistiques depuis 3 ans on voit que cette 10e place correspond au rang de l’équipe de France. Avec le retour des cadres, les Français ont assuré deux fois d’affilée une place de 10e mondial à Vegas7s et Vancouver7s, ce qui correspond a leur niveau sur le World Series depuis 2010. Le retour de Vakatawa peut leur permettre de gagner plus facilement ces matchs du Jour 2 qui se jouent à la dernière seconde, et d’effectuer un exploit sur le Jour 1.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • benny
    15373 points
  • il y a 5 ans

C'est surtout du à un déficit de joueur de qualité mondiale . Sans vouloir manquer de respect à nos joueurs, à part Terry les autres sont quand même à leur place, ils n'ont pas les qualités nécessaires pour pouvoir être sur le podium olympique, la concurrence est bien au dessus.
On a enlevé un excellent joueur pour le mettre au XV six mois avant les jeux... Ça montre que la priorité en France est le XV, trop de chantier à la fois (XV et 7)
France 7 est la ou elle doit être, un meilleur résultat serait un miracle

  • benny
    15373 points
  • il y a 5 ans
@benny

Ça serait bien si le 7 pouvait servir explicitement d'antichambre à quelques jeunes prometteur, l'exemple de Virimi j’espère donnera des idées à certains.
Faire une saison ou 2 sur le circuit mondial pour des mecs de 20-21 ans est une excellente école ! certainement mieux que faire le championnat jeunes à XV.

  • tipunch
    11443 points
  • il y a 5 ans
@benny

Justement le fait de ne pas avoir Virimi permet de pointer plus facilement nos faiblesse et donc de les travailler.
Virimi apres le tournoi il sera a 100% avec le 7 et je pense au contraire qu'avec son passage a XV il a encore progresse et va revenir encore plus fort.
Par contre
il est clair que l'on manque de joueur de (tres tres) bonne qualite dans le groupe. Blessures, coup de fatigue,... de 2 joueurs et hop on devient une equipe moyenne.
Que les joueurs du top 14 pour qu'ils soient competitifs aux JO il faut les avoir a temps complet des maintenant et cela n' est pas possible (et pourtant tout le monde le savait)
Donc la seule chance est d'avoir des U20 (Retiere, Millet,..) voir des blesses sur le retour (Huguet, Grosso) mais la encore un probleme car il y a la WC des U20... difficile choix pour ces jeunes JO ou WC???? (cela devrait etre uniquement leur choix) Et pour les blesses peuvent ils etre pret physiquement pour faire au moins les 2 derniers tournoi a 7...

  • tipunch
    11443 points
  • il y a 5 ans

Encore une bonne analyse de JBG avec toujours cette pointe d'amertume de ne pas present dans le squad.
Quand on est dernier on ne sait pas se rebeler, quand on gagne a la derniere minute c est que les equipes en face sont nulles...
Je rappelle que les AB avec cette equipe de "bras casses" ont gagne le tournoi,

  • tipunch
    11443 points
  • il y a 5 ans

Non les AB, Australiens, Fijdiens,... prennent des jeunes joueurs qui vont ensuite vers le XV.
Ce n'est que depuis cette annee qu/il y a un retour des Xvste a 7 du fait de Rio.
La grande difference c'est qu'ills prennent des top joueurs des maintenants et les gardes plus longtemps pour les preparer.
En France on ne sait pas encore qui prendre comme top joeur certains qui devaient venir (Grosso, Huguet sont blesses,...) d'autre voudrait venir mais les clubs ne veulent pas les lacher.
Et la formation des jeunes a juste debute dpnc encore un peu tendre physiquement mais des Retiere, Millet oui oui et encore oui

C'est étrange j'ai le sentiment que cette équipe de France manque de continuité, ou plutôt de structure, je pense notamment aux aller-retours de joueurs de XV vers le 7 et vice versa. C'est hallucinant quand même ça fait vraiment organisation bricolée à chaque fois

J'espère qu'on va se réveiller parce que les JO arrivent

  • Iyhel
    24707 points
  • il y a 5 ans
@Montmirail

@Anthony : Messam a fait son retour chez les Blacks ce week-end, les NZ seraient-ils aussi bêtes que nous ? Non, un mec comme Ouedraogo a parfaitement le profil pour être bon à 7, sauf qu'il faudrait qu'il ait du temps pour s'y filer. SBW et ses camarades y sont depuis juste après la Coupe du Monde ! Cooper vient de débarquer et on voit bien que lui aussi a beaucoup de mal à s'adapter, il coûte autant d'essais qu'il en initie. Messam a joué à 7 avant de percer à XV.
Bref le problème ne vient pas du choix des joueurs mais d'une stratégie totalement inadaptée et ce depuis plusieurs années alors que ça fait quoi, cinq, six ans qu'on sait que le 7 a été retenu pour les JO... On a douze joueurs pro sous contrat, soit même pas de quoi travailler en opposition de façon autonome. Pas de mise en concurrence. Pas de développement en amateur - du touch, ça par contre...

@Montmirail

Eux utilisent des joueurs reconnus mondialement.

Nous on utilise... Bruni? Guitoune? Je critique pas ces joueurs attention.
Mais bon quand t'entends que la Nouvelle-Zélande a Sonny Bill-Williams "en réserve", fin ce nom tout fan de rugby le connait ça a de la gueule.
Et nous quand on appelle des joueurs de XV (là je crois qu'on est réellement les seuls), on appelle des 3e ligne...

@Montmirail

La Nouvelle-Zelande et l'Australie au moins utilisent aussi des joueurs de XV et sont pourtant dans les 4 premiers du classement du circuit mondial, ca ne doit donc pas poser tant de problèmes que ca.

Derniers articles

News
Vidéos
News
News
News
Transferts
News
Vidéos
News
Transferts
Vidéos