VIDEO. Un joueur condamné après un plaquage ayant entraîné la paraplégie d'un adversaire
Pierre Tarance ne jouera plus pour le club de Vannes.

Le Rugbynistère a besoin de vous

Merci pour votre soutien !
Alowesi Nailiko a été condamné à 1.500€ d'amende avec sursis pour blessures involontaires suite à un plaquage qui a entraîné la paraplégie de Pierre Tarance.
Le tribunal correctionnel de Vannes a rendu son verdict ce jeudi. L'ancien deuxième ligne de Limoges Alowesi Nailiko a été condamné à 1 500€ d'amende avec sursis pour "blessures involontaires" suite à un plaquage qui avait entraîné la paraplégie d'un adversaire. Le 10 octobre 2010 lors du match entre Vannes et l'USAL, Pierre Tarance (1m75, 70kg), centre du RCV, ne s'est pas relevé suite à ce geste du puissant Fidjien (2m, 150kg). Soutenu par son club et ses proches, il a rapidement entamé un long combat au centre de rééducation fonctionnelle de Kerpape à Ploemeur dans le Morbihan.

Crédit vidéo : France 3 Bretagne

Estimant qu'il n'était pas tombé la tête la première par l'opération du Saint-Esprit, il avait également porté plainte pour que la responsabilité pénale de son adversaire soit reconnue. Si le geste n'a pas été sanctionné par l'arbitre ce jour-là ni après par la FFR, les conséquences ont été terribles pour lui. "La Fédération française de rugby n’a jamais voulu admettre la faute, ni prendre aucune sanction disciplinaire. Elle a même exercé des pressions pour que nous retirions notre plainte", raconte Pierre Tarance via Ouest-France. Pourtant 5 des 6 arbitres mandatés par la Fédé "avaient conclu à un plaquage dangereux [...], le coude du Fidjien retombant sur sa nuque".

Durant le procès qui a eu lieu en octobre dernier, Alowesi Nailiko avait de son côté déclaré que c'est "la pression du groupe qui l’a fait chuter sur son adversaire." Deux des trois experts mandatés par le juge d'instruction avaient également parlé "d'un effet de groupe". À l'époque, le procureur avait donc plaidé la relaxe, estimant que l'infraction pénale ne pouvait être démontrée. Le tribunal correctionnel de Vannes a finalement conclu que le plaquage était bien dangereux tout en dégageant la responsabilité du Fidjien. Ce qui explique la condamnation avec sursis.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Superbe reportage très émouvant, riche en enseignements:
1- il le dit lui-même, et preuve à l'image: le rugby demeure un sport de combat, de guerre mais avant tout un esprit de solidarité, où le terme le collectif prend tout son sens.
2- Au rugby, on rencontre beaucoup de gens, biens, loyaux, amicaux pour la plupart (après le match 😉 bien entendu) mais ils subsistent toujours des êtres qui avec leur physique (le fidjien, un colosse) ne pense qu'à détruire l'adversaire.... Je trouve cela navrant, vraiment d'autant plus que Pierre dégage clairement la responsabilité du Fidjien ... Bises à lui, et qu'il puisse poursuivre le cours de son existence avec courage et détermination !!! <3

  • Aouan
    23541 points
  • il y a 4 ans

1500 euros d'amende avec sursis c'est symbolique non?

  • sorgina
    50004 points
  • il y a 4 ans

Pierre si tu es sur rugbynistere, je te souhaite les meilleurs voeux possibles. Pour ton histoire si tu as dépose plainte et si ce n'est pas déjà fait, constitues toi partie civile avec demande de dommages et intérêts, l'action pénale n'éteint pas l'action civile, ton adversaire a fait l'objet d'une petite condamnation, cela veut dire que la justice lui trouve une part de responsabilité. Prends un avocat et vas jusqu'au bout tu gagneras et cela t'aidera pour la suite. Bon courage a toi.

  • Cap200
    11110 points
  • il y a 4 ans
@sorgina

A partir du moment où le procès s'est tenu, les intérêts civils ont été évalués avec le pénal et sa constitution est intervenue avant ou pendant l'audience. C'est notamment la raison pour laquelle la sanction ne paraît pas énorme à certain elle n'engage pas la réparation.
En revanche, ce qui paraît étrange c'est la phrase selon laquelle le tribunal aurait "dégagé la responsabilité du Fidjien"... C'est impossible dans la mesure où il a été condamné. Condamné, ça veut dire "le tribunal vous déclare coupable de..." Et le sursis est uniquement dû au statut de primo-délinquant du condamné.
Dégager la responsabilité du Fidjien signifierait ne pas le condamner à des réparations civiles, ce que je n'envisage pas. Peut-être est-ce l'intentionnalité du délit qui a été mise en défaut...
Bref, le compte-rendu n'est pas clair mais bon, le plus important c'est son combat à lui.

Honte à la fédération française. Décidément quel que soit le domaine nous sommes dirigés par des balais à ch.. Le pouvoir abêtit.
Merci à France 3 pour ce reportage, et si tu vas quelquefois sur Rugbynistère, Pierre, bon courage à toi !

Très beau reportage! Tu vas y arriver Pierre, toute la famille rugby est avec toi! Courage!!!!!!!!!

Je suis bouleversé, c'est vraiment très triste... Faut vraiment qu'il y ait une prise de conscience, aucun match ni résultat ne justifie de tels plaquages pouvant être dangereux...

Bon courage pour ta rééducation!

Je ne peux que lui souhaiter du courage et du repos, cela doit être une terrible épreuve à parcourir.
Je ne peux juger du choc qu'il a reçu mais au vu des séquelles, cela fait bien chier :/
Bon courage à lui et sa famille

un témoignage émouvant qui doit donner à réfléchir je te souhaite un bon et rapide Rétablissement

Les interprétations de la règle vont être plus importantes que lors de nos posts sur le Rugbynistère.

Derniers articles

News
Transferts
News
News
News
News
News
News
News
News
News