VIDÉO. Top 14 - Tutaia aurait-il dû être sanctionné pour son plaquage sur Jody Jenneker ?
Top 14 - Jody Jenneker a été contraint de quitter le terrain.

Le Rugbynistère a besoin de vous

Merci pour votre soutien !
Sonné après un plaquage de Masalosalo Tutaia, Jody Jenneker aurait aimé que le joueur de la Section Paloise soit sanctionné.

Le week-end dernier, une action du match entre la Section Paloise et Castres est quelque peu passée inaperçue. On joue la 45e minute et suite une charge en apparance annodine, le talonneur sud-africain du CO, Jody Jenneker, reste au sol. A vitesse réelle, difficile de comprendre ce qu'il s'est passé. Sur les images proposées ensuite au ralenti, on peut s'apercevoir que le Castrais est sonné par l'épaule du deuxième ligne samoan, Masalosalo Tutaia. Jenneker sera obligé de sortir en raison d'un protocole commotion et sera définitivement remplacé par Rallier.

Lien Vidéo

Une action qui n'est d'ailleurs pas sans rappeler celle de Chris Masoe sur le talonneur de Grenoble, Arnaud Héguy, la semaine précédente. Pour mémoire, le troisième ligne du Racing 92 avait reçu un carton rouge.VIDEO. TOP 14 : Y avait-il bien carton rouge pour Chris Masoe ?Au soir de la rencontre, Jody Jenneker a tenu à rassurer les supporters quant à son état. Il estimait également que Tutaia aurait dû être sanctionné pour son geste. Ce à quoi, le troisième ligne palois Steffon Armitage lui a répondu : "Désolé mec, mais on joue au rugby pas au football. C'était un accident. Il n'est pas ce genre de joueur #NeRuinePasLeJeu". Selon Jenneker, c'est un discours qu'on avait entendu lors du cas Masoe. Il aimerait qu'il y ait plus de constance sur les décisions.

Interrogé par nos soins, l'arbitre de la rencontre, Thomas Charabas, est revenu sur l'action et sur ce qu'il l'a conduit à ne pas sanctionner le joueur de Pau.

Point Arbitrage :

La perception que j'ai en direct c'est que le joueur de Pau vient plaquer à hauteur du ballon comme on le voit souvent dans le but d'empêcher le porteur de balle de faire une passe au contact. Après avoir arrêté le jeu, mes assistants et moi-même avons eu un rapide coup d'œil sur l'écran géant où les images ont confirmé notre perception.

Il n'y a pour nous aucun élément pour évoquer un jeu déloyal car l'intervention du Palois se fait dans les règles : ni trop haut, ni à l'épaule car il utilise ses bras. Il s'agit d'un fait de jeu. Les conséquences (blessure) n'entrent pas dans le process de décision.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Pour moi c'est au moins jaune pour être cohérent. Il y a deux points communs avec l'action de Masoe : un joueur qui va percuter et est plaqué par un premier joueur, et une épaule qui finit dans la tête du joueur. Mais à mes yeux il y a aussi une différence : Tutaia va plaquer avec les bras ouverts là où Masoe se contentait de détruire de l'épaule. Donc jaune si on tient compte de l'attention, rouge sinon.

Par contre je n'aime pas du tout la justification de Charabas : "Les conséquences (blessure) n'entrent pas dans le process de décision"... mouais, on vient juste de faire rentrer en vigueur une règle qui a beaucoup fait parler et qui dit justement qu'à partir du moment où les conséquences concernent la tête des joueurs, on en tient compte. Qu'il dise qu'il considère que c'est un fait de jeu c'est sa lecture de l'incident et cela dépend de sa conduite de match, on est d'accord ou pas mais c'est dans ses attributions d'arbitre. Par contre déclarer qu'aucune règle ne permet de sanctionner les conséquences, c'est faux.

@Team Viscères

Je me permets de te contredire : il ne me semble pas que les "conséquences" (c-à-d blessure ou pas) entrent dans le processus de décision. Bien au contraire, les nouvelles directives de WR sont de sanctionner TOUTE ACTION touchant la tête et le cou d'un joueur, et cela indépendamment desdites conséquences - un changement assez radical puisque peu avant on voyait encore des arbitres attendre de savoir si le mec avait le cou cassé pour sortir le rouge au lieu du jaune. Je trouve que cette règle préventive est une bonne chose, étant donné qu'avant même d'avoir une génération de joueurs pro-pro (les monstres physiques qu'on voit depuis 3-4 ans) à la retraite, on peut déjà se dire que les conséquences à long terme du rugby moderne vont pas être jojo (#Cudmort).

L'avantage c'est que la Guill' pourra faire un remake français de Seul contre tous, avec Moscato reprenant le rôle de Will Smith.

Tout ça pour dire qu'en effet aucune règle ne permet de sanctionner les conséquences ; le contraire serait tout simplement débile. Sinon y'aurait jamais de carton rouge pour des coups de poing vu que les rugbymen sont en général très mauvais boxeurs. Ou alors une minuscule égratignure en dessous de l'œil pour une fourchette ratée ne vaudrait "que" carton jaune. Faux. Bref, tu m'as compris et je pense qu'on est d'accord ?

D't'façon, du moment que Toulouse est encore champion en fin de saison, on est d'accord.

@ThibaultP

Quand je parle de conséquences c'est justement du contact joueur-tête et non pas d'une éventuelle blessure. Comme toi je que je trouverais cela totalement injuste, cela voudrait dire qu'un plaquage à la gorge qui par miracle ne blesse pas serait moins sanctionné qu'un plaquage légal où le type se fait les croisés.
Autrement dit, il y a un plaquage (légal ou pas), et les circonstances de jeu (joueur qui se baisse, qui glisse avant le contact, autre défenseur qui plaque en premier) font qu'en conséquence il y a un contact à la tête. Avant on jugeait juste du plaquage, maintenant on va regarder son résultat au niveau de la zone d'impact. Beaucoup ont pesté contre cette nouvelle règle mais même si elle va introduire beaucoup de polémiques et probablement quelques injustices, elle me semble indispensable pour éviter la surenchère dans la violence et la destruction des joueurs.

  • vevere
    53384 points
  • il y a 3 ans
@Team Viscères

Visiblement, il n'a toujours pas compris les consignes de WR!!! 🙁 🙁 🙁

merci a toi Charabiaaaaaaaaaa

Derniers articles

News
News
News
News
News
News
Vidéos
News
Vidéos
News
News