VIDEO. Top 14 : Tommy Allan, ce globe-trotteur du rugby qui a débarqué à l'USAP
Top 14 : Tommy Allan, ce globe-trotteur du rugby qui a débarqué à l'USAP.

Le Rugbynistère a besoin de votre soutien !

-70% de revenus pour le Rugbynistère avec l'arrivée du Covid-19. Aidez-nous à faire face à la crise !
Découvrez l'histoire du jeune ouvreur écossais Tommy Allan, débarqué cette année à l'USAP après être passé par l'Italie, l'Angleterre et l'Afrique du Sud.
Par l'intermédiaire de son président, l'USAP a récemment évoqué son ambition de décrocher un titre à l'horizon 2016-2017. Pour se faire, le budget a d'ailleurs été revu à la hausse avec notamment une enveloppe de 650 000 euros consacrés au recrutement. Mais il se pourrait bien que l'intégralité de cet argent ne soit pas dépensée. En effet, si on se penche un peu sur l'effectif de Perpignan, on trouve un certain Tommy Allan. Récemment titularisé lors de la défaite contre le Racing Métro (19-16) alors qu'il n'a été recruté que cette année, cet international espoir écossais né en Italie pourrait d'ailleurs être de ceux qui apporteront le titre tant désiré du côté de la catalogne. À 20 ans seulement, le bonhomme fait preuve en effet d'une très grande maturité dans le jeu. Le manager usapiste Marc Delpoux parle de lui comme d'un « ancien pro ».

Il faut dire que Tommy Allan a de la bouteille malgré son jeune âge comme le raconte Rugby World. Né en Italie d'un père écossais, joueur à ses heures et d'une mère italienne, demi de mêlée de l'équipe italienne féminine, Tommy a de qui tenir. Son oncle, lui, a notamment été international écossais au début des années 90 avec 9 sélections au compteur, puis 13 autres avec l'Afrique du Sud, son pays d'origine. Bref, le rugby coule dans ses veines et c'est logiquement qu'il a été initié au ballon ovale dès le plus jeune âge : « J'ai joué au mini rugby pendant un an en Italie, mais c'est vraiment avec les Henley Hawks, où j'ai passé quatre ans, que c'est devenu sérieux. Puis j'ai enchaîné avec les London Scottish. » Naturellement doué, Tommy Allan s'entraîne aussi bien au centre qu'à l'ouverture, puis il s'y fixe et explose en tant qu'ouvreur avec les U18 écossais. « C'est où je me sens le plus à l'aise. » Sous l'influence de l'ancien ailier écossais d'origine néo-zélandaise Sean Lineen qui le coach avec les U20, il franchit un cap notamment lors du Tournoi des 6 nations et de la Coupe du monde junior.

Entre deux sélections avec les équipes espoirs, Allan tente l'aventure au pays de ses ancêtres, l'Afrique du Sud. Il y enchaîne deux saisons avec les U19 de la Western Province et atteint même la finale de la Currie Cup en 2012 contre les Blues (défaite 22-18), où il joue un rôle majeur. Après l'Italie, l'Angleterre, l'Écosse et l'Afrique du Sud, Tommy Allan a donc posé ses valises en France, et plus particulièrement à Perpignan. Séduite par une vidéo envoyée par son agent, l'USAP lui a proposé (pour le moment) une année de contrat plus une en option. « J'aime évoluer dans un environnement pro. Je peux vraiment me focaliser sur mon jeu d'attaque. » Désormais, c'est James Hook qui joue le rôle du grand frère. « Nous sommes souvent ensemble. Il est toujours là si j'ai besoin d'aide ou d'un conseil. Nos séances de coups de pied sont excellentes. » Malgré tout son talent, voir son nom sur la feuille de match contre le Racing a été un choc. « Je pensais entrer dans la rotation à moment ou à un autre, mais pas aussi tôt. J'étais nerveux, mais ça s'est plutôt bien passé. » Plutôt bien oui, Tommy Allan a marqué 11 des 16 points de son équipe. On ne serait pas étonné de le revoir prochainement lorsque Lopez sera appelé sous le maillot des Bleus, à moins qu'il ne soit lui aussi appelé sous le maillot écossais.

En attendant, retrouvez ses plus belles actions dans cette vidéo. On ne sait pas si c’est celle qui a été proposée à l’USAP.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

S'il se fixe il aura le temps de mûrir un peu et pkoi pas d'exploser!!

Joli CV mais trop instable ...

  • elvis34
    22562 points
  • il y a 6 ans

je l'ai pas vu jouer, mais vu le cv qu'il a à 20 piges, le mec a déjà de l’expérience dans ses valoches...ça promet effectivement.

S'il peut faire le bonheur de l'Italie ou de l'Ecosse, tant mieux pour eux, ils en ont bien besoin d'un 10. 🙂

  • CedricH
    15270 points
  • il y a 6 ans

Je précise, avant que tout le monde s'indigne, qu'il s'agit d'une private joke 😉

  • CedricH
    15270 points
  • il y a 6 ans

Non, Ced. D'ailleurs, par soucis d'éviter toute consanguinité de se répandre sur le territoire, on ne devrait pas non-plus sélectionner les Catalans 😛

CED , l'allemand c'est Tim Menzel me semble-t-il et il joue 9 je crois , en tout cas belle colonie de joueurs atypiques promis a un bel avenir ! Tout comme toute l'équipe espoir ..

  • ced
    100040 points
  • il y a 6 ans

je croyais qu'il était Allemand, je confonds ?
International espoir Écossais on peut encore le sélectionner en EDF ?

  • darki
    11237 points
  • il y a 6 ans

très bon coup excellent joueur surtout au niveau du franchissement

  • CedricH
    15270 points
  • il y a 6 ans

Faudrait le rencontrer, pour le Rugbynistère des affaires étrangères 😊

Derniers articles

Transferts
News
News
News
News
News
Transferts
Ecrit par vous !
News
News
News
News