VIDEO. Top 14 : « Se Canta » devient le nouveau chant des supporters de Montpellier
MHR : Se canta, le chant des supporters de Montpellier.

Le Rugbynistère a besoin de vous

Merci pour votre soutien
Découvrez Se Canta, le nouveau chant des supporters de Montpellier en vidéo. Un hymne bien connu en Occitanie. Qu'en pensez-vous ?
La blague est usée mais devrait suivre le club de Montpellier pendant encore quelques temps : symbole du trop grand nombre d'étrangers dans le Top 14 avec sa colonie de Sud-Africains, le club à la fleur de Ciste aurait perdu son identité, abandonnant le Français pour l'Afrikaaner en devenant une véritable franchise installée dans notre championnat. Sauf que. Le MHR a choisi de réagir pour recoller à son identité régionale. Ainsi, en accord avec le Club Historique des Supporters, l'actuel 4e du championnat vient de lancer le nouveau chant officiel. Et il y a de fortes chances que vous l'ayez déjà entendu quelque part.

Il s'agit en fait de « Se Canta », considéré comme l’hymne de tous les occitans. Un chant fédérateur qui appelle au ralliement... Une bonne idée avant les phases finales du Top 14 ? Le club de Montpellier précise : "Cet hymne est généralement chanté publiquement pour montrer son attachement à sa région, mais aussi à son club". Dans une vidéo où l'on peut lire et entendre les paroles de la chanson, le MHR s'est plongé dans son passé, avec de nombreuses photos vintages qui raviront les supporters.

Crédit vidéo : Montpellierrugby

La traduction française de la version courte de « Se Canta », utilisée par Montpellier :

En bas, dans la plaine
Il y a un peuplier troué
Le coucou y chante
Peut-être y a-t-il niché ?

S’il chante, et il chante,
Ce n’est pas pour moi,
Mais c’est pour ma mie,
Qui est loin de moi.

Ces fières montagnes
Culminent trop haut
Pour que j’aperçoive
Où est mon amour.

S’il chante, et il chante,
Ce n’est pas pour moi,
Mais c’est pour ma mie,
Qui est loin de moi.

Baissez-vous, montagnes,
Plaines, haussez-vous,
Pour que je puisse voir
Où est mon amour.

S’il chante, et il chante,
Ce n’est pas pour moi,
Mais c’est pour ma mie,
Qui est loin de moi.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • harryc
    138 points
  • il y a 4 ans

Un chant occitan à Montpellier ( dont le véritable titre est au passage "se canto"😉???!!!
Pour faire plus local, ils auraient pu se mettre à l'Afrikaans.

Sans vouloir être tatillon, Se Canta est une des chansons occitanes les plus connues mais l'hymne serait bien plutôt : "La Copa Santa".

  • AKA
    50513 points
  • il y a 4 ans

Fouinard, je suis d' accord pour mes imprécisions concernant le "O wally wally" ou "The water is wide" en parlant de"cantique" je voulais dire que beaucoup d' églises souvent méthodistes s' en sont servi (en changeant les paroles); en ce qui concerne le "Se canta" ce sont des proches férus de langue et d' histoire d' oc qui m' ont toujours dit cette version mais personne n' a la preuve de l' une ou l' autre version... Mais ou je te rejoints c' est que la "Hondata" à suppléé les autres chants! Perso j' aurai bien vu "l' Immortéla" pour la Section : chantée par Nadau au centre du terrain çà aurai plus de gueule.

@AKA

@ Aka. Oui bien sur mais la encore il faut rester prudent car in existe une polemique linguistique sur le gascon avec les occitans. C'est très politique, il y a une volonté occitane virulente qui milite pour qu'il ne soit pas considéré comme une langue (et par la même le béarnais qui en est un idiome ou tout au moins qui a une graphie differente) mais comme un dialecte. Ici même en Béarn il semble bien que les occitans se soient imposés au détriment de l'identité béarnaise et gasconne (la honhada serait la hougnada si elle se voulait être béarnaise). L'enjeu n'est pas neutre, le Pays de Béarn a été le seul pays souverain où une langue d'oc ait été langue officielle et ce pendant presque 400 ans.
Ce n'est pas tout à fait pareil si on dit que c'est l'occitan ou si on dit que c'est le béarnais (les ecrits le disent). La tentation de captation de cette identité béarnaise est très forte, notamment chez les linguistes occitans et il parait logique qu'ils nient une antériorite du chant à Febus privilégiant ainsi une racine occitane. Il est d'ailleurs frappant qu'ils nomment fréquemment Febus comte de Foix et non pas de Foix-Béarn. Il est dommage que pour s'imposer l'occitan nie l'identité béarnaise.
Mon propos est simplement d'attirer ton attention sur le fait que ce débat existe et qu'il y a encore une résistance à l'occitanisation forcée du Béarn, mais il est si loin et si petit...

  • mounjet
    23613 points
  • il y a 4 ans

Là y'a du grand boulot de communicant...
ça sonne furieusement creux, ce plan à 2 balles. J'espère qu'il a pas pris cher le cons'com', ça devait être un junior.
Je précise que j'ai été 5 ans éduc à montpellier dans les années 2000, chouettes années bien loin aujourd'hui.
Un ancien siciétaire déçu...

Le dimanche matin, écoutez les radios locales dans les départements "ruraux" et vous comprendrez où bat le cœur de l’Occitanie.
Sûrement pas à Montpellier ou à Toulouse. Ce sont des villes modernes en pleine expansion, plus tournées vers l'avenir que vers le passé.
Pour Montpellier, le rugby est dans l'élite depuis une douzaine d'année, plutôt bien implantée maintenant (stade, infrastructures, club entreprises très présent - Mohed, ce n'est comme l'omniprésent Mourad, mais tout aussi efficace -, joueurs de renommées et malgré toutun public de connaisseurs)
Cependant, prendre pour chanson officielle un chant historique, qui plus est hymne de facto de toute l'occitanie, ça ne ressemble pas à cet état d'esprit. Albi avait voulu faire pareil ça n'a pas marché. Il faut qu'ils trouvent quelque chose de plus "😜ersonnel"

  • AKA
    50513 points
  • il y a 4 ans

En fait on ne sait pas l' origine du "Se canta" Ce serai un poème écrit par Gaston Phébus (Comte de Foix et Vicomte du Béarn), on ne sais pas qui l' a mis en musique. Cette chanson est devenu l "hymne" de toute l' Occitanie du Béarn à la Provence en passant par le Val d' Aran (Espagne) et qques vallées en Italie. Tout çà pour dire que personne ne peut prétendre en sa paternité, mais ce qui m' étonne c' est pourquoi (même s' il est beaucoup chanté là bas) la Section Paloise ne l' a pas pris comme chant officiel au lieu de la "Hondata" qui est à l' origine un cantique Américain remixé...

@AKA

A Aka, imprécisions et erreurs dans ton commentaire. D'une part Aqueros mountagnos avant existait avant Febus, il n'a fait qu'en modifier les paroles. C'est très probablement un chant de berger qu'il aurait entendu depuis l'enfance. D'autre part la Hougnada (dans sa graphie béarnaise) n'est pas un cantique americain mais une chanson créée par un baron ecossais : O Waly Waly.
Enfin de nombreuses chansons ont été chantée au Hameau comme le Beth ceu de Pau bien sur mais l'immortela, l'encantada (accessoirement l'hymne de l'Elan béarnais et du stade montois) et bien sur Aqueros Moutagnos. Reste que quand la Section Paloise a lancé la Hougnada ça a éteint tous les autres.

Chanter en Anglais, Afrikaans ou en swazi?

  • vevere
    53748 points
  • il y a 4 ans

Coucou : oiseau qui fait son nid dans celui bâti par un autre...ramené au rugby, ça nous fait une bien belle "valeur" o🙂

Un chant déjà utilisé par le TFC pour l'entrée des joueurs. Il me fait frissonner. C'est pas très novateur mais c'est une bonne chose je trouve pour rattrapper l'image du club (pourquoi le stade toulousain ne l'a-t-il pas fait avant..)

  • B16
    1577 points
  • il y a 4 ans

Allez les gars on s'y met tous !! Méthode d'occitan à partir de 24 euros à la fnac !

Belle intention, mais je trouve que ce n'est pas très entrainant. Ca manque de vivacité.

C'est drôle cette mode de l'occitan , quel est le pourcentage d'"occitanophiles" à Montpellier? 0.1 à 0.5 % à tout casser... Idem dans la "capitale" de l'Occitanie. Amis montpelliérains, amis toulousains, ne vous embêtez pas à chanter dans une langue que vous ne pratiquez et ne comprenez pas, chantez en français c'est tout aussi beau voire plus et c'est votre langue 😉.

@Arnal Pacino

Pardonne moi 6592 , j'ai oublié de rajouter un smiley pour stipuler que je répondais à ton commentaire ironique par de l'ironie.

@Arnal Pacino

à Chams: Périgourdin et ayant des origines basques et béarnaises (oui oui ça arrive 😉 ) je comprends tes propos, j'attache également beaucoup d'importance à l'histoire de nos terres et de nos langues et patois. Cependant je pense que cette exacerbation des différences (qui est fortement promu par le haut depuis de nombreuses années cf la charte des langues régionales de l'UE) au sein d'un pays, avec un peuple uni autour d'une même langue, n'est pas bénéfique car la finalité de cette politique n'entraîne que de la division (cf les velléités indépendantistes basques, bretonnes, catalanes, corses, savoyardes, bientôt occitanes (?), niçoises (?) alsaciennes (?)...).
Loin de moi l'idée de dénigrer l'histoire de nos ancêtres qui fait partie intégrante de l'Histoire de France. Amitiés périgourdines!

  • 6592
    31780 points
  • il y a 4 ans
@Arnal Pacino

Mon bon Arnal, tu as l'air bien bien étroit...
Et bien malhonnête dans l'angle que tu choisis pour répondre.

Ou alors tu n'as réellement pas compris mon message et ta réponse est sincère. Auquel cas... enfin auquel cas c'est une autre histoire et je ne peux rien pour toi.

  • Chams
    7097 points
  • il y a 4 ans
@Arnal Pacino

La langue maternelle de mes grands-parents était le patois corrèzien, l'occitan donc. Cette langue a été méprisée à l'école française, au point qu'ils ne l'ont pas transmise a mes parents, qui ne la parle pas, mais la comprenne. Ils m'ont toujours dit de ne pas apprendre ça, que ce n'était qu'une vieille langue de paysans, suite au bourrage de crâne qu'ils ont subit enfants. 3eme génération, je ne comprends que quelques termes ou expressions courantes, principalement les engueulades (mes grands-parents s'engueulaient en patois pour que je ne comprenne pas ce qu'ils disaient, mais quand ça dure 20 ans, ça ne marche plus 😊).
Je trouve ça dommage que la langue originelle d'un tiers de la france en superficie ne soit pas exploitée, qu'on la laisse finir de mourir. Sans aller dans des dérives régionnalistes, c'est un patrimoine fort, récent. Quand j'entends de l'occitan, j'entends parler mes grands-parents, même si il y a pas mal de mots divergents d'une région à l'autre.
Alors certe elle est aujourd'hui plus proche de son extinction que le basque, ou le breton, qui ont pourtant subit la même maltraitance de la part des écoles, mais si on peut la garder en vie encore quelques temps, ce serait préserver une jolie identité, une mémoire de nos vieux 🙂

@Arnal Pacino

Et il prétendait représenter sa ville en fredonnant les Beattles? Il était effectivement très con...

  • 6592
    31780 points
  • il y a 4 ans
@Arnal Pacino

J'ai connu un type une fois (le con), il fredonnait les Beatles alors qu'ils ne parlait pas couramment la langue de Shakespeare. Je crois qu'il n'était même pas Anglais...
Une exubérance de sa part, j'imagine.
Etrange, cette mode de la Britophilie...

Ravi que le MHRC reprenne une chanson béarnaise, "Aqueros Mountagnos" puisque c'est ce dont on parle, chantée au Hameau depuis toujours.
Il aura fallu deux fessées pour qu'ils ouvrent les yeux sur le Béarn.
Faudra pas nous en vouloir cependant si on ne reprend pas "Méditérrannée"

@Fouinard

Un peu comme les Bayonnais qui reprennent "Griechischer Wein" de l'autrichien Udo Jürgens, alors?

  • 6592
    31780 points
  • il y a 4 ans

Instant culture :

le "Se Canto", considéré par beaucoup comme l'hymne (forcement officieux) Occitan, bien que les versions changent légèrement du sud au nard et l'ouest à l'est, comme on le voit dans la version Montpelliéraine, aurait été écrit par Gaston Phébus, Comte de Foix-Béarn et cousin des Rois de Navarre.
Grand politique et homme d'arts, notamment de poésie, il était aussi réputé pour sa grande beauté, son charisme et son succès auprès des femmes, et aurait écrit ce chant pour son aimée, retenue du coté de la Navarre pour des raisons qui font débat, et d'où il aurait été nécessaire que les montagnes (les Pyrénées) s'abaissent pour qu'ils se retrouvent (c'est le sens de la chanson).

Que les Montpelliérains la chantent tout leur content au stade, dans leur spécificité dialectale, ce ne peut être qu'une bonne chose, comme expression de la fierté Occitane.
Mais par pitié, que personne ne parle "d'hymne Montpelliérain" ou de "chant officiel".
C'est un patrimoine historique et régional qui dépasse très largement la notion de "local", de club, de rugby, ou de chant officiel.

  • Chams
    7097 points
  • il y a 4 ans
@6592

Surtout que l'occitanie passe par le limousin, occupe tout le sud-ouest hors pays-basque, et va jusqu'en italie...
Mais c'est une excellente idée ouais de refaire vivre l'occitan comme patrimoine régionnal

Il me semble que c'est l'hymne qu'avait choisit le Stade Toulousain pour la première finale de Coupe d'Europe contre Cardiff.

Chez moi a Toulouse et dans le Tarn (juste à côté 🙂 ) le chant s'appelle Se canto mais bon pas bien grave 🙂 et les paroles ne sont pas tout à fait les mêmes. Mais cela devrait s’arranger avec la nouvelle région on devrait arriver a un arrangement 🙂

  • B16
    1577 points
  • il y a 4 ans

C'est excellent !! Peu importe que l'hymne ne soit pas spécifique de Montpellier . Et puis ce n'est pas un hymne officiel , vous pouvez aussi le chanter à Perpignan ou à Toulouse si ça vous "chante". Les toulonnais ont choisit le coupo santo , chacun y va de son petit chant traditionnel , moi je trouve ça sympa.
Et puis les anglais on bien repris le morceau "grand dieu sauve le roi" écris pour Louis XIV pour en faire leur God save the King dans un premier temps puis le God save the Queen actuel .... on ne leur en veux pas pour autant.

@B16

Il faut rester prudent car l'affirmation de la Marquise de Crequy n'est pas corroborée par les historiens rosbeefs qui datent l'origine du chant quelques dizaines d'années auparavant. Et si le God Save the King d'Haendel a bel et bien existé (celui de la fistule donc) il serait différent de celui pris comme hymne par les anglais.
Alors légende française ou blanchiment historique des anglais, le doute existe. Quoiqu'il en soit on se regale et les anglais qui ont empalé un de leurs rois sur un pieu de metal porté au rouge pourraient bien admettre l'origine de leur hymne dans une fistule anale.

  • B16
    1577 points
  • il y a 4 ans
@B16

Elle a été composé par jean-batiste Lully dans un premier temps avant d'être repris et orchestré par Haendel. D'ailleurs cette musique est devenue l'hymne de plusieurs monarchies en Europe à cette époque.

  • Mouche
    720 points
  • il y a 4 ans
@B16

Vrai pour les anglais,composé par Haendel pour "activer" la guérison du roi (fistule à l'anus)... Donc hymne à la fistule.waf waf!

Désolé il y a une erreur de traduction

"Canta pa per ieu" signifie " ta gagn ieu"

  • mimi12
    79737 points
  • il y a 4 ans

Est-ce que les Panzers sud-africains vont comprendre les paroles ? J'en doute !

  • sorgina
    50004 points
  • il y a 4 ans

J'ai chante ce chant cinquante mille fois et je le chanterais encore mais comme hymne je le trouve pathétique, je préfère cent fois plus la honhada et même si c'est une reprise je la trouve plus appropriée.

  • Synvan
    7147 points
  • il y a 4 ans

Il y a ce chant depuis le début de la saison... Ca ne vient pas d'être lancé juste avant les phases finales, ou pour contrer l'effet Sudaf.
Et au final, dès la première phrase tout est dit: "La blague est usée", et pourtant il y a toujours des gens qui se croient comiques, c'est regrettable 🙂

@Synvan

J'ai beau être supporter de Montpellier, il faut bien dire que nous balancer ça depuis en haut ça sent le plan comm' organisé... On peut bien chanter en occitan, on a toujours le nombre de JIFF/match le plus bas du top 14 et de loin.
Pas terrible pour l'attachement au terroir...

Un choix bizarre. Pourquoi choisir une chanson présente dans toute l'occitanie, du Béarn au Limousin et du Périgord au Roussillon pour signifier son attachement à Montpellier ?

@Grand Sachem aux sages commentaires

@Grand Sachem: On ne chante ni ne parle en occitan dans le Roussillon... Chez nous c'est le catalan (qui est une langue vivante par ailleurs, pas comme l'occitan qu'on peut qualifier de langue "quasi-morte"😉

Af in die vlakte
Daar is 'n gat populier
Die Europese koekoek sing
Miskien is daar is hy omring?

As hy sing, en hy sing,
Dit is nie vir my
Maar dit is my liefde,
Wat is ver van My af.

Hierdie trotse berge
te hoog piek
Want ek sien
Waar is my vriendin.

As hy sing, en hy sing,
Dit is nie vir my
Maar dit is my liefde,
Wat is ver van My af.

Kry af, berge,
Vlaktes, verhoog jy,
So ek kan sien
Waar is my vriendin.

As hy sing, en hy sing,
Dit is nie vir my
Maar dit is my liefde,
Wat is ver van My af.

Merci Google Translate. J'ai corrigé la traduction pour le coucou, traduit en goéland par Google! Le cri d'un goéland se rapporte probablement mieux à la finesse du jeu sudaf!

  • Cedirak
    20477 points
  • il y a 4 ans
@Le rugby est un jeu

ça aurait tendance à me faire penser aux petits chanteurs à la croix de fer de Les Nuls... (je laisse ceussent qui ne connaitraient pas chercher par eux-mêmes 😉

N'oublions pas que le coucou chante dans un nid qui n'est pas le sien après avoir dégagé les œufs qui venaient du "stade" de formation.
Le MHR pourrait adapter ce merveilleux chant avec quelques mots à l'attention du club,du maillot,des supporters.. Mais l'idée est belle.!

  • ciolito
    19156 points
  • il y a 4 ans
@illia DEGUN

Il est vrai que le coup du coucou est quand-même ironique pour le MHR. J'aime le Se Canto car il me rappelle pas mal de souvenirs, je l'ai chanté un très souvent et je trouve qu'il représente bien la région . Cela m'ennuie qu'il soit hymne officiel d'un club de foot ou de rugby, un peu comme si le Stade Français faisait de La Marseillaise sont hymne. Aucun club ne représente la région, pourquoi devrait-il alors utiliser l'hymne ?

Ah bon ? Une autre rumeur annonçait pourtant le "Nkosi Sikeleli Africa"...

Clément, vite la traduction en Afrikaaner !

@breizovale

Seul Ovale Masqué le parle dans l'équipe, à force de pirater le compte Facebook du XV de France et de surprendre les conversations entre Bernard Le Roux et Rory Kockott 🙂

Derniers articles

News
News
Transferts
News
News
News
News
News
Vidéos
Vidéos
Transferts