VIDÉO. Top 14 - Dans un contexte difficile, Grenoble se sépare de Bernard Jackman et espère un électrochoc
Top 14 - FCG. Eric Pilaud est apparu très touché lors de la conférence de presse.
Le FCG et son président Eric Pilaud sont passés par toutes les émotions ce lundi entre l'espoir d'un maintien en Top 14 et la plainte pour viol contre des joueurs.

Sur fond d'annonce explosive d'une fusion entre le Stade Français et le Racing 92, la formation iséroise a annoncé par la voix de son président qu'elle se séparait de son entraîneur en chef. L'Irlandais Bernard Jackman n'est dès à présent plus en charge de l'équipe de première. Pour l'heure, il continue de discuter avec le staff et Eric Pilaud, notamment sur les questions du recrutement, mais devrait peu à peu se mettre en retrait. Si ses adjoints, et les autres membrent de l'encadrement conservent leurs prérogatives jusqu'à la fin de la saison, le président du FCG a appelé les joueurs à se responsabiliser pour remporter le plus de matchs possible et "sauver une saison qui a été mauvaise". Le nom du futur entraîneur de Grenoble - qui semble avoir déjà été choisi - sera sans doute annoncé à la fin de l'exercice en cours.Crédit vidéo : France 3 Alpes

Si un entretien avait été programmé avec Jackman à la fin de la saison, les récents résultats ont conduit le président de Grenoble à prendre cette décision ce lundi en concertation avec Michel Martinez, directeur général du FCG, et le technicien. "Le match de Pau a été une déception. Il y a eu un cheminement et tout un travail. Mais on a considéré que ce n'était pas suffisamment stabilisé pour partir en toute confiance la saison prochaine." Un choix qui pourrait avoir une incidence sur le visage de l'équipe grenobloise pour l'exercice à venir selon si elle évolue en Top 14 ou en Pro D2, les prolongations de contrats, les arrivées et les départs.
TOP 14 : des joueurs du FC Grenoble soupçonnés de viol, une enquête a été ouverteCertains joueurs pourraient cependant être amenés à quitter le club pour des raisons extra-sportives. Une plainte a en effet été déposée suite à un viol présumé suite au match perdu face à l'UBB samedi. Une enquête est en cours. De son côté, Eric Pilaud a indiqué qu'il n'avait pas diligenté une enquête interne. "Je pense que les joueurs n'ont pas envie de répondre à nos questions." Néanmoins, il a indiqué que certains s'étaient confiés à eux. "Nous leur avons dit que c'était une affaire privée et que s'ils étaient impliqués, ce que je ne sais pas même si certains nous ont dit "effectivement je suis allé en boîte", que c'est leur problème, c'est à eux d'organiser leur défense et que le club ni ne les jugeait ni avait à les supporter sur une affaire privée." C'est néanmoins un Eric Pilaud ému aux larmes qui a commenté les répercussions d'une telle affaire sur l'image du club et ses membres.Crédit vidéo : France 3 Alpes

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Cela me fait beaucoup de peine pour ce président passionné et honnête, qui peut certes rêver à un repêchage mais voit son entreprise salie... En espérant que la lumière soit faite sur cette affaire et que si coupable il y a, sanction il y ait ! Entre les doigts d'honneur, la coke... et maintenant le viol, le rugby français va à volo, j'espère que l'électrochoc servira aussi au comportement des joueurs en général, même si c'est inqualifiable d'en arriver là !

Purée ! Un président plein d'humanité, ça fait quelque chose par les temps qui courent...

@Jonathan Sextoy

Putain c'est clair, j'aime beaucoup ce mec

Ce président m'a tout l'air d'être un type bien, ce qui n'est pas si courant dans le sport pro. Pour le coup, aussi subjectif que ça puisse paraître, ça me ferait plaisir pour lui et pour certains joueurs que le club se sorte rapidement de cette mauvaise passe.

@Pikeyboy

oui et sans arrière pensée ou que se soit d'autres, un maintien pour quoi? Le FCG 2017-2018 aura t'il plus de moyen financier pour un recrutement permettant de jouer autre chose que le bas de tableau ??

@King Jullian

Disons qu'avec l'arrivee du barrage l'an prochain et la faiblesse (presumee?) des equipes D2 qui pourraient monter, ca donne un espoir d'avoir un peu de temps pour redresser la barre. Mais c'est vrai qu'a terme, le gros club de la region c'est Lyon, l'argent est la-bas et il y a peu de chance qu'un milliardaire vienne investir dans le FCG (ou alors un russe fan de ski?). Peut-etre finalement que l'histoire parisienne va relancer l'idee de provinces, moins dependantes du bon vouloir d'un mecene.

  • vevere
    47974 points
  • il y a 2 ans
@Silkerin

Le plus gros club de la région, c'est l'ASM 😉

  • Fenrir
    8270 points
  • il y a 2 ans
@vevere

Chut, faut pas le dire... Merde je veux pas que le club de ma région/province perde systématiquement en finale 🙁

(Second degré, j'adore Clermont même si cette année je préfèrerais voir une victoire de la Rochelle)

  • vevere
    47974 points
  • il y a 2 ans
@Fenrir

😀 😀 😀

Derniers articles

News
News
News
News
News
Vidéos
News
Transferts
News
Vidéos
News