VIDEO. Super Rugby - Les Chiefs au cœur d'un énorme scandale suite aux révélations d'une strip-teaseuse
Super Rugby. Ce supporter des Chiefs est en colère.

Le Rugbynistère a besoin de votre soutien !

-70% de revenus pour le Rugbynistère avec l'arrivée du Covid-19. Aidez-nous à faire face à la crise !
La franchise néo-zélandaise des Chiefs est au centre d'un scandale suite au comportement outrancier de plusieurs joueurs envers une strip-teaseuse présente lors de la soirée de fin de saison.

Éliminés en demi-finale du Super Rugby samedi dernier par les Hurricanes, les Chiefs avaient décidé de clôturer la saison par une soirée - communément appelée "Mad Monday" - organisée lundi soir. Au programme, de l'alcool et surtout une performance réalisée par une professionnelle de l'effeuillage. Mais la fête aurait tourné court en raison du comportement de plusieurs membres de la formation néo-zélandaise envers la jeune femme. Outre les propos déplacés envers sa personne dès son arrivée, Scarlette, de son nom de scène, aurait été victime de multiples attouchements contre son consentement. "Je leur ai fermement dit de ne pas me toucher, et qu'il devait me respecter. Mais ils ne m'ont pas écouté et ça a empiré," raconte la jeune femme au site Newshub.

Outre l'enquête interne menée par les Chiefs, la police s'est également chargée de l'affaire. Scarlette aurait en effet reçu des coups sans parler des nombreux autres attouchements envers son entrejambe. Un joueur serait même allé plus loin en attrapant ses parties génitales malgré son refus catégorique. Elle serait parvenue à le bloquer grâce à ses connaissances en art martial avant de le frapper à l'entrejambe. Mise sous pression et ne sachant plus comment agir face à la quarantaine de joueurs, éméchés selon ses dires, elle aurait finalement accepté qu'un joueur lui réalise un acte sexuel oral tarifé. Mais quatre autres rugbymen en auraient également profité.

L'affaire fait scandale en Nouvelle-Zélande, d'autant que plusieurs joueurs des Chiefs sont également des All Blacks. Pour le sélectionneur Steve Hansen, peu importe la suite de cette histoire, il faut désormais arrêter les "Mad Monday". Mais si ces allégations venaient à être véridiques, la carrière des personnes en cause pourrait être sérieusement remise en question. Le site Stuff indique à ce titre qu'une seconde strip-teaseuse, engagée pour une fête similaire en 2015, aurait elle aussi été maltraitée. Du côté des supporters, c'est la consternation. L'un d'entre deux, Peter Mihaere, outré par le comportement des joueurs, a d'ailleurs décidé de brûler son maillot pour exprimer sa colère. Il encourage tous les autres fans à faire de même.Crédit vidéoPeter Mihaere

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • AKA
    49096 points
  • il y a 4 ans

Presse NZ: la dénommée Scarlette a été limogée de son entreprise Stipper R Us et retirée de son site Web car elle avait été engagée à titre privé et été d' accord pour un "acte sexuel" pour 50 Dollars ce qui est contraire aux "usages de l' entreprise"! La suite au prochain épisode...

  • sylche
    37658 points
  • il y a 4 ans
@AKA

Peux tu nous dire tes sources s'il te plait ?

  • AKA
    49096 points
  • il y a 4 ans
@sylche

comme je l' ai précisé presse Neo-Zélandaise...

  • Ay74
    18636 points
  • il y a 4 ans
@AKA

http://www.stuff.co.nz/sport/rugby/82900153/chiefs-rugby-stripper-scarlette-sacked-after-scandal

  • sylche
    37658 points
  • il y a 4 ans

Strip teaseuse, bonne soeur, epouse ou même prostituée, il n'est pas besoin de chercher plus loin que " quand une femme dit non,c'est NON ". Tout le reste n'est qu'une façon de justifier des comportements indignes d'un homme et encore davantage s'il s'agit d'un homme qui se prévaut des valeurs du rugby.
Bravo à ce supporter qui brûle son maillot et nous invite à en faire autant si notre équipe favorite s'avisait de faire preuve d'autant de bassesse honteuse.
Merci à notre rugbynistere d'avoir posté cette vidéo et ce message.

Commissaire Bialès : Écoutez, laissez la police faire son travail, dès que j'aurai de plus amples informations croyez bien que vous en serez les premiers informés.
journalistes : Commissaire, peut-on parler de tueur en série ? Qu'ont a craindre les festivaliers ?
Commissaire Bialès : Écoutez, laissez la police faire son travail, dès que j'aurai de plus amples informations croyez bien que vous en serez les premiers informés.
journalistes : Mister authority. It seems Cannes has its own serial killer now?
Commissaire Bialès : Well listen, let the police do the job, be sure I'll give you answer as soon as possible okay?
journalistes : Det är alltså en serialkiller som filmfestivalbesökarna har att frukta?
Commissaire Bialès : Låt polisen göra sitt jobb, jag kommer att informera er så fort jag vet mera.
journalistes : Tack.

oula les gars faut rester zen, les orgies et compagnies j'en suis un fervent défenseur... dans la mesure où ça se passe entres adultes consentants... c'est sûr que si ces 2 derniers ne sont pas respectés il y a matière à condamner
la nana n'est pas tombée non plus de la dernière pluie... et ce serait pas la 1ere à vouloir buzzer
je ne défends personne mais je ne condamne personne non plus sans preuve, c'est trop facile

Un tel comportement est lamentable.
Que des mecs confondent strip tease, dans lequel il y le mot "tease" et des attouchements auxquels la fille s'est opposee est plus que lamentable.
Comme l'un déntre nous a dit, elle a accepte une relation tarifee avec l'un d'entre eux mais ce qui sést passe me semble malgre tout tellement reprehensible que des poursuites penales ne me sembleraient pas disproportionnees (mais nétant pas juriste je nái aucune idee s'il y a base a poursuite).
Comportement pitoyable quoi qu'il en soit

@Le Haut Landais

Il y a largement de quoi engager des poursuites pénales ! Ça peut aller du harcèlement sexuel au viol : dans tous les cas ça peut faire très mal.

Les mélanges Alcool et XXXXX ....Ce sont les mélanges j'vous dis............

  • Ay74
    18636 points
  • il y a 4 ans

Ca n'excuse rien, mais elle a été un peu naïve d'y aller.
C'est Bad Monday !
40 rugbymen qui fêtent la fin de leur saison par une biture avec une stripteaseuse.
Vous vous attendiez à de la finesse ?

Ca fait tache quand même. On dirait plus une tradition d'étudiants que de sportifs professionnels.
Autant la biture je peux comprendre, autant le reste c'est pas possible.

@Ay74

Une stripteaseuse qui fait dans des shows dans ce genre d'événement est habituée aux comportements lourds. Des types qui commandent une stripteaseuse pour une soirée étudiante, soirée "sportive" ou un enterrement de vie de garçon présentent forcément le profil de "mecs" "nombreux" "pas très fin" "alcoolisés". Elle n'est pas naïve, c'est juste que c'est son boulot. Si elle commence à refuser de bosser sous prétexte que les types risquent d'être plusieurs, alcoolisés et lourds elle peut arrêter de bosser direct. Il y a peu de débouchés pour une stripteaseuse dans des séminaires de prêtres ayant fait voeu d'abstinence ou les goûters d'anniversaires.

  • Kad Deb
    29797 points
  • il y a 4 ans
@Team Viscères

Son boulot est de s'effeuiller. Pas de subir des attouchements sans son consentement. Et l'alcool n'est pas une excuse mais au contraire un fait aggravant.
On verra bien ce que révèle l'enquête, mais attention aux excuses machos caractéristiques du style "elle l'a bien cherché, c'est son boulot, etc." Même avec une prostituée, un rapport non consenti est un viol.

@Kad Deb

C'était exactement le sens de mon message, je m'excuse s'il n'était pas clair. AY74 sous-entendait plus où moins qu'elle est n'aurait pas dû y aller et qu'elle était naïve puisque c'était évident que les types seraient lourds. Ce qui me perturbait, parce que ce n'est pas un problème de "mecs lourds". Elle aurait su gérer des mecs lourds qui n'auraient été ni les premiers ni les derniers qu'elle rencontre, son métier l'emmène généralement à fréquenter des mecs lourds. C'est un cas de viol, pas de vanne macho beauf et lourde. Et même si la Justice le reclassera peut-être en attouchement ou autres en fonctions de la définition néo-zélandaise du viol et des différents éléments, dans les faits comme vous le rappelez un acte non consenti est un viol (et dans le cas présent, en réunion).

En fait c'est simple, comme vous le dites si les faits sont avérés il n'y a pas de "mais". Pas de "mais elle est un peu naïve", pas de "mais elle aurait pu s'en douter", pas de "mais quand on fait ce métier".

  • Ay74
    18636 points
  • il y a 4 ans
@Team Viscères

Quand j'écris qu'elle est un peu naïve, ce n'était pas dans le sens "elle l'a bien cherché" ou autre conneries, mais dans elle aurait pu pendre des précautions adaptées à la situation.

Si ce qui est écrit est vrai, le fait qu'elle pratique les arts martiaux lui permet de se sortir si ça part en vrille lors d'un enterrement de vie de garçon ou une soirée étudiante. Et puis quand les mecs sont trop chauds, elle adaptent le show.
Là c'est Bad Monday
Je suis conscient que ce n'est pas simple d'arrêter ces gars.

Sur les 40, il y en a surement qui n'ont rien fait, ni sur la fille, ni malheureusement pour arrêter leur coéquipiers.

  • Kad Deb
    29797 points
  • il y a 4 ans
@Ay74

C'était surtout aux joueurs et au staff des Chiefs de prendre des précautions pour éviter les débordements : ce sont eux qui organisent la soirée.

  • ciolito
    18312 points
  • il y a 4 ans
@Team Viscères

La différence c'est que d'habitude les gros bras sont là pour la protéger, pas l'agresser sexuellement...

  • straits
    19231 points
  • il y a 4 ans
@Ay74

J'ai pris des bitures d'étudiants mémorables (ou pas d'ailleurs), j'ai fait des 3e mi-temps pas très glorieuses mais jamais je n'ai entendu parler ou assisté à des viols ou tentatives, même entouré d'une meute d’apprenties infirmières (le bon temps...).
On a affaire là à des instincts plus que primaires,. Ce sont des comportements déviants, aggravés ou révélés par l'alcool certes mais quand même.

Et attention: je ne pré"juge pas de la véracité des dires. Mettez un grand "SI c'est prouvé..." devant tout ça.

  • straits
    19231 points
  • il y a 4 ans

A priori c'est encore M.Allardice qui est cité, lui qui a déjà du s'excuser pour ses propos homophobes...

Et effectivement l'enquête est étendue aux événements similaires survenus l'année passée.
Cela ne sent pas très bon pour les Chiefs mais pour le rugby NZ en général.

  • straits
    19231 points
  • il y a 4 ans

On peut faire la fête, se bourrer la gueule, se mettre minable mais ça c'est vraiment honteux.
L'alcool, souvent, révèle le côté refoulé et sombre des hommes. Ceux là n'ont vraiment pas un bon fond et SI les actes sont vraiment aussi graves et avérés que cela, il m'étonnerait qu'on les revoit un jour en noir, s'ils ne passent pas une partie de leur année derrière des barreaux...
Les NZ sont TRES fiers de leur joueurs. S'il y a des AB dans le lot, cela risque de faire grand bruit là bas 🙁
Je ne peux pas dire que je sois étonné, hélas mais vraiment déçu, là oui !

  • ced
    100168 points
  • il y a 4 ans

je ne sais pas ce qui me sidère le plus, ce genre d'actes ou le fait que certains tombent des nu "ho ? mais comment est-ce possible" "je croyais qu'ils restaient ensemble pour résoudre des équations"

  • moce
    1363 points
  • il y a 4 ans
@ced

On sait très bien que ce sont des rugbymen mis il y a quand même une différence entre faire une soirée bien arrosée, déconner etc... et violer des strip-teaseuse...

  • ced
    100168 points
  • il y a 4 ans
@moce

ça ne sera pas classé en viol car elle a accepté une relation tarifée, je ne pense même pas qu'il y ait des sanctions pénales, juste au niveau du club et elles ne seront que financières, ensuite les quelques joueurs (les plus fins) viendront en France se faire oublier un peu et renflouer le porte monnaie

@ced

La relation tarifée aurait été acceptée sous la pression des joueurs. Pour moi, il y a moyen de le reclasser en viol.
Après, vu la supériorité financière des joueurs, ça m'étonnerait aussi...

  • straits
    19231 points
  • il y a 4 ans
@treizeur

C'est effectivement ce qui semble se dessiner, à savoir une relation sous la contrainte...
D'un autre côté 1 contre 40... et pas 40 nains de jardin !

Brûler un si joli maillot, c'est dommage ; quitte à s'en séparer, il aurait pu le donner ou le vendre, cela aurait fait un heureux...

Quant aux faits présentés, à vrai dire pour moi, peu importe que cela soit avéré ou non, cela n'enlève en rien à leurs qualités rugbystiques : il faut savoir que les Chiefs sont certainement la franchise rugbystique la plus élaborée et innovante au Monde avec des schémas de jeu et des astuces à la limite du règlement. C'est d'ailleurs pour cela que leur doublé 2012-2013 en a fait l'équipe qui m'a le plus impressionnée depuis que je regarde le rugby et je la regarderai avec plaisir en 2017.

Laissons la justice trancher s'il y a condamnation ou pas et ne nous abaissons pas à faire un jugement de valeur : Dieu le fera en temps voulu...

  • AKA
    49096 points
  • il y a 4 ans

Attendons avant de grimper aux rideaux! Le quotidien NZ Herald est plus nuancé et dis que pour le moment il n' y a eu de plainte A suivre... Mais ce qui est sûr, c' est que pour des joueurs que tout le monde "regarde" ces orgies , même si celles ci se finissent bien, n' ont pas lieu d' être!

J'attends avec impatience les réactions de ceux qui sont si rapides à dégainer les fameuses "valeurs du rugby" à chaque incident survenant dans d'autres sports. On est pourtant dans un cas bien plus grave que le bus, la sextape ou Zahia.

  • AKA
    49096 points
  • il y a 4 ans
@Team Viscères

Tu as dû rater quelques épisodes car les "autres sports" ont aussi leur lots de scandales...

@AKA

Je n'ai pas raté les autres épisodes, par contre vous avez dû rater les leçons de morales données par certains supporters de rugby sur les épisodes que j'ai mentionné. Le fait qu'il y ait eu des dérapages dans d'autres sports ne légitime ni les dérapages du rugby ni les leçons de morale à propos de prétendues "valeurs".

Donc je réitère mon propos, j'attends de voir si les "supporters" de rugby qui étaient si prompts à jeter la pierre aux footeux à chaque incident seront aussi impitoyables envers leur propre sport.

  • AKA
    49096 points
  • il y a 4 ans
@Team Viscères

je serai impitoyable si les faits sont avérés et je ne jetterai pas aux orties tout l' ensemble de ce sport (dont je ne me gêne pas de critiquer ici ce qui ne vas pas) pour quelques crétins. Pour en revenir aux "footeux" quand je vois le peu où l' abscence de sanctions à leur encontre çà me fait bien rire.

@AKA

Ce que j'ai du mal à comprendre et à supporter, c'est de voir 2 poids 2 mesures dans la façon de traiter les évènements. Si un rugbyman dérape on retient que c'est un crétin qui a dérapé, alors que si c'est un joueur de foot alors on l'ajoute aux crétins passés avant lui pour démontrer que le foot qui est pourri et décadent. Pourquoi? Parce que dans l'esprit de certains, c'est un sport corrompu, empli de scandales jamais sanctionnés. Mais pourquoi se baser sur des ressentis et non pas sur des faits? Quels sont les scandales non sanctionnés dont vous parlez?Pourquoi tant de condescendance? Rien que le terme footeux que nous utilisons aussi bien vous que moi est laid et lourd de préjugés.

Je vais vous donner un exemple: pour une orgie lors d'une tournée en Thaïlande accompagnée d'insultes racistes ("yeux bridés") envers les femmes impliquées (mais consentantes), 3 joueurs de Leicester ont été licenciés en 2015 dont le fils du manager. On verra si les joueurs des Chiefs impliqués seront licenciés si les faits (bien plus graves) sont avérés, mais avez vous déjà vu un rugbyman licencié pour des propos racistes (Marler rigole) ou la fréquentation de prostituée?

Et au passage si les faits sont avérés, il ne s'agit pas de l'acte de crétins. Il s'agit d'une tradition du rugby (Mad Monday) qui engendre des dérapages. Perpétrés par des crétins certes, mais c'est malgré tout un phénomène qui dépasse un joueur isolé faisant une connerie. La preuve, il suffit qu'une plainte sorte pour que d'autres histoires commencent à émerger.

Et je ne suis pas foot loin de là, je suis rugby pur jus. Mais cela me fatigue de voir la condescendance envers les autres sports alors qu'il y a largement de quoi faire chez nous. Arrangements entre amis, pots-de-vin, dopage dissimulé, affaires extra-sportive, nous ne sommes pas tout blanc alors arrêtons de donner des leçons. Dans les fameuses valeurs, il me semble qu'il y avait l'humilité.

  • AKA
    49096 points
  • il y a 4 ans
@Team Viscères

c' est toi qui a utilisé le terme "footeux" et je l' ai repris tel quel avec les guillemets! Si tu relis mon article je pense avoir été assez ferme et il n' y a nulle condescendance dans mes propos, point final!!!

@AKA

"Rien que le terme footeux que nous utilisons aussi bien vous que MOI est laid et lourd de préjugés." Il me semble assez clair que je l'utilise aussi. D'ailleurs il suffit de lire les différents commentaires nous l'utilisons quasiment tous, mais ce n'est pas pour autant qu'il n'est pas péjoratif.

Sinon je repose ma question par rapport à "Pour en revenir aux "footeux" quand je vois le peu où l' absence de sanctions à leur encontre çà me fait bien rire." Quels évènements, quelles non sanctions?

Pitoyable. En plus Nos amis footeux doivent bien rigoler, après tant de commentaires venus du monde du rugby a propos de zahia ou de la sextape...
PS: une rêne de l'effeuillage... Quel joli mot ! 😆

  • XVOurs
    13972 points
  • il y a 4 ans

C'est une affaire sordide qui donne la nausée. J'espère que les responsabilités seront établies et que les sanctions seront exemplaires.

Derniers articles

News
News
News
News
News
News
News
News
News
News
News