VIDEO. Rugby Amateur #60. La sélection du Béarn reçoit le soutien d'Isabelle Ithurburu avant la finale de la Coupe de la Fédération
Isabelle Ithurburu première supportrice de la sélection du Béarn.
Avant la finale du Top 14, il y aura celle de la Coupe de la Fédération entre la sélection de la Provence et celle du Béarn soutenue par la belle Isabelle.
Ce samedi, le Stade de France ne sera pas seulement que le théâtre de la finale du Top 14 entre le Stade français et Clermont. Trois heures avant le coup d’envoi, la pelouse de Saint-Denis va également voir une autre finale se jouer, celle de la Coupe de la Fédération à partir de 17h45. Un match que vous pourrez suivre en direct sur ce lien. Grâce à sa victoire sur la Côte d’Argent (22-19), la sélection du Béarn s’est octroyé le droit d’évoluer dans le plus gros stade de l’hexagone face à un gros morceau, le Comité de la Provence et son équipe composée de joueurs de Nîmes ou encore du PARC, récent champion de Fédérale 1 et promu en Pro D2. « On va affronter une sélection forte, mais on a rien lâché sur les trois premiers matchs, en offrant 80 minutes de combat à chaque fois, et on fera encore la même chose », lance le troisième ligne d’Oloron et capitaine Jean-Michel Tauzin dans Sud-Ouest.

Gros stade et gros adversaires, la pression sera là même si les Pyrénéens ne veulent pas s’en mettre outre mesure. Cependant, ils pourront compter sur un soutien de premier ordre, celui de la belle Isabelle. L’animatrice de Canal + a d’ailleurs tenu à leur envoyer un message.

Crédit vidéo : Comité du Béarn Rugby Officiel

Le XV de départ des Béarnais :


Patxi
Pouyenne Vignau - Charles - Sanchou - Fourtine
Dany - Cruzalebes
Tauzin - Chabat - Montois
Casassus - Monto
Berhabe - Amans - Penigaud

Remplaçants : Raffault, Seradin, Aleo, Lebrequier, Lesbats, Lafourcade Rigail, Séré-Peyrigain, Lesbats

Les Provençaux ont également découvert la pelouse du Stade de France ce vendredi. Un moment particulier, même pour ceux qui sont déjà venus comme Joris Matheron, l'entraîneur-joueur de la sélection. « L'émotion est aussi forte pour moi », confie ce dernier dans La Provence. Anthony Potente, le capitaine de la sélection et deuxième ligne aixois, est également impressionné par l’enceinte de 80 000 places. Il espère « une belle journée, une belle partie. » Six ans après la dernière finale perdue contre le Roussillon, La Provence fera tout pour soulever le bouclier avant que les Parisiens ou les Clermontois les imitent. « Je n'ai jamais connu une telle aventure. On veut qu'elle se termine bien », conclut Potente.

Crédit vidéo : La Provence

Du côté de la Fédérale 3, la finale n’est prévue que pour le 28 juin. D’un côté, Chartres défie Levezou alors qu’Annecy fera face à Peyrehorade en demie. Des Landais qui n’ont pas eu la vie facile dans ces phrases finales avec une défaite contre Hasparren d’entrée, puis un match nul face à Pamiers. Contre Gruissan en quart de finale, les Aquitains n’avaient pas le droit à l’erreur. Les Audois, solides devant, leur ont donné du fil à retordre, mais ils ont tenu le choc en défense après avoir pris l’avantage dans le premier acte (16-9). Retrouvez l'arrivée de joueurs.


Merci à Daniel pour la vidéo
Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • Boucalais
  • il y a 4 ans

Non on aime quand l'arbitre est impartial et fait preuve d'équité (ce qui n'a pas été le cas) !!! Il faut m'expliquer pourquoi un joueur de Peyrehorade ne prend qu'une pénalité sur un en-avant volontaire quand 5 minutes avant il met pénalité + carton contre un de nos joueurs (carton logique)..... sur ce match on a plusieurs exemple de décisions prises de manière partiale par Mr Chastrusse.... D'où notre colère !!!

  • boucalais
  • il y a 4 ans

Non, 79ème : 22 à 13 pour nous. 84ème pénalité pour notre adversaire : 22 à 16. Puis comme ça ne suffit pas 85ème un carton contre nous et enfin à la 89ème après une série de pénalités contre nous (je crois que lors des 10 dernières minutes d'arrêts de jeu on n'a pas eu une pénalité pour nous) essai transformé pour notre adversaire : 22 à 23.... Merci Mr Rémy Chastrusse !!!

  • Kees
    10552 points
  • il y a 4 ans

Ca va alors Boucalais. 22 à 13 à la 89 ème. Ca fait que 22 à 21 donc félicitations pour cette victoire.

Quesada a de la chance d'avoir une femme aussi charmante qu'elle

Est ce que ce ce match est retransmis quelque part ?

Est ce que ce ce match est retransmi quelque part ?

Est ce que ce ce match est retransmis quelque part ?

  • Minotop
    13882 points
  • il y a 4 ans

@Boucoulais, toi tu n'aimes pas quand l'arbitre ne te donne pas la victoire !

Sinon j'ai appris par l'Equipe que Mike Phillips avait signé avec Nîmes pour pouvoir jouer dans cette sélection qui le fait rêver !

  • Boucalais
  • il y a 4 ans

Pour le Parcours de Peyrehorade ne pas oublier qu'en 8ème de finale ils passent très très difficilement face au Boucau-Tarnos-Stade. A la 79ème le BTS menait 22 à 13... et ce n'est qu'à la 89ème que Peyrehorade a gagné en marquant 1 essai transformé et en profitant des largesses de Monsieur Rémy Chastrusse (Arbitre du Comité de Côte d'argent) qui sanctionna copieusement et de manière partiale les Boucalo-Tarnosiens !!!! Oubliant "volontairement" (???) de sanctionner une agression Landaise à la 80ème qui envoya à l'hôpital un centre du BTS et pour des fautes identiques sortant les cartons contre le BTS et ne les sortant pas pour Peyrehorade.... O
Au Boucau on n'oubliera JAMAIS Mr Chastrusse... Ni ce match qui est notre "France Allemagne 82" à nous.....

Derniers articles

News
News
News
News
Vidéos
Vidéos
News
Transferts
News
Vidéos
News