VIDEO. Quand le rugby à XIII était interdit en France au profit du XV
Le rugby à XIII interdit en France au profit du rugby à XV en 40.

Le Rugbynistère a besoin de vous

Merci pour votre soutien !
Il existe une histoire entre le rugby à XV et le rugby à XIII. Mais en 1944, il n’y avait pas la place pour les deux sports sous le régime Pétain.
Il existe une histoire entre le rugby à XV et le rugby à XIII. Il faut savoir qu'en 1944, il n’y avait pas la place pour les deux sports. Le rugby à XIII a donc été dissous par le maréchal Philippe Pétain pendant le régime de Vichy. Le 22 août 40, à la demande des joueurs de rugby à XV, Jean Ybarnégaray, à l’époque ministre délégué au sport, raye le XIII de la carte, pourtant en plein essor. Le sport commence en effet à gagner la notoriété du public à l’instar du XV c’est pourquoi le XIII est alors « interdit de jeu ». À titre officiel, aucune personne n’a le droit de jouer à ce sport en France. Quelques mois plus tard, un décret est mis en place et interdit « la possibilité institutionnelle pour le rugby à XIII d’exister à nouveau. C'est Robert Fassolette qui revient sur l'arrivée et l'histoire de la discipline en France.


Crédit vidéo: Studio Hans Lucas

En plus de la dissolution de la pratique, toutes les archives, les finances, les maillots, les stades en propriété sont saisis. Après la deuxième Guerre mondiale, le rugby à XIII renaît sous l’impulsion de Paul Barrière, qui en deviendra le président de la Fédération. Cette discipline retrouve une existence officielle en 46 à la condition de s’appeler « jeu à XIII » et non rugby à XIII. En raison de ce changement d’appellation, le XIII ne retrouvera jamais ses biens qui reviennent en grande partie à son cousin, le XV. C’est seulement le 4 juin 1993 que la Fédération peut à nouveau s’appeler « Fédération Française de rugby à XIII». Voilà peut-être pourquoi cette discipline se voit délaissée depuis plusieurs décennies.
Victor Daguin (Le Rugbynistère)
Victor Daguin (Le Rugbynistère)
Cet article est rédigé par Victor Daguin (Le Rugbynistère), un grand merci pour sa contribution ! Vous pouvez proposer des textes de deux manières :
  • Racontez-nous la vie de votre club en devenant référent Rugbynistère pour votre équipe : cliquez ici.
  • Ecrivez sur le sujet de votre choix en devenant contributeur au Rugbynistère, pour ce faire contactez-nous !
Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • PIPIOW
    42065 points
  • il y a 5 ans

et oui les gros magouillards c a existait deja a l époque!!!
quand on voit que par nature le rugby a 15 avait une vocation a etre un sport amateur et quand on voit ce que c'est devenu aujourd hui!!!!
interdire un sport faut pas avoir honte quand meme

Merci Thomas pour ce commentaire, je corrige immédiatement.

@Serge Karamazov : Yes, j'en ai parlé sur un autre article, un conflit entre 2 fichiers les bloque, et comme je disais, ils seront peut-être amenés à disparaître dans tous les cas 😉

@Thomas75 : C'est moche en effet, je laisse l'auteur te répondre 😉

Il y a une panne des pouces verts (et rouges) ?

Désolé d'être rabat-joie mais ça pique un peu:
'a été dissous' pas 'dissolu'.
Deuxième paragraphe : la dissolution au lieu de l'absolution.

Sinon le XIII français a connu une deuxième jeunesse au début des années 50 avec une tournée mythique en Australie et une place de finaliste lors de la première coupe du monde. L'Equipe de 1951 fait de Puig-Aubert son sportif de l'année.
Une des raisons qui font que le XIII est moins connu et pratiqué est que la fédé treiziste a refusé la télé, alors que la FFR s'est jetée dessus. On connait la suite: Couderc, les premières victoires dans le tournoi, etc.

  • FDB
    13625 points
  • il y a 5 ans

En même temps le rugby à 15 à l'école, je n'ai jamais eu la chance d'en faire

Derniers articles

News
Vidéos
News
News
Vidéos
Vidéos
Vidéos
Transferts
News
News
Vidéos