VIDEO. PRO D2. Officiellement sacré champion de France, le LOU compte bien s'installer en Top 14
Le LOU sacré en Pro D2, compte bien perdurer en Top 14. / Crédit Photo : Twitter : @LeLOURugby
LOU Rugby : Retour sur la saison et le futur du champion de France de Pro D2, qui compte bien s'installer en Top 14. Le LOU se maintiendra-t-il ?
Le bouclier de champion de France de Pro D2 est un habitué des nuits lyonnaises... Pour la troisième fois en six saisons, le LOU est assuré de terminer en tête de la seconde division du rugby tricolore. Et espère ne pas avoir à y remettre les pieds avant quelques temps. Spécialiste de l'ascenseur malgré un recrutement XXL à chaque intersaison - ce qui lui permet de surnager en Pro D2 mais l'empêche de s'établir en Top 14 - le LOU obtiendra-t-il (enfin) son maintien dans l'élite ? C'est tout ce qu'on lui souhaite. Ce week-end, les David Attoub, Julien Puricelli et autre Thibaut Regard ont en tout cas pu fêter officiellement le titre en recevant le bouclier, avant un discours conjugué de Yann Roubert et Gérard Collomb, respectivement président du club et maire de la ville.

Première information : fini le Matmut Stadium, place au stade Gerland ! L'Olympique Lyonnais ayant déménagé au Parc OL, l'ancienne enceinte des Gones pourra être occupée par le LOU, après des travaux de rénovations faisant passer la capacité d'accueil à 20 000 places (contre 40 000 auparavant). Selon L'Equipe, le futur pensionnaire du Top 14 emménagera en janvier 2017.

De nouveau du lourd côté recrutement

Mais alors, qui pour fouler cette pelouse ? Le recrutement du LOU pourrait faire pâlir d'envie de nombreux futurs adversaires. Il y a d'abord les anciens Toulonnais, attirés par le projet de Pierre Mignoni, leur ancien coach. Les internationaux Delon Armitage, Alexandre Menini et Frédéric Michalak seront de la partie, même si l'arrivée de ce dernier reste à confirmer. Virgile Bruni et le talentueux Théo Belan viennent également chercher du temps de jeu. Le reste ? Quatre recrues venues de l'étranger, les internationaux wallaby Mike Harris (ouvreur - Melbourne Rebels) et samoan Maselino Paulino (3e-ligne - Scarlets), plus les deuxièmes lignes Franco Mostert (Lions) et Josh Bekhuis (Blues). Des habitués du championnat de France : Stéphane Clément (pilier - Biarritz), Francisco Gomez-Kodela (pilier - Bordeaux-Bègles), Karena Wihongi (pilier - Castres), Mickaël Ivaldi (talonneur - Montpellier). Sans oublier le jeune Félix Lambey (2e-ligne et international chez les jeunes), de retour d'un prêt à Béziers et qui pourrait vite se faire un nom.

Trop fort pour la Pro D2

Trois, c'est le nombre de défaites du LOU cette saison. La dernière en date, face à Tarbes, a été concédée une fois le titre de Pro D2 déjà acquis. Après 26 journées, les Lyonnais comptent... 106 points au classement, soit trente-trois d'avance sur son dauphin, l'Aviron Bayonnais. Bref, le règne de l'équipe sur la 2e division ne souffre d'aucune contestation. Grâce à l'apport de joueurs majeurs du Top 14 (Julien Bonnaire ou Nap's Nalaga, notamment), Pierre Mignoni a parfaitement débuté sa carrière de manager. Relèvera-t-il le défi du maintien ?

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

On peut considérer que vu la différence de niveau, le second qui montera aura beaucoup de mal à se maintenir. Il reste une place pour descendre et je la donnerai bien à Pau (même si je ne leur souhaite pas). En effet, ils ont pa

@Paupiette bistufly

(désolé) ils ont pas mal donné cette saison et ce sera dur de renchaîner sur une seconde sur le même rythme sans recrutement majeur pour améliorer la profondeur d'effectif.

Mais tout cela, ne sont que des suppositions.

Beaucoup très bons joueurs habitués au Top14 et qui se connaissent bien pour certains, ça peut le faire cette année.

le hic est de construire un collectif
ils l'ont fait cette saison et vont tout casser de la dynamique
quand il y a trop de bouleversements les repères communs sont beaucoup plus longs à mettre en place.. attention c'est ce qui leur a manqué la saison précédente
c'est ce qui manque à aix cette saison

@sapiac76

Et c'est là que je trouve le recrutement de Mignoni intelligent.

Avec un noyaux de Toulonnais qu'il connait, il pourra plus facilement créer un collectif.
L'équipe se renforce de joueurs habitués au niveau Européen.

Le LOU a de l'expérience lorsqu'il s'agit de jouer le maintien, je pense qu'ils ont appris par le passé et font un recrutement ambitieux qui peut payer.

  • Zejack
    16746 points
  • il y a 3 ans

"Pour la troisième fois en six saisons, le LOU est assuré de terminer en tête de la seconde division du rugby tricolore."

Leur sponsor maillot devrait être OTIS.


Plus sérieusement, gros effectif l'exercice prochain. A voir si c'est la bonne année pour le maintien.
Mais je pense que l'objectif est un peu plus ambitieux.

@Zejack

Ruck&roll /disque... Pas mal.

Il va falloir que tu changes de disque, ça devient lassant. Merci.

il va falloir en fournir des plans de lyon à tous ces arrivants !

que de recrues !
heureusement l'aéroport international n'est pas loin !
bon les puristes diront que cela ressemble beaucoup aux années passées lors des remontées en 201... ou même que cela ressemble à des cousins éloignés comme le MHR le RCT le Métro.;;

  • mimi12
    65888 points
  • il y a 3 ans

J espère que Mignoni arrivera à gagner ce pari !

  • vevere
    46493 points
  • il y a 3 ans

"Selon L’Equipe, le futur pensionnaire du Top 14 emménagera en janvier 2017"

En fait, Collomb (Maire de Lyon) veut que le LOU s'installe à Gerland dès Janvier 2017...moyennant des travaux de rénovation des tribunes...à financer par le propriétaire du Club (GL Events) pour un montant avoisinant les 40M€ en contrepartie d'un bail emphytéotique. 😉

  • vevere
    46493 points
  • il y a 3 ans
@vevere

@MARCFANXV Manifestement Tola Vologe ne fait pas (encore) partie du deal. En effet, malgré tous les effets d'annonce d'Aulas (relayé complaisamment par la presse sportive...), les installation du Parc OL ne seront normalement toutes opérationnelles que d'ici fin 2018 😉

@vevere

Accessoirement, Olas fait du lobbying en ce moment pour retarder ce projet le plus possible et soi-disant éviter une concurrence déloyale a son Parc OL tout neuf qu'il faut rentabiliser.
Pas sur qu'on voit le LOU à Gerland tout de suite donc...

@vevere

Vevere le deal n'est-il pas Gerland et Tola Vologe ?
LOU Association étant qq peu à l'étroit, cela libèrerait de l'espace pour la formation...
Se dit également le Pole de Villefranche mais là, rien n'est moins sur...

Derniers articles

Transferts
Vidéos
Transferts
Ecrit par vous !
News
Arbitrage
Transferts
Transferts
News
News
Transferts
News