VIDEO. Pro D2 : L'énorme percée d'Aurillac...qui se termine sur l'arbitre
Pro D2 : Aurillac voit sa très belle action se terminer brutalement.
Large vainqueur de Bourg-en-Bresse, Aurillac a vu une très belle occasion d'essai se terminer de manière brutale après une percée de 80 mètres.
Comme beaucoup de clubs de Pro D2 et de Top 14, le Stade Aurillacois peine à l’extérieur (deux défaites en deux matchs) mais sait se faire respecter à domicile avec deux succès à Jean-Alric. Dernière victime en date, le promu Bourg-en-Bresse (31-7). Si le score peut paraître lourd pour le club de l’Ain, les Violets ont pourtant offert une belle résistance à Aurillac en ne concédant que dix points lors des quarante premières minutes de la rencontre. Et ce, notamment à cause de l’homme à tout faire des locaux, l’ouvreur Maxime Petitjean, auteur d’un essai transformé par ses soins et d’une pénalité. Si Petitjean a levé le pied par la suite, Aurillac a toute de même fait appel à lui pour transformer les trois autres essais inscris par Catanzano (60’) et le troisième ligne Maninoa, particulièrement en verve avec un doublé (53’ et 75’).

Il s’en est d’ailleurs fallu de peu que le Stade Aurillacois n’inscrive un cinquième essai aux Bressans suite à une formidable percée de Ropate Ratu initiée après un excellent contre en touche dans leurs 22m. Au final, il n’a pas manqué grand-chose à Jimmy Yobo, rattrapé et stoppé in extremis par une cuillère très inspiré du demi de mêlée Alexandre Ducrozet. L’action aurait pu se terminer dans l’en-but si l’arbitre de la rencontre ne s’était pas intercalé entre l’éjection un peu raccroc Paul Boisset et son troisième ligne Pierre Roussel. Il faut dire que les arbitres ont l’air particulièrement en jambe en ce début d’année.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • leminet34
  • il y a 10 ans

L'arbitre très mal placé sur l'action, n'a rien à faire là

Derniers articles

News
News
Transferts
News
News
News
News
News
News
News
Transferts