VIDEO. Pro D2 - Coup de tête à bout portant et réponse musclée, quand Biarritz-Dax dégénère
Pro D2 - Quand Biarritz-Dax dégénère.

Le Rugbynistère a besoin de vous

Merci pour votre soutien !
Sept cartons, dont deux rouges, ont été distribués lors du match de Pro D2 entre Biarritz et Dax. Les deux équipes n'ont pas joué 30 minutes à 15 contre 15.
28 minutes. Ce n'est pas le temps de jeu effectif de la rencontre de Pro D2 entre Biarritz et Dax, mais le temps qu'ont passé les deux équipes à 15 contre 15. L'arbitre central a en effet distribué sept cartons dans cette partie deux dont rouges pour le troisième ligne du BO Alban Placines et le pilier argentin de l'USD Victor Damian Arias après un échange de coups plutôt virulent. C'est d'ailleurs le Biarrot qui, sur les images, est à l'origine de l'échange musclé avec un premier coup de tête sur Bastien Adrillon. Lequel a riposté avec un premier jab avant qu'Arias n'en rajoute une couche. Néanmoins, Adrillon a échappé à la patrouille contrairement à son coéquipier. Une fin de match tendue à l'image de la rencontre.

Un échange musclée à retrouver à partir de 11'38.



Alors que l'on ne jouait que depuis un quart d'heure, le centre de Dax Leone Ravuetaki a rejoint le bord de touche pour dix minutes. Aussitôt rentré, c'est le pilier Renaud Boyoud qui a pris sa place. Une aubaine pour le BO qui a pris des points au pied grâce à Baby (17e, 21e, 34e) puis marqué par l'intermédiaire de Burotu (27e). Après seulement cinq minutes à 15 contre 15, Dax a perdu son pilier Fabien Magnan (47e), et le BO son talonneur Elvis Levi (49e). Entre temps, les hommes de Richard Dourthe sont parvenus à réduire l'écart avec une réalisation de Bastien Adrillon (45e) après un bon travail de Yoann Laousse.

Un essai qui a donné le ton d'une seconde mi-temps globalement à l'avantage de l'USD, jusqu'alors pris de vitesse derrière et bousculé devant. À 14 contre 14 puis 14 contre 15, Alban Placines ayant lui aussi été exclus pendant dix minutes (57e), Biarritz s'est fait peur en voyant le voisin landais revenir à deux longueurs (19-17) à cinq minutes de la sirène grâce Ragamate, bien servi par un Ravuetaki en mode bulldozer. Mais un bon travail des avants dans les tout derniers instants suivi d'un ballon au large a vu Rodney Davies sceller la rencontre.
Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Pas très placide... Alban!!!

encore des sèvères punitions pour biarritz !!! LOL

La poire du 23 est magnifique ! Il faudrait inventer un nouveau carton qui exclut le joueur tout en récompensant la beauté d’exécution du geste.

PIM, POUM, Rouge et Rouge. Clair, net et précis. Adishatz et merci beaucoup !
J'adore.

Derniers articles

Sponsorisé News
News
Transferts
News
News
Vidéos
News
News
News
News
News