VIDEO. Pro 12 - Le Leinster arrache sa finale dans les dernières minutes et retrouvera Glasgow à la surprise générale
Pro 12. Le Leinster arrache sa finale dans les dernières minutes.

Le Rugbynistère a besoin de votre soutien !

-70% de revenus pour le Rugbynistère avec l'arrivée du Covid-19. Aidez-nous à faire face à la crise !
Sans surprise, mais non sans mal, le Leinster s'est qualifié pour la finale du Pro 12 aux dépens de l'Ulster. Les Irlandais retrouveront la surprise Glasgow
Sans surprise, mais non sans mal, le Leinster, leader du Pro 12 s'est qualifié pour la finale aux dépens de l'Ulster (13-9). Comme on pouvait s'y attendre entre les deux provinces irlandaises, le combat a été rude et les points rares. Un fait qui devrait ravir les amateurs de beau jeu qui se régalent chaque année devant les phases finales du Top 14. En effet, seulement six points ont été inscrits dans le premier acte de cette demi-finale grâce au pied de l'ouvreur international de l'Ulster Paddy Jackson. Ce dernier a ensuite donné neuf d'avance aux siens à la 53e suite à une troisième pénalité. Réduits à 14 suite au carton jaune de Gordon D'Arcy et contraints de voir Brian O'Driscoll quitter la pelouse au début du second acte, les Irlandais du Leinster ont semblé manquer un peu de puissance au centre de l'attaque.

Il a fallu attendre l'heure de jeu pour voir les premiers points de la bande à BOD. Dans un temps fort, le Leinster est revenu dans le coup alors que Jimmy Gopperth passait un nouveau coup de pied (64e, 6-9). Un score serré qui laissait entrevoir une fin de match tendu et pourquoi pas une prolongation comme ce fut le cas entre Montpellier et le Castres Olympique samedi dernier en France. C'était sans compter sur une fulgurance du centre remplaçant Ian Madigan. Lancé comme un frelon©, la doublure de O'Driscoll a en effet déchiré le rideau défensif jusque-là imperméable de l'Ulster pour donner la victoire aux siens à la 72e.



Dans l'autre demi-finale, Glasgow a créé la surprise en sortant le Munster, demi-finaliste de la H Cup, au terme d'une rencontre tout aussi serrée. Deuxième de la phase régulière, mais avec le plus grand nombre de victoires (18, contre 17 pour le Leinster), les Écossais ont fait preuve de maîtrise pour revenir dans la partie alors que le Munster avait fait la meilleure entame. Dès les premières minutes, les Munstermen ont fait valoir leur puissance pour amener le talonneur Damien Varley derrière la ligne. Malgré cet essai, Glasgow a tourné devant à la mi-temps grâce au pied de l'ouvreur Finn Russell (9-7), avant de porter un coup fatal au Munster dès la reprise grâce au pilier remplaçant Gordon Reid (16-7,46e). En dépit de la réduction du score par le troisième ligne Sean Dougall quelques instants plus tard, et du retour de leurs adversaires à seulement une unité après la pénalité de Ian Keatley (16-15, 66e), les Écossais ont mis les barbelés.Glasgow, éliminé par le Leinster en demi-finale les deux années précédentes, a désormais l'occasion de prendre sa revanche. Rendez-vous le 31 mai prochain au Royal Dublin Society.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Je crois que Hogg et Maitland sont malheureusement forfaits pour la finale 🙁

@Glas.Wegian il y a aussi Heathcote qui joue en Angleterre et qui a l'air assez bon.
Et Edimbourg en finale, à l'époque c'était champion quand on finissait premier de la phase régulière, donc édimbourg était simplement deuxième.

Serait-ce le renouveau du rugby ECOSSAIS ??? De bonne augure avec l'arrivée de COTTER en équipe nationale ....

  • zoule
    2008 points
  • il y a 6 ans

magnifique essai tres dur pour l'arreter vu comme il ete lancer

  • Glas.Wegian
  • il y a 6 ans

Excellente saison de Glasgow, en espérant qu'ils deviennent la première équipe Ecossaise à l'emporter (en tout cas c'est la première en finale depuis Edinburgh en 2008-2009), mais ça va être difficile.

Si le Leinster l'emporte en revanche ils rejoignent les Ospreys en tête du palmarès avec 4 victoires.

Sinon le jeune Finn Russell a l'air pas mal du tout, je ne comprenais pas pourquoi Glasgow et la fédé laisse partir Ruairidh Jackson en Angleterre, (tout miser sur Duncan Weir?!), mais en fait la relève semble assurée.

L'Ecosse qui fait un tournoi honorable et se paie le luxe de demander la mélée sur une pénalité contre les Français; Glasgow qui va en finale en marquant en force contre le Munster... Avec l'arrivée de Cotter, espérons que cela soit un sursaut écossais de bon augure pour la prochaine coupe du monde!

Derniers articles

News
News
News
Transferts
News
News
News
News
News
News
News