VIDÉO. Ole Avei enrhume Jules Plisson et l'UBB s'impose sur la pelouse du Stade Français
Ole Avei enrhume Jules Plisson et l'UBB l'emporte à Jean-Bouin.
L'Union Bègles-Bordeaux a réalisé le gros coup de la 10ème journée de Top 14 en allant l'emporter chez le Stade Français. Le talonneur Ole Avei a été décisif sur l'essai de la victoire.
Hier soir au stade Jean-Bouin, l'Union Bègles-Bordeaux a réalisé la belle affaire de la 10 ème journée du Top 14 en l'emportait sur la pelouse du champion de France, le Stade Français (21-24).

Une victoire arrachée dans les derniers instants du match, après une action de plusieurs temps de jeu qui a abouti à l'essai d'Heini Adams. Un essai entaché d'une petite controverse puisque selon certains observateurs, un joueur de l'UBB avait commis un petit en-avant au départ de l'action. Ce n'était pas l'avis de Romain Poite, qui après avoir revisionné l'action à la vidéo, a décidé de valider la réalisation du demi de mêlée casqué. On vous laissera vous faire votre propre avis (et voter en bas de l'article).

En dehors de ce point d'arbitrage, on soulignera la très belle percée d'Ole Avei, qui s'est même payé le luxe d'enrhumer Jules Plisson avec un bon coup de rein. Pas mal pour un talonneur, surtout après 78 minutes de jeu... pour Plisson par contre, revoir cette action risque d'être douloureux. D'autant plus que le demi d'ouverture international aurait pu être le héros de la soirée après avoir inscrit un drop et une pénalité permettant à son équipe de prendre les devants au score.



Notez qu'il s'agissait de la deuxième défaite à domicile de la saison pour les Parisiens, qui occupent actuellement la 11ème place du classement, à 9 points du CA Brive, 6ème. La qualification pour les phases finales s'annonce donc compliquée pour les champions de France.
Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Supporter du SF mais l'essai est bien valable, on perd à cause de nos propres erreurs, vraiment faible cette saison sur les touches (mais bon on joue avec 1 talonneur depuis 2014...), les mauls c'est de la boucherie comme on se fait emporter, et ensuite nos 3/4 qui veulent envoyer du jeu mais heureusement depuis quelques matchs on s'est calmer sur les passes de 30m dans nos 22...
Quant aux en-avants quelle purge, heureusement que la mêlée tient.
C'est juste con de rendre le ballon alors qu'il faut justement le tenir à la fin quand on n'a qu'à 2 poins!

Derniers articles

News
News
News
Vidéos
News
News
Vidéos
Vidéos
News
Vidéos
News