VIDEO. NRL - Sam Perrett se prend le poteau en finale et laisse le champ libre à Adam Reynolds
NRL – Sam Perrett se prend le poteau, Adam Reynolds marque.

Le Rugbynistère a besoin de vous

Merci pour votre soutien !
Serrée durant près d'une heure, la grande finale de la NLR entre les Rabbitohs et les Bulldogs a basculé en faveur des premiers lors d'une fin de match folle.
Serrée durant près d'une heure, la grande finale de la NLR entre les Rabbitohs et les Bulldogs a basculé en faveur des premiers lors d'une fin de match totalement folle. Les Bunnies attendaient ce titre depuis 43 ans, il était normal qu'il se fasse encore désirer le temps d'une rencontre ultra attendue (83 833 spectateurs dans le stade, 4,6 millions derrière leur écran). Malgré un choc bestial entre Sam Burgess et James Graham qui annonçait la couleur dès l'entame, il a fallu attendre la 20e minute pour voir le premier essai de la partie par Alex Johnston en coin, puis trente minutes de plus pour en voir un deuxième par Tony Williams qui a mis les deux équipes dos à dos (6-6). Mais sous l'impulsion de George Burgess, auteur d'une prise de balle surpuissante jusqu'à l'en-but à la 56e, et à mesure que le coup de sifflet final approchait, les Rabbitohs ont accentué leur pression. Kirisome Auva'a suite à un jeu au pied chanceux de Greg Inglis a permis à ces derniers de prendre l'avantage à la 73e.

Les dieux du rugby à XIII avaient cependant choisi leur camp. Trois minutes plus tard, un nouveau rebond capricieux suite à un jeu au pied de John Sutton a vu l'arrière de Canterbury Sam Perrett rentrer dans le poteau et Adam Reynolds en profiter pour crucifier les Bulldogs (26-6). Comme un symbole, c'est Greg Inglis qui a mis un point final à cette rencontre avec une course folle dans la défense (30-6), avant que Sam Burgess, qui a joué toute la rencontre avec une fracture de la pommette, ne tente la transformation avant de partir pour le rugby à XV du côté de Bath.



Quand deux gladiateurs se rencontrent :
Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • ced
    100335 points
  • il y a 5 ans

plus je regarde ces matchs plus je me dis que les agences anti-dopage ont du boulo

Je ne comprends rien à ce sport. Pourquoi quand un mec déchire le rideau, aucun de ses coéquipiers ne vient lui proposer une solution de passe ? Par exemple, à partir de 1:28, le 8 s’enfonce mais ses coéquipiers restent en ligne en marchant. On a bien le droit de faire des passes à XIII, non ?

Derniers articles

News
Vidéos
News
News
News
News
News
News
News
Vidéos
News