VIDÉO. L'international gallois Eli Walker contraint de mettre un terme à sa carrière
Ospreys - Eli Walker a représenté le Pays de Galles à une reprise.

Le Rugbynistère a besoin de votre soutien !

-70% de revenus pour le Rugbynistère avec l'arrivée du Covid-19. Aidez-nous à faire face à la crise !
L'ailier international des Ospreys Eli Walker a décidé de raccrocher les crampons à 25 ans seulement suite une blessure au dos.

"C'est une chose extrêmement difficile que de réaliser et faire le choix de mettre un terme à ma carrière, mais c'est absolument la meilleure décision à prendre pour moi. J'ai travaillé dur pour essayer de retrouver le niveau que j'avais avant la chirurgie mais, malheureusement, je dois accepter que je ne vais pas pouvoir le faire". C'est pas ces mots qu'Eli Walker, ailier gallois des Ospreys, a annoncé qu'il raccrochait les crampons à seulement 25 ans. Blessé au dos en 2016, il n'avait pu terminer la saison. Opéré début 2017, il n'a pas été en mesure de récupérer comme il le souhaitait. En accord avec ses médecins, il a fait le choix de dire stop.

La fin prématurée d'une carrière qui l'avait mené jusqu'au niveau international en 2015 lors d'un match contre l'Irlande. Formé au Gorseinon RFC, il avait fait ses débuts chez les pros avec les Ospreys à l'âge de 18 ans en 2010 contre Aironi, en sortie de banc. L'année d'après, il avait remporté le Pro 12, manquant neuf essais cette saison-là. Au final, il aura joué à 81 reprises avec les "balbuzards" et inscrit un total de 23 essais, dont 6 en Coupe d'Europe.Crédit vidéo : Ruddy Darter

Un choix qui fait notamment écho à celui du talonneur français Christopher Tolofua. L'ancien Toulousain, déclaré inapte à la pratique du rugby en France - mais pas Angleterre - suite à un examen des cervicales. Une situation qui aurait pu mettre fin à sa carrière. À 24 ans, celui qui évolue désormais aux Saracens a fait le choix de l'opération afin de continuer à jouer. L'opération s'est bien déroulée et le talonneur a déjà commencé la rééducation.
XV de France - Christopher Tolofua absent plusieurs mois après son opération

C'est également une blessure au dos qui a poussé l'international irlandais Jamie Heaslip a raccrocher les crampons.6 Nations - Irlande : Jamie Heaslip contraint de mettre un terme à sa carrière

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Voilà ce qui arrive lorsqu'on néglige la..

MUSCUUUU !

  • straits
    19183 points
  • il y a 2 ans
@Marc Lièvre Entremont

Tu ne crois pas si bien dire (voir mon commentaire plus bas)...

  • spir
    17561 points
  • il y a 2 ans
@Marc Lièvre Entremont

... ou l'inverse !

Hé-ca-tombe... On attend quoi pour mettre la tête légaliste dans la "guerre" des rucks, les charges à l'épaule-avant-bras, les déblayages avec élan, les "belles" mêlées qui durent 15 plombent ?...

@ginobigoudi

Quel rapport ?

  • doz12
    30908 points
  • il y a 2 ans

"L'année d'après, il avait remporté le Pro 12, manquant neuf essais cette saison-là"
Il en a manqué 9 mais il en a marqué combien ?!
Pour être plus sérieux c'est vrai que malheureusement des cas similaires se multiplient et arrivent surtout de plus en plus jeune. C'est une nouvelle preuve qu'il faut trouver des solutions pour protéger davantage les joueurs qui sont "usés" physiquement de plus en plus tôt.

  • breiz93
    54536 points
  • il y a 2 ans

La liste est longue..., quand y aura-t-il des décisions visant à limiter les impacts physiques?
Je ne suis pas certain que je recommanderais le rugby à un gamin aujourd'hui, malgré le fait que ce soit une magnifique école de la vie. 🙁

  • straits
    19183 points
  • il y a 2 ans
@breiz93

Ne ps confondre rugby pro et rugby amateur, universitaire ou scolaire.
La multiplication des blessures est due à un jeu plus rapide, des gabarits plus puissants. C'est la rançon du professionalisme. Je ne vois pas les instances du rugby revenir en arrière.

Par contre, il faudra accompagner les futurs pros et les informer d'une future potentielle carrière courte et aléatoire !

  • spir
    17561 points
  • il y a 2 ans
@straits

"La multiplication des blessures est due à un jeu plus rapide, des gabarits plus puissants."

...et au style de jeu de destruction franco-français
...et à la muscuuu !
Quand tu te muscles, tu multiplies la puissance brute mais pas du tout la résistance du corps, même celle des muscles (dont les fibres ont toujours la même structure) ! sans parler de celle du cerveau (cerveau ? kézako?)

  • straits
    19183 points
  • il y a 2 ans
@spir

Non, les fibres se renforcent tout autant que les muscles. C'est une légende de croire que des gros muscles tiennent par de tous petits tendons. Par contre, qu'il y ait un manque de souplesse du muscle ou des tendons c'est possible mais c'est plus du à une préparation inadaptée (manque d'étirement, période de récupération trop courte).
Et le travail de résistance se fait en parallèle de la musculation mais n'est pas antagoniste.
Et je ne vois pas le rapport avec les fibres musculaires qui, au contraire, augmentent en resistance et en nombre avec la musculation, loin de se fragiliser si on a une supplémentation adaptée !
Quant au rapport avec le avec le cerveau...

C'est facile de tout mettre sur le dos de la muscu et tellement réducteur.

On parle ici de Walker. Le renforcement musculaire (bien effectué) permet au contraire de diminuer ou retarder les problèmes musculo-squelettiques du dos (lombalgies, sciatiques, sténose/réduction du canal rachidien...). Et d'autre part, il est gallois donc pas franco-français.
Donc remarque complètement à côté de la plaque...

  • Ahma
    92269 points
  • il y a 2 ans
@breiz93

A vrai dire, le rugby n'a jamais été bon pour la santé...mais pendant très longtemps, culturellement, il ne fallait pas en parler.
Par ailleurs, on se focalise presque exclusivement ici sur le rugby professionnel, celui qui est médiatisé, mais le rugby amateur, celui de presque tout le monde, n'a pas tant changé que ça.
Mais ces rappels n'enlèvent rien à votre constat : même s'il me semble erroné d'idéaliser le passé, il n'en reste pas moins vrai qu'aujourd'hui la santé des joueurs pourrait et devrait être beaucoup mieux préservée.

  • Bagnar
    7002 points
  • il y a 2 ans
@breiz93

J'allais user des mêmes mots pour parler de ces maux ...

Derniers articles

News
News
News
News
Vidéos
News
News
News
News
News
Jeux