VIDEO. Les plus grands exploits de Jonah Lomu sur un terrain de rugby
Les plus belles actions de Jonah Lomu.

Soutenez le Rugbynistère pour le prix d'une pinte !

Retrouvez notre hommage à Jonah Lomu ainsi qu'une compilation de ses plus grands exploits sur un terrain de rugby en vidéo.
Ce mercredi, c'est avec beaucoup d'émotion que nous avons appris la disparition de Jonah Lomu, à l'âge de 40 ans. Sacré mal de tête et immense tristesse de perdre LE symbole du rugby moderne, qui aura marqué toute une génération. L'aura des (très) grands champions... Une légende parmi les légendes, partie s'éclater dans les nuages, un ballon bien calé sous le bras. Voici notre hommage :

Jonah Lomu a donc trouvé un adversaire à sa taille. Big Man n'aura pas su raffûter l'inévitable. Plaqué par une crise cardiaque fatale, Lomu s'est endormi pour toujours. Affaibli par la maladie, le Néo-Zélandais avait déjà frôlé la mort, la repoussant sans cesse de ses bras réputés surpuissants. Il n'a pas pu se relever une dernière fois. Et le monde du rugby, unanime, lui rend déjà hommage.

Car Jonah Lomu est une légende. Nul n'a oublié ses longues courses, son raffut, ses crochets, ses 37 essais en 63 sélections chez les All Blacks. Première grande star de la planète rugby, ailier au physique d'autobus (1,96m, 120 kilos)... Une icône. Un mythe. « Il a fait des choses que personne n'avait jamais réalisées auparavant sur un terrain de rugby. Et que personne n'a reproduit depuis ». L'hommage de George Gregan, rival australien, vaut tous les discours du monde. Lomu aura marqué l'histoire de son du sport comme les cœurs des supporters. L'homme humble, au-delà du joueur grandiose, fascinait pour son histoire personnelle. « Ce que j'ai appris dans la rue m'a aidé sur les terrains de rugby » disait-il. Lomu, c'est aussi l'histoire d'une famille tongienne exilée à Auckland en Nouvelle-Zélande. Une enfance difficile, entre l'appel des gangs et du ballon. Le premier grand match de sa vie. Il y en aura d'autres. « Quand vous détestez perdre, vous trouvez une manière de gagner. Quand vous vous retrouvez acculé dans un coin, vous avez deux options : vous acceptez la défaite ou vous vous bougez. Je n'ai jamais pu accepter d'être deuxième derrière qui que ce soit ou quoi que ce soit. Y compris une maladie. »

Ah, cette putain de maladie... Difficile de ne pas l'évoquer. D'oublier son combat pour rechausser les crampons après qu'une première détérioration de ses fonctions rénales lui aient été diagnostiquée. De ne pas se demander les exploits où les records qu'il aurait pu établir s'il avait joué à 100%. Ou de passer sous silence sa lutte, vaine, pour retrouver son niveau et disputer la Coupe du monde 2003. Un trophée qu'il n'aura jamais soulevé.

Lomu laisse un souvenir indélébile mais aussi une femme, et deux enfants. Lui qui "n'était pas censé en avoir" n'aura pas su tenir jusqu'à leurs 21 ans, "son objectif". Qu'il se rassure. Le monde de l'ovalie veillera sur eux. Et ils ne seront jamais seuls... car en chacun de nous, il y a un petit Lomu.

Retrouvez les plus grands exploits de Jonah Lomu en vidéo :

Crédit vidéo : Sky Sport NZ

Un de ses plus beaux faits d'armes reste ce match contre l'Ecosse disputé avec les Barbarians. Lomu avait inscrit quatre essais, sans oublier deux offrandes devant l'en-but. Magique.

Crédit vidéo : Ruddy Darter

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Purée, le 14 écossais a passé une sale soirée ce jour-là. Il devait être content quand Lomu est sorti...

De bons souvenir. Ils restera ce grand joueurs qui m'a fait découvrir les blacks

  • Higelm
    15583 points
  • il y a 5 ans

Premier superstar du rugby oui car en avance sur son temps et qui a défini les critères du joueur de rugby d'aujourd'hui : un physique irréprochable (et le sien était particulièrement hors norme), alliant puissance et vitesse, et doté d'une excellente technique.

Beau texte les gars en tout cas, beaucoup apprécié la conclusion et le "😜etit Lomu" en nous. Cela me refait penser au gamin que j'étais qui, se rappelant les charges de son idole, fonçait sur les lignes adverses comme si rien ne pouvait l'arrêter (mais ce n'était pas le cas, j'aurais probablement été un Lomu si la Terre avait été peuplé uniquement de Papous).

Sans enlever toute l'admiration et le respect que j'ai pour Lomu, les défenses (et les physiques) n'étaient pas les mêmes qu'aujourd'hui.

Est ce que Lomu serait aussi tranchant dans les matches actuels?

Merci à ce grand homme qui est apparu aux yeux du public quand je commençais à jouer au rugby (souvenirs)

@Theobit

Euh.Oui c'est compliqué de comparer les "époques", mais t'en connais beaucoup des ailiers qui font 120 barres et moins de 11 sec. au 100m aujourd'hui ?
Physiquement, il reste toujours une référence. Après sur la technique individuelle, les défenses ont évolé mais bon... c'était un monstre quand même.

Le Rugby c'était lui ! 😢

  • mimi12
    90324 points
  • il y a 5 ans

Un joueur qui possédait une technique incroyable ! Un extraterrestre pour l'époque !

Bel hommage pour un joueur hors norme, dans tous les sens du terme.
S'il y a un petit Lomu en chacun de nous (très petit en ce qui me concerne! 🙂), c'est peut être aussi pour ça qu'il va nous manquer...
Merci!

C'est bon de revoir tout ça, et il savait en faire des choses, tout de même. Péter tout droit, ou planter un cad-déb, jouer plein champ ou au près. Impressionnant comme il pouvait allier puissance et vitesse. Quels beaux souvenirs il laisse ! J'ai presque envie de dire MÊME aux défenses qu'il a affrontées.
Et il semble que l'Homme était au diapason du joueur ... Enorme !

Derniers articles

News
News
News
Ecrit par vous !
News
Transferts
News
News
News
News
News
News