VIDEO. Le surnombre complètement mangé par Donncha O'Callaghan
Donncha O'Callagan mange complètement un surnombre extérieur.

Le Rugbynistère a besoin de vous

Merci pour votre soutien !
En 2005, les Lions se déplaçaient en Nouvelle-Zélande avec l'espoir de battre les légendaires All Blacks. Au final, trois défaites et un surnombre mangé.
Seize ans. Seize ans que les Lions britanniques et irlandais n'étaient pas sortis vainqueurs d'une de leurs tournées. Depuis samedi, les joueurs de Warren Gatland sont à la fête. Effacé le second test perdu dans les derniers instants face aux Wallabies. Oubliée la défaite d'il y a quatre ans face aux Boks et cette pénalité assassine de Morné Steyn. Lointain souvenir que l'humiliation et les trois défaites subies il y a huit ans face aux All Blacks (21-3 ; 48-18 ; 38-19)...

Mais justement, cette tournée 2005, parlons-en. A l'époque, les Lions arrivent au pays du long nuage blanc toujours auréolés du titre mondial du XV de la Rose, deux ans plus tôt. Clive Woodward dirige l'équipe. Gavin Henson est encore un bon joueur de rugby. Capitaine, Brian O'Driscoll joue avec des mitaines. Surtout, il se luxe l'épaule lors du 1er test au bout d'une minute de jeu, violemment retourné dans un ruck par la paire Umaga-Mealamu. Côté Black, Dan Carter se révèle comme le meilleur joueur de la planète rugby.

Lors du 3e match de la tournée, le rêve britannique d'un triomphe au pays des Kiwis s'est déjà envolé. Pourtant, il s'agit de sauver l'honneur à l'Eden Park, une semaine après avoir avoir encaissé cinq essais et perdu un match par trente points d'écart. Au final, les Blacks inscriront... cinq nouveaux essais, dont un doublé de Tana Umaga. Mais le match aurait pu prendre une tournure complètement différente... A la 7e minute de jeu, les Lions sont à l'attaque dans les 22 néo-zélandais. Dwayne Peel éjecte sur Stephen Jones. L'ancien ouvreur de l'ASM transmet à Lewis Moody qui joue parfaitement le coup et envoie Donncha O'Callaghan dans un intervalle. Celui-ci se referme avec la montée en pointe de Sitiveni Sivivatu. Le 2e irlandais a un cinq contre un à négocier... mais ne fait pas la passe à Will Greenwood et mange le surnombre. Gareth Thomas, Geordan Murphy et Mark Cueto peuvent lever les bras au ciel...

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

@Arbleiz : On va mettre de la vidéo Vintage toutes les vacances 😉 Il y en a marre des interviews pour dire que la préparation physique c'est dur !

Le rugbynistère a la pointe de l'info avec cette vidéo de 2005 😀
Vivement la reprise du championnat!

Derniers articles

News
News
News
News
News
News
News
News
News
News
Vidéos