VIDEO. La chistéra à l'aveuglette de Finn Russell pour le bel essai de l'Ecosse face à l'Italie
Finn Russell, le magicien de l'Ecosse.

Le Rugbynistère a besoin de vous

Merci pour votre soutien !
S'il n'est pas avec les Lions britanniques et irlandais, l'ouvreur du Chardon n'en est pas moins en vacances. Pour notre plus grand bonheur.

C'est au National Stadium de Singapour que le XV du Chardon défiait la Squadra Azzurra. Un choc sans doute motivé par le challenge sportif l'argent entre deux nations de l'hémisphère nord habituées à croiser le fer chaque année dans le 6 Nations... qui remettait donc ça à l'autre bout du monde. Bilan ? Une rencontre ayant mis beaucoup de temps à se lancer dans un stade loin d'avoir fait le plein. Le premier essai de la rencontre n'est intervenu qu'à... deux minutes des citrons. Heureusement, Finn Russell s'est employé pour nous sortir de l'ennui.

Les Ecossais venaient à peine de marquer qu'ils rentraient à nouveau dans l'en-but italien grâce à deux coups de pied astucieux de leur ouvreur. Non sélectionné avec les Lions malgré une saison d'enfer, Russell ne s'est pas arrêté en si bon chemin. Au retour des vestiaires, le n°10 des Warriors de Glasgow s'est à nouveau montré à son avantage dans un mouvement superbe des arrières du Chardon. Passes après-contact, prise d'intervalle, course dans le bon tempo... Tout y est, sans oublier la cerise sur le pudding, une chistéra à l'aveugle de Russell pour son... talonneur, Ross Ford. Comme quoi parfois, ce sont les gros qui profitent du travail des 3/4.

Score final : 34 à 13 pour l'Ecosse, l'Italie inscrivant deux essais en seconde période par Campagnaro et Esposito. Découvrez le résumé vidéo de la rencontre :

Crédit vidéo : Rugby XV

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

"Un choc sans doute motivé par l'argent entre deux nations de l'hémisphère nord habituées à croiser le fer chaque année dans le 6 Nations... ". Quand meme difficile de se faire de l'argent dans un stade vide. Ils avaientt fait un tournois similaire avec l'AFS et les Samoas il y a quatres ans en AFS. C'etait Singapour, l'Australie ou Hongkong. Ils ont egalement le merite d'aller jouer les Fijis chez eux.

Les Ecossais sont quand même selon moi la Nation du Nord à prendre en exemple. On n'a pas de joueurs super costauds ? On manque de puissance ? OK bah on va faire sans en asphyxiant les adversaires à force de jouer dans tous les sens et on va maintenir le cap jusqu'à ce que ça fonctionne. Résultat, l'équipe du Nord la plus agréable à voir jouer et un adversaire désormais pris au sérieux par tous.

Joli geste, chez nous, Maestri aurait été 10 m derrière la même passe, Le Roux ne l'aurait pas rattrapée. Machenaud campe encore derrière le ruck et la défense est replacée.

  • Olmo
    13122 points
  • il y a 3 ans

il n'en est pas [PLUS ou POUR AUTANT] en vacance 😉

  • bernie
    16462 points
  • il y a 3 ans

Les italiens ont marqué quand les écossais ont levé le pied.
Russell aurait du être dans le squad des Lions à la place de Biggar (qui a fait une saison et un tournoi très moyen) mais le sélectionneur s'appelle Gatland et Russell ne correspond pas au projet de "jeu" développé par celui-ci.

@bernie

Totalement d'accord, à noter l'absence des frères Gray dans le squad...

@Rugby08

Totalement d'accord aussi, notamment quand à l'usage de guillemets quand tu parles du plan de "jeu". Ces guillemets sont le mal profond d'un rugby gallois qui se ment depuis des années et détruit les carrières potentiellement brillantes de joueurs comme Liam Williams et George North qui sont bons mais seraient bien meilleurs si le plan de jeu leur correspondait.

Quasiment la même que Serin pour Picamoles contre les Blacks : un bijou !
Russell aurait mérité d'être dans le squad des Lions, ça aurait apporté un peu de folie et d'inventivité, en tout cas il aurait dû y avoir débat chez les ouvreurs britaniques et irlandais.

Derniers articles

News
Vidéos
Vidéos
Vidéos
Vidéos
News
News
Vidéos
Vidéos
Vidéos
News