VIDÉO. France - Irlande : quelles solutions pour la mêlée tricolore face au XV du Trèfle ?
Force et faiblesse de la mêlée de l'Irlande.

Le Rugbynistère a besoin de vous

Merci pour votre soutien
Notre consultant en mêlée, Alexandre Castola, analyse les forces et les faiblesses de la mêlée irlandaise avant le choc face aux Bleus.

C’est donc l’Irlande qui se dresse la première sur la route des Bleus, version Jacques Brunel. Deuxièmes du Tournoi des 6 Nations l’an passé, les hommes de Joe Schmidt sont les seuls à avoir battu l’Angleterre depuis deux saisons. Sans oublier le scalp des All Blacks à Chicago en novembre 2016 et la dernière tournée automnale qui les a vu s’offrir consécutivement l’Afrique du Sud, les Fidji et l’Argentine. Autant vous dire que le favori de ce samedi ne portera pas un maillot bleu-blanc-rouge…

L’un des points forts de l’Irlande, c’est sa mêlée. Autour du vétéran - et capitaine - Rory Best, Cian Healy et Tadgh Furlong font figure de référence sur la scène mondiale. Et les Pumas en ont notamment fait les frais lors du dernier test-match disputé par le prochain adversaire du XV de France.

L’analyse des mêlées du XV du Trèfle face à l’Argentine, le 25 novembre dernier, par Alexandre Castola :

L’Irlande dominatrice sur mêlée défensive

Mêlée n°1 (introduction ARG) :

Le pack irlandais, plus rapide et plus bas, gagne l'impact et met à mal la mêlée argentine. L'arbitre leur octroie une pénalité.


Mêlée n°2 (introduction ARG) :

À l'impact, les Irlandais déséquilibrent l'édifice argentin, les Pumas sont fragilisés. Les Irlandais, très compacts, gardent leurs appuis fixes et exercent une poussée collective à l'introduction du ballon. Ils obtiennent une pénalité.


L’Irlande dominatrice sur mêlée offensive

Mêlées 3, 4 et 5 (introduction IRL) :

Les Irlandais ne cherchent pas à gagner une pénalité. Il choisissent de contrôler la pression des Pumas pour lancer rapidement le jeu. On peut saluer le très beau travail de Healy, Best et Furlong.


L’Irlande dominée en mêlée :

Mêlée n°5 (introduction IRL) :

L'heure de jeu est dépassée. Healy et Furlong ont cédé leur place à Kilcoyne et Ryan. Les Argentins anticipent, ils exercent une grosse pression avant l'introduction du ballon. L'arbitre sanctionne à tord les Irlandais, même si je pense qu'à cet instant du match, avec les changements irlandais, les Pumas dominent.

Mêlée n°6 (introduction ARG) :

Les Argentins dominent  cette mêlée de A à Z et obtiennent une pénalité. Nous pouvons supposer que la profondeur du banc irlandais n'est pas au rendez-vous.  


Les solutions pour le XV de France :

Je pense qu'une des clés sera, dans un premier temps, de gagner la guerre de l'impact pour faire trembler et douter cette très belle équipe irlandaise. Alors, après avoir livré cet énorme  combat qui attend nos Bleus samedi dans ce secteur de jeu qui nous passionne tant, nos petits  aurons un gros coup à jouer à l'heure de jeu. NO SCRUM NO WIN

La composition de l’Irlande face au XV de France avec la première ligne habituelle, mais un changement de pilier gauche remplaçant :

6 Nations 2018 - La composition de l'Irlande face au XV de France

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

sur mêlée défensive les irlandais mettent la pression pour essayer de récupérer la balle, sur offensive, ils stabilisent pour utiliser comme rampe de lancement, le seul but étant de ne pas perdre la balle et de jouer auch mieux. C'est tout ce qu'il faut faire.
Essayer de gagner une pénalité sur mêlée, c'est tout simplement révolu et d'une autre époque.

Ne pas faire d'en-avant ???

En tout cas, c'est sympa de la part des Argentins. Jouer en bleu comme ça on se projette bien...

Rien à voir avec le sujet mais une petite récré ne peut pas faire de mal.
Lerugbynistère n'a pas osé le publier mais j'ai trouvé sur http://www.topito.com/top-meilleures-repliques-bernie les termes employés par Laporte pour virer Novès :
Top 14 des meilleures répliques de Bernie (sic)...
"Casse toi ! Des connards comme toi j'en vois 10 par jours. Alors si tu te tailles pas tout de suite j'te fait enculer à coup de rosiers."

Nous rivaliserons en mêlée tant que l'arbitrage le décidera et comme nous sommes dans leur collimateur cela durera le temps d'une ou deux mêlées.
Mais cela ne sera qu'un détail face l'immense écart de niveau entre les 2 équipes.

Jouer enfin les mêlées pour lancer le jeu et non plus pour récupérer des pénalités. Faire comme les Japonais ne serait déjà pas mal.

  • Pianto
    37442 points
  • il y a 2 ans
@Amis à Laporte

carrément.
ça me fatigue cette attention portée sur les mêlées.

Et si on se demandait quelles solutions quand le ballon sort des mêlées ?
Je pense qu'on ferait un grand pas en avant.
Cela dit, comme on est au bord du gouffre, ce n'est peut-être pas l'idée du siècle...

La meilleure solution pour notre mêlée c'est d'arrêter de faire un max d'en-avant...

Petite question pour les plus avertis:

j'ai vraiment l'impression que les demi introduisent tous le ballon directement dans les pieds de leur talon, c'est à dire en travers.
Qu'en est-il vraiment? Est ce qu'une impression ou sont ce les arbitres qui sont laxistes sur cette règle?

@Theobit

Cela me fait mal de l'admettre, mais c'est Ahma qui a la bonne réponse. L'introduction de travers n'est pas autorisée par le règlement, mais à moins d'avoir une introduction vraiment scandaleuse les arbitres sanctionnent pas (probablement parce qu'il y a déjà trop de coups de sifflets et de choses à regarder sur cette phase). Mais comme les 9 sont par définition fourbes, ils en profitent un maximum et l'introduction en travers fait maintenant partie de leur bagage technique.

  • Ahma
    95825 points
  • il y a 2 ans
@Theobit

Voir ci-dessous ( enfin deux crans plus bas).

  • Pianto
    37442 points
  • il y a 2 ans
@Theobit

la règle a changé, on peut introduire en biais, le pilier peut talonner, on ne peut pas introduire en deuxième ligne, c'est tout.

  • Ahma
    95825 points
  • il y a 2 ans
@Pianto

On ne peut pas introduire en biais ( théoriquement ), mais se décaler de son côté de la mêlée, c'est une règle expérimentale :

L’introduction du ballon par le demi de mêlée doit être droite mais le demi de mêlée peut avoir une épaule au niveau de la ligne médiane de la mêlée, ce qui signifie par conséquent qu’il peut se tenir avec une largeur d’épaule vers son côté de la ligne médiane.

  • spir
    17561 points
  • il y a 2 ans
@Ahma

oauis, notre n°9 d'avenir en EdF s'est fait pé-anal-iser précisément là-dessus : ai lieu de se décaler lui, il a envoyé le ballon (trop) de travers

  • Ahma
    95825 points
  • il y a 2 ans
@spir

Les 9 gallois et écossais ont tous deux été sanctionnés également, comme si les arbitres voulaient donner l'occasion aux commentateurs de répondre à la question de Theobit. Sans doute était-ce le thème du week-end pour les arbitres.
Je n'ai pas encore vu France-Irlande, il y a eu pénalité ou coup franc sur cette faute ?

  • jlr974
    11589 points
  • il y a 2 ans
@Theobit

Il y a une nouvelle règle là-dessus , qui permet , je crois , d'introduire ainsi .

  • Ahma
    95825 points
  • il y a 2 ans
@jlr974

Voir ci-dessus.

Un poireau menacé par un furoncle. Vert en plus, les pires.
Bon courage ! 1ère ligne irlandaise redoutable, mais je m'attarderais davantage sur la bataille des demis, primordiale selon moi. Si on rivalise avec Sexton et Murray (très très difficile), le pack irlandais ne jouera plus dans un fauteuil. Ca peut changer beaucoup de choses. Allez les Bleus! Inversez la pression. Allez jouer dans le camp des Verts. C'est primordial pour jouer la gagne.

@artillon

Tu prends le problème à l'envers. Si tu tords les gros irlandais, leur charnière ne sera alors plus dans un fauteuil. C'est la que ce sera plus simple.

lol euh donc les Irlandais tordent les Argentins, utilisent leur mêlée comme plateforme de lancement de jeu mais les piliers Argentins du banc > les piliers Irl du banc, ok c'est bon tout pigé. Jveux bien faire analyste moi aussi hein, jvous demande 5EUR par w-e.

Vu le temps pluvieux qu'on risque d'avoir samedi,nous risquons de voir beaucoup de mêlées effectivement...l'année dernière,pendant les 20 premières minutes du match en Irlande,notre mêlée tenait bien la baraque,et après,Owens s'est mis a changé sa vision des mêlées et nous avons été plus sanctionné sans,pour moi,comprendre ce qui faisait cet état de fait...
Attention,je ne dis pas que Owens nous a fait perdre,mais nos avants qui dominaient cette phase de jeu ont paru perdu sur ses décisions,alors que les irlandais s'étaient fait pénalisés sur deux mêlées en début de partie,pour ne plus l'être ensuite...
Les irlandais doivent certainement être meilleur dans leur capacité d'adaptation à l'arbitrage par rapport à nous...

  • AKA
    51211 points
  • il y a 2 ans

La mêlée, encore? Si on se focalise là on risque de grosses déconvenues, je pensais qu' on était (enfin) passé à autre chose...

@AKA

Vu l'arrivée d'un nouveau staff
Vu le niveau de nos joueurs
Vu le temps de préparation par rapport au "nouveau de jeu" du nouveau staff
Vu la météo annoncée
Il me semble que la seule certitude à avoir c'est bien que les français vont tout miser sur la conquête (touche-mêlée) !.............et sur un miracle......

@AKA

Question à Guirado : Qu'opposer à l'Irlande, samedi ? Réponse 😀u combat, de l'agressivité.
On en est toujours au même point, aucune inquiétude que ça bouge ! Surtout avec Laporte qui squatte l'entrainement ...

  • oZbeck
    26492 points
  • il y a 2 ans

Dire à Slimani d’arrêter ses conneries, d'oublier sa fameuse clé de bras et de pousser droit?

  • AKA
    51211 points
  • il y a 2 ans
@oZbeck

si tu lui enlève çà il n' est plus qu' un pilar lambda...

  • Pianto
    37442 points
  • il y a 2 ans

no scrum, no win, ce ne serait pas un peu dépassé ?
On fait des matchs avec 2 mêlées par mi-temps maintenant. S'il pleut, avec l'avalanche de chandelles à prévoir, il devrait y en avoir plus mais je ne me rappelle pas qu'on ait été particulièrement dominés l'an passé...
Bref, ça risque de se jouer ailleurs je pense, si on a 90% de nos mêlées et de nos touches à minima ce qui est prévisible, ça se jouera davantage dans la qualité d'utilisation du ballon.

@Pianto

Je suis assez d'accord. Tenir en mêlée c'est bien mais ça fait pas gagner un match.

Pour moi, les deux clés de samedi seront :

1) la capacité à défendre comme des morts de faim parce que les irlandais sont quand même hyper bien rodés,
2) surtout, SURTOUT, notre capacité à alterner en attaque. Ça fait quand même un paquet de temps que notre flair ne fait plus trembler personne. C'est devenu simplissime de défendre contre le XV de France : impact, impact, 3 passes à gauche, impact, impact, 3 passes à droite etc. C'est prévisible à mort et les défenses d'en face ne sont jamais mises sous pression. Si on ne commence pas à alterner avec le petit jeu au pied, on ne trouvera jamais de trou dans les défenses, et encore moins la défense irlandaise.

J'espère que Brunel va insuffler un jeu un peu moins stéréotypé que ses prédécesseurs....

@Pianto

Pour moi, no scrum no win, c'est plus un adage par défaut :
Tu gagnes pas uniquement grâce à tes mêlées, mais plutôt tu perds si tes mêlées sont pourries.
Ce qui n'est pas la même chose.

@Flanquart St Lazare

Bah en fait si... No scrum no win = pas de mêlée pas de victoire... C'est plutôt conforme à ton explication.
Historiquement la seule nation qui a réussi à gagner avec une mêlée pas terrible c'est l'Australie. La recette : pas d'en avant et une "science" pour abréger les mêlées.
Par contre gagner avec seulement une grosse mêlée est probablement devenu impossible aujourd'hui.

  • Pianto
    37442 points
  • il y a 2 ans
@Flanquart St Lazare

C'est ça, il faut rivaliser. Dominer sur les mêlées n'est plus une priorité. Surtout avec les nouvelles règles.

Derniers articles

News
Vidéos
News
Vidéos
News
News
Vidéos
News
News
News
News