VIDÉO. FLASHBACK. Rugby à 7. Le Fidjien Waisale Serevi inscrit un essai légendaire en 2007
Rugby à 7. Le Fidjien Waisale Serevi inscrit un essai légendaire en 2007.

Le Rugbynistère a besoin de votre soutien !

-70% de revenus pour le Rugbynistère avec l'arrivée du Covid-19. Aidez-nous à faire face à la crise !

Contrairement à ses compatriotes qui viennent de triompher à Rio, il ne sera jamais champion olympique. Pourtant, Waisale Serevi aura marqué le jeu de rugby à 7. Encore considéré comme le meilleur joueur de tous les temps dans cette discipline, le Fidjien désormais âgé de 48 ans aurait certainement mérité une médaille d’or lui aussi.

Passé par Leicester, Mont-de-Marsan et Bordeaux-Bègles, également international à XV, le « Magicien » a représenté son pays à 7 durant de longues années, entre 1999 et 2007. À son palmarès, il compte deux éditions de la Coupe du monde (1997, 2005) et a permis aux Fidji de remporter le classement général des Sevens World Series 2005-2006, en réussissant l’exploit de devancer la Nouvelle-Zélande, qui restait sur 6 titres consécutifs.

Parmi les nombreux exploits de Serevi, un reste notamment dans les mémoires : un superbe essai  inscrit face à la Nouvelle-Zélande lors de la demi-finale du Hong Kong Sevens en 2007. Cette année là, Serevi avait déjà 38 ans et était entraîneur-joueur de sa sélection. Mais il avait encore toute sa vitesse et toute sa classe… on vous laisse admirer le talent du bonhomme (avec le N°6) sur cette action folle.



À XV, Serevi évoluait le plus souvent au poste de N°10 et a participé à trois Coupe du monde avec les Fidji (1991, 1999 et 2003). Et s'il n'a jamais été aussi performant et régulier qu'à 7, il lui arrivait parfois de briller, comme ici lors d’un match entre les Barbarians et l’Écosse en 2000...



Un grand joueur auquel World Rugby a rendu hommage avec un petit reportage il y a trois ans :



Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

AAAAH!!!!!
Serevi le maitre absolu du 7!

Je cite le journaliste Demay : "action folle (sic) qui a duré plus de deux minutes".
Pourtant, sur la vidéo, l'action débute à 0:01 et se termine au moment d'aplatir à 1:14 ce qui donne si mon calcul est bon : 1 min et 13 s.
Ou alors je ne comprends rien aux relations d'ordre en maths ou alors c'est le journaliste qui n'est pas à l'aise pour quantifier une durée... Ou alors, il est Marseillais et dans ce cas-là, c'est peine perdue 🙂

@Jean Neymar

C'est bien connu, les meilleurs journalistes ne savent pas compter (comme ça, ils ne se plaignent jamais d'être sous-payés).
Merci pour ta vigilance, effectivement je me suis un peu emballé !

Derniers articles

News
Transferts
News
News
News
News
News
News
Ecrit par vous !
News
Ecrit par vous !
Chroniques
Vidéos