VIDÉO. FLASHBACK. 2015. Le XV de France laisse l'Italie fanny à Rome (0-29)
6 nations - La joie des Tricolores après l'essai de Maestri en 2015 face à l'Italie.

Le Rugbynistère a besoin de votre soutien !

-70% de revenus pour le Rugbynistère avec l'arrivée du Covid-19. Aidez-nous à faire face à la crise !
En 2015, l'équipe de France coachée par Philippe Saint-André l'avait emporté sur l'Italie dans le Tournoi des 6 Nations sans encaisser de points.

Il y a presque deux ans jour pour jour, la France se présentait au Stadio Olimpico pour y affronter l'Italie. Comme cette année, cette rencontre avait lieu dans le cadre de la 4e journée du Tournoi des 6 Nations. Et comme cette année, les Bleus avaient auparavant battu les Écossais à Paris avant de perdre en Irlande. À l'époque, les hommes de Philippe Saint-André restaient cependant sur deux revers de rang puisque les Gallois étaient venus s'imposer au Stade de France, 20 à 13.

C'est donc des Tricolores revanchards, et en mode commando, selon l'expression chère aux yeux de PSA, qui avaient débarqué à Rome. Mais comme souvent, ils n'avaient eu la vie facile face aux Transalpins. Aux citrons, la France ne comptait en effet que neuf longueurs d'avance après les pénalités de Lopez (28e, 34e) et Spedding (40e).

C'est finalement dès la reprise, et après une superbe relance de ce dernier, que les Bleus avaient débloqué le compteur par Maestri (45e).
Une nouvelle pénalité de Plisson plus tard, ils avaient fait le break (22-0). Mais alors qu'ils auraient pu taper en touche dans les arrêts de jeu, ils avaient joué une pénalité à la main et envoyé Bastareaud derrière la ligne de craie. Et ainsi conservé la leur inviolée.Crédit vidéoFFR

Seuls 8 des 23 joueurs présents sur la feuille de match ce samedi étaient déjà à Rome ce jour-là. On note également que seulement cinq seront à nouveau titulaire : Guirado, Maestri, Lopez, Fickou et Nakaitaci. 

2015 2017
15 Spedding Dulin
14 Nakaitaci Nakaitaci
13 Mermoz Lamerat
12 Fickou Fickou
11 Huget Vakatawa
10 Lopez Lopez
9 Tillous-Borde Serin
8 Goujon Picamoles
7 Le Roux Gourdon
6 Dusautoir Sanconnie
5 Maestri Maestri
4 Flanquart Le Devedec
3 Mas Slimani
2 Guirado Guirado
1 Ben Arous
Baille
16 Kayser Tolofua
17 Slimani Atonio
18 Debaty Ben Arous
19 Taofifenua Jedrasiak
20 Chouly
Le Roux
21 Kockott Dupont
22 Plisson Trinh-Duc
23 Bastareaud Huget
Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

En attendant, à la mi-temps, cette EDF tourne au ralenti. C'est lent, lent, lent.

Derniers articles

News
News
News
News
News
Transferts
Ecrit par vous !
News
News
News
News
News