VIDEO. FLASHBACK 2013. Clermont rate le coche en finale de la H Cup face à un Toulon réaliste
H Cup 2013. Clermont rate le coche face à un Toulon réaliste.

Le Rugbynistère a besoin de vous

Merci pour votre soutien !
La finale de la Coupe d’Europe en 2013 entre Clermont et Toulon a marqué les esprits à plus d’un titre de par son déroulement et son dénouement.
La finale de la Coupe d’Europe en 2013 a marqué les esprits à plus d’un titre de par son déroulement et son dénouement. C’était la première fois que Toulon remportait un titre européen, et la énième fois que Clermont perdait en finale malgré un jeu léché tout au long de la saison à l’instar de cette année. Mais on peut imaginer que les hommes désormais coachés par Franck Azema ont appris de leurs erreurs. Il y a deux ans, les Auvergnants avaient dominé durant une majeure partie de la rencontre à la faveur d’essais par Napolioni Nalaga (42e), en mode funambule, et Brock James (48e) grâce au très bon travail d’Aurélien Rougerie, pour un avantage de neuf unités après la pause (15-6).VIDEO. FLASHBACK 2013. Clermont rate le coche en finale de la H Cup face à un Toulon réalisteFinale de H Cup : Le talent de Rougerie n'aura pas suffiMais le passage à l’heure de jeu leur avait été fatal. Personne n’a en effet oublié l’essai opportuniste de Delon Armitage, et surtout son chambrage à l’encontre de Brock James au moment de marquer, après un ballon récupéré par Juan-Martin Fernandez Lobbe. Grâce aux trois pénalités réussies par Jonny Wilkinson et surtout à sa transformation, Toulon avait ainsi pris l’avantage à un quart d’heure de la sirène pour ne plus le lâcher. Ce jour-là, Mathieu Bastareaud avait été énorme. Auteur de 16 plaquages, il avait été précieux dans les rucks en obtenant trois pénalités en faveur des siens. Sans oublier son contre sur une tentative de drop de David Skrela en fin de partie.


Crédit vidéo : Rugby Highlights

En deux ans, les compositions de ses deux équipes ont largement évolué. Exit Skrela, Hines, Vosloo, Byrne ou encore Sivivatu côté clermontois. On note cependant que la charnière composée de Parra et James aura l’occasion de prendre sa revanche ce samedi. Nombreux sont d’ailleurs les joueurs qui étaient présents il y a deux ans à Dublin. La deuxième et la troisième ligne ont peu évolué. En première, Debaty a gagné sa place aux dépens de Domingo mais Kayser et Zirakashvili sont encore là.
Clermont
1
Domingo
2
Kayser
3
Zirakashvili
4
Cudmore
5
Hines
6
Bonnaire
8
Chouly
7
Vosloo
9
Parra
10
James
11
Nalaga
12
Fofana
13
Rougerie
14
Sivivatu
15
Byrne
16
Paulo
17
Debaty
18
Ric
19
Pierre


20
Bardy
21
Radosavljevic
22
Skrela
23
King

Contrairement à Toulon où Sheridan et Bruno ont été remplacés par Chiocci et Guirado, aux côtés de la valeur sûre Hayman. Botha tient ici l’occasion de terminer sa carrière sur un troisième titre européen en trois ans. Il y a deux ans, Matt Giteau avait été aligné au centre, il sera cette fois-ci ouvreur derrière Sébastien Tillous-Borde. La ligne de trois-quarts varoise s’est étoffée avec Habana en lieu et place de Palisson.

Toulon
1
Sheridan
2
Bruno
3
Hayman
4
Botha
5
Kennedy
6
Rossouw
8
Masoe
7
Fernandez Lobbe
9
Tillous-Borde
10
Wilkinson
11
Palisson
12
Giteau
13
Bastareaud
14
Wulf
15
Armitage
16
Orioli
17
Jenkins
18
Kubriashvili
19
Joe van Niekerk


20
Armitage
21
Mermoz
22
Michalak
23
Suta
Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • TPhib
    49343 points
  • il y a 5 ans

Bien vu ! Merci 😊

Désolé de pinailler, ceux qui passent leur temps à tout corriger ça m'énerve mais 15-6 ça fait 9 points d'écart et non 7! Vous pouvez supprimer le commentaire après avoir corrigé 😉

Il n'y avait pas Nakaitaci...

Si Fofana n'avait pas fait le coffre à ballon sur l'action où Toulon marque, cela aurait certainement était différent.

Du beau rugby, du suspens, tout pour passer un bon moment en regardant un beau match.

Je trouve que Toulon est une plus belle équipe que Clermont sur le papier cette année, contrairement à 2013 ou l'ASM alignait une sacrée compo.
De bonnes augures pour nous ?
Bon match à nos meilleurs ennemis toulonnais. Quoi qu'il arrive le titre ne sera usurpé ni par l'un ni par l'autre.

C'est vrai que ca avait été, comme le dit Boudjellal, un beau hold-up! 😉

Derniers articles

News
Transferts
News
News
News
News
News
News
News
News
News