VIDEO. FLASHBACK. 1996. Brive remporte son premier titre majeur aux dépens de Pau
Brive vainqueur du Challenge Yves-du-Manoir en 1996.

Le Rugbynistère a besoin de votre soutien !

-70% de revenus pour le Rugbynistère avec l'arrivée du Covid-19. Aidez-nous à faire face à la crise !
En 1996, Brive remporte son premier titre national en finale du Challenge Yves-du-Manoir face à Pau sur la pelouse enneigée du stade Charléty.
La finale 1996 du Challenge Yves-du-Manoir entre Brive et Pau (12-6) n'est pas rentrée dans l'histoire du rugby hexagonale pour la qualité du jeu proposé par les deux équipes en ce 27 janvier 1996. Si la seule finale disputée à ce jour entre ces deux clubs a tant marqué les esprits, c'est parce qu'il s'agissait du premier titre national majeur du CAB après les multiples échecs dans le championnat de France. C'était également la première fois que les Brivistes atteignaient ce stade-là de la compétition depuis leur retour dans l'élite et la dernière que le Challenge Yves-Du-Manoir se disputait sous cette appellation avant d'être remplacé par la Coupe de France l'année suivante. Le début d'une grande époque pour les Corréziens, vainqueurs de la Coupe d'Europe en 1997.

En cette fin de mois de janvier, la pelouse du stade Charléty est recouverte de neige, « du verglas » pour Didier Casadéï, entraîneurs des avants brivistes, « du carrelage » pour Sébastien Viars via le site officiel de Brive. Comme le match est diffusé à la télévision, pas question de le reporter. Mais on peut compter sur les deux équipes pour tout donner sur le pré, ou plutôt la patinoire, pour non seulement remporter le Challenge mais également la qualification pour la Coupe d'Europe 1997. La deuxième de sa courte histoire. Les conditions climatiques ne sont pas favorables aux grandes envolées. Dans La Montagne, le centre briviste Gilles Duclos se souvient n'avoir touché que deux ballons : « C'était un non-match. Les deux équipes ont cadenassé le jeu. » Les fautes de main se multiplient et les mêlées s'enchaînent pour le plus grand bonheur des premières lignes. Ce sont cependant les buteurs qui sont à la fête dans cette rencontre.

En première mi-temps, un drop du jeune David Aucagne (23 ans) dès les premiers instants et une pénalité de l'arrière Thierry Ducès donne l'avantage à la Section. Au quart d'heure, Sébastien Paillat, rentré à la place de Viars, touché sur un plaquage, manque une première pénalité. Alain Penaud rate lui-aussi les perches sur un drop. Déjà six points laissés en route, mais Brive ne s'affole pas. D'autant plus qu'une pénalité rapidement jouée par ce-dernier conduit à un nouveau coup de pied. Cette fois-ci Paillat vise juste alors que Pau manque ensuite l'occasion de reprendre de l'avance. À la mi-temps, les deux équipes sont dos à dos (6-6) grâce à un drop de Penaud en position très favorable. Sur un ballon recentré au pied, Alexandre Bouyssié a en effet choisi de repiquer sous les poteaux alors que de l'avis de Duclos, « il n'a qu'à faire une passe pour que nous marquions un essai, mais il préfère y aller tout seul. » En seconde période, Sébastien Paillat et Alain Penaud trouvent encore la mire contrairement à Ducès qui a manqué l'occasion de remettre les deux équipes à égalité à l'heure de jeu. Le premier est décisif dans cette rencontre puisque c'est suite à un plaquage à retardement sur sa personne que l'ouvreur briviste scelle le succès du CAB sur une nouvelle pénalité.


Crédit vidéo : baher luis
Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • m73
    10463 points
  • il y a 6 ans

ah lala Brive, Carrat qui m'a tellement donné envie de me donner à fond en prenant exemple sur lui que j'en garde un souvenir extra ordinaire. Cette équipe avait par la suite su développer un jeu formidable!

Derniers articles

News
News
News
News
News
News
News
News
News
News
News