VIDÉO. Fédérale 1 - Le CSBJ espère se relancer avec un nouvel investisseur

VIDÉO. Fédérale 1 - Le CSBJ espère se relancer avec un nouvel investisseur
Fédérale 1 - Henri-Guillaume Gueydan ne veut pas être le mécène du CSBJ.
Fédérale 1
  • 2 Matchs joués
  • 1 Victoires
  • 3 Classement
  • 46 Points marqués
  • 44 Points encaissés
A la tête d'une groupe de sociétés, Henri-Guillaume Gueydan ne pouvait se résoudre à voir disparaître le CSBJ.

Le CSBJ parviendra-t-il un jour à relever la tête ? C'est en tout cas ce qu'espèrent une grande partie des amoureux du ballon ovale. Confronté à de gros soucis financiers depuis plusieurs années, Bourgoin voit arriver Henri-Guillaume Gueydan. Âgé de 43 ans, ce dernier a indiqué lors d'une conférence de presse qu'il ne pouvait pas laisser disparaître ce club. Et il en a les moyens puisque son entreprise, Albatros, basée dans l'Ain, regroupe huit sociétés et présente un chiffre d'affaires de 60 millions selon Le Sport Dauphinois. Le CSBJ autorisé à jouer en Fédérale 1 Elite par la DNACGIl n'est pas question ici de seulement mettre la main à la poche pour renflouer les caisses. Et ce, même si Dario Lodola, le président de l’Association CSBJ, a reconnu que le club isérois était toujours dans le rouge. Son arrivée fait suite au dépôt d'un dossier de demande de mesure de sauvegarde par l'association CSBJ devant tribunal de grande instance de Bourgoin-Jallieu. Avec au bout de la procédure, un redressement judiciaire synonyme de relégation en Fédérale 3 indique France Bleu. Le dossier a finalement été retiré grâce à l'arrivée de nouveaux partenaires. Gueydan, déjà partenaire du club et membre de l'association SO CSBJ, va être à la tête d'une holding composée plusieurs entrepreneurs locaux. Ils sont sept à l'heure actuelle. Un capital de départ de 300 000 euros est évoqué dans un premier temps. Henri-Guillaume Gueydan, qui n'a pas de fortune personnelle, a tenu à mettre les choses au clair : "Je ne suis pas un mécène. Je ne suis pas là pour injecter de l'argent quand il y a des problèmes. Je suis là pour qu'il n'y ait plus de problèmes." L'an passé, le CSBJ avait déposé le bilan avant d'être autorisé à jouer en Fédérale 1 Élite par la DNCAG. "L'idée est de se structurer comme une réelle entreprise avec une partie sportive et une événementielle". S'il souhaite rendre à Rajon ses lettres de noblesse, il a indiqué que les matchs du CSBJ en Fédérale 1 ne seront plus diffusés sur L'Équipe 21 "pour éviter la fuite des supporters". L'objectif annoncé est de se stabiliser à cet échelon avant d'invisager la suite.AMATEUR : bientôt une réforme pour la Fédérale 1 Elite ?

Derniers articles

News
News
News
Vidéos
News
Transferts
News
News
News
News