VIDEO. Fédérale 1 : à 40 ans, Sireli Bobo est toujours aussi magique avec Strasbourg
Sireli Bobo régale avec Strasbourg.

Le Rugbynistère a besoin de vous

Merci pour votre soutien !
Arrivé à Strasbourg cet été, Sireli Bobo nous régale toujours autant. Et c'est le club alsacien qui en profite.

18-23, c'est le score final de la rencontre opposant Graulhet à Strasbourg. Une surprise, en cette première journée de Fédérale 1 ? Pas vraiment, tant le champion de France 2015... de Fédérale 2 se sait attendu. Outsiders autoproclamés de la division, les Alsaciens se sont renforcés à l'intersaison, profitant des dépôts de bilan chalonnais et lillois. Sans oublier l'arrivée de Sireli Bobo, 40 ans, mais des mains toujours aussi magiques...

Quid de ses jambes ? Rassurez-vous, tout va bien. Et peu importe le niveau auquel il évolue : s'il n'a pas trouvé de contrat en Top 14 ou Pro D2, Bobo a bien l'intention de s'éclater, comme il le confie dans le Midol : "le rugby, c'est le rugby. Vous pouvez jouer contre n'importe qui, n'importe où. Peu importe. La seule chose qui compte, c'est d'y prendre tout le plaisir du monde. Avoir le sourire sur le visage quand on joue, c'est tout ce qu'il faut. [...] Le rugby est une fête et j'ai encore envie de faire la fête". Et malheureusement pour Graulhet, le Fidjien avait particulièrement envie de s'amuser ce week-end, en témoigne le premier essai du match signé Cordier.

Le résumé complet : 

Crédit vidéo : Stras TV

"Ne pas trahir notre réputation"

Biarritz d'abord, puis le Racing. Avant de poser ses valises au Stade Rochelais, à Toulon et à Pau : Sireli Bobo a voyagé aux quatre coins de l'Hexagone. Considéré comme un sage dans la communauté fidjienne exilée en France, le néo-Strasbourgeois a forcément un avis sur le cas de Jim Nagusa, que le MHR attend toujours : "je suis toujours revenu dans les délais qui avaient été convenues avec tous mes clubs. [...] Je ne représente pas que ma personne. Nous qui jouons en France, c'est l'image de tous les joueurs fidjiens que nous véhiculons". L'ancien international d'ajouter qu'il ne faut pas "trahir la réputation" des joueurs îliens.

Une sortie qui rappelle celle du Briviste Radikdike.

Malakai Radikedike critique le comportement "égoïste" de Nagusa et Matanavou


Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Il n'a pas 40 ans mais 400, comme Roro.

@Marc Lièvre Entremont

Héhé !...

Et les mecs d'en face de chanter : "Allo maman Bobo".....

RCS en top 14

Derniers articles

News
Vidéos
Vidéos
Vidéos
Vidéos
Vidéos
Vidéos
News
Vidéos
News
News