VIDEO. Espoirs - Reichel. Grenoble aux forceps face à Bayonne, le Racing-Métro corrige Biarritz dans la difficulté
Espoirs. Le Racing-Métro corrige Biarritz dans la difficulté

Le Rugbynistère a besoin de vous

Merci pour votre soutien !
La 5e journée du championnat Espoirs a vu Grenoble remporter sa première victoire aux dépens de Bayonne et le Racing-Métro s'y filer pour battre Biarritz.
La 5e journée du championnat Espoirs a vu Grenoble remporter sa première victoire de la saison aux dépens de Bayonne (26-25). Un succès que les « Rouge & Bleu » sont allés chercher dans les tout derniers instants de la partie après avoir remonté tout le terrain par l'intermédiaire de plusieurs temps de jeu. Menés 19-25 à la 75e, les Grenoblois ont finalement soufflé la victoire aux Basques sur la transformation. Une fin de match à suspense qui avait pourtant bien débuté pour les locaux avec deux pénalités en leur faveur. Mais une erreur défensive a remis les visiteurs dans le match avec un essai sous les poteaux. Si bien qu'à la mi-temps, l'avance de Grenoble n'était que de deux unités après une troisième pénalité (9-7).

Le deuxième acte a quant à lui été totalement débridé. En infériorité numérique, les locaux ont encaissé dix points avant d'être punis par le buteur adverse (9-20, 62'). Un essai transformé leur a cependant redonné espoir quelques instants plus tard mais ils se sont tirés une nouvelle balle dans le pied en encaissant un troisième essai. La fin de match a cependant été à leur avantage alors que le travail de sape a fini par payer avec une réalisation en force suite à une pénalité rapidement jouée. Le buteur grenoblois n'a pas tremblé au moment de donner un point d'avance aux siens à la sirène.

Le XV de départ de Grenoble :

Chiaverini
Davallet, Arrieta, Marrou, Kilioni
Michallet, Henry
Hayes, Sénéclauze, Medjebeur
Francois, Jolmes
Goze, Scaringella, Jacquot

Remplaçants : Coulson, Azar, Alber, Gelin, Saseras, Cressens, Gonnet, Oz.

Crédit : Métro Sports

Malgré l'ampleur du score face à Biarritz (50-20), le Racing-Métro a également eu toutes les peines du monde à battre les Basques au Stade Yves-Du-Manoir en lever de rideau des pros. Mais comme eux, les Espoirs ont fait parler la puissance de leurs avants pour avancer, avant d'écarter au large pour un premier essai. De chaque côté, les buteurs ont répondu présent et notamment celui du BO pour permettre aux siens de tourner avec seulement deux points de retard à la pause (22-20). Toujours au contact à l'heure de jeu malgré un essai encaissé, les Biarrots ont cependant craqué dans le dernier quart d'heure. À 14 contre 15, ils ont été pris de vitesse par les joueurs des Hauts-de-Seine et leurs contres assassins. Seulement battu par Clermont, le Racing-Métro conserve la tête du classement du groupe 1.

Le XV de départ du Racing-Métro :

Robinson,
C.Anon, Dubourdeau, Dumez, Malyon
Magnaval, Javaux
Barba, Vaccaril, Kolai
Le Flanchec, Paul
Vartanov, Chat, Desmaisons

Remplaçants : Valette, Robin, Cuoq, Voisin, D. Anon, Chouvet, Etcheverry, Gomes Sa

Crédit vidéo : Racing Metro 92

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
Cet article ne contient aucun commentaire, soyez le premier à en poster un !

Derniers articles

Vidéos
News
News
News
News
News
News
News
News
News
News