VIDEO. Composition XV de France - Australie. Les explications de Philippe Saint-André
XV de France – Australie. Les explications de Philippe Saint-André.

Le Rugbynistère a besoin de vous

Merci pour votre soutien !
Ce mercredi, Philippe Saint-André a reconduit le XV qui a largement battu les Fidji samedi dernier à Marseille (40-15). Une belle preuve de confiance.
Ce mercredi, Philippe Saint-André a reconduit le XV qui a largement battu les Fidji samedi dernier à Marseille (40-15). Une belle preuve de confiance pour ceux qui ont connu leur première sélection sous le maillot bleu, et une belle occasion pour les autres de prendre leur revanche après les trois revers concédés en juin dernier sur le sol australien. « On a vu des choses intéressantes, et on veut aller encore plus loin avec ce XV de départ. » Si la rencontre face aux Fidjiens n'a pas été parfaite, les Bleus, de par un système de jeu plus simplifié, ont retrouvé leur efficacité offensive. PSA estime cependant que cette équipe « doit encore trouver encore plus de liant et de complicité pour être le plus précis possible contre les Australiens ». De la continuité qui va notamment permettre à ligne de trois-quarts, peu expérimentée, de se tester. Surveillé par le staff des Bleus depuis trois ans, Alexandre Dumoulin, préféré à Bastareaud au centre, devra confirmer. « Il y a deux ans, il était blessé, l'an dernier, il n'a pas beaucoup joué. Cette année, il est numéro un à son poste au Racing-Métro. Face à l'Australie, on va savoir », sous-entendu, ce qu'il vaut.

Une défense à revoir

D'autres ont également des choses à prouver. Face à des joueurs comme Tevita Kuridrani, capable de casser la ligne d'avantage grâce à sa puissance, et Israel Folau, le spécialiste des relances de feu, des joueurs comme Teddy Thomas, dont les capacités défensives ont quelque peu été écorchées après les Fidji, devront répondre présent. « Il risque d'être ciblé mais il a un gros potentiel. Il a énormément travaillé cet aspect ce mardi lors de notre séance sur l'organisation collective. C'est un jeune joueur qui apprend vite. Mais sincèrement, s'il nous coûte deux essais et qu'il en marque quatre, le bilan sera quand même positif. » Le patron des Bleus a bien analysé le futur adversaire de l'équipe de France et il sait qu'il va falloir « être en place défensivement pendant 80 minutes » pour éviter de prendre des essais faciles comme cela a été le cas face aux Fidji suite à des plaquages manqués et un replacement trop lent.

Hooper – Kuridrani – Folau, trois joueurs à surveiller

Le XV a bien l'intention ne pas subir comme cela a pu être le cas il y a quelques mois. « On sait que les Australiens marquent beaucoup de points lors des matchs internationaux, mais ils en prennent aussi. » Les Bleus ont eux-aussi ciblé des joueurs perfectibles en défense pour mettre à mal cette équipe. « On aura des moyens et les moyens de trouver des solutions. À nous d'être féroces et déterminés devant notre public » pour notamment contrer les assauts du capitaine et troisième ligne des Wallabies Michael Hooper, l'un des trois joueurs dont se méfie particulièrement le sélectionneur français. Face à lui, PSA a préféré Bernard Le Roux à Yannick Nyanga. « Il est important pour le groupe. Il a énormément d'activité. Face à un paquet d'avants australiens puissant, il pourra rivaliser. Yannick est un leader de touche, mais Bernard est un " jumper "». Le Toulousain pourrait débuter la rencontre sur le banc si l'état de forme de Charles Ollivon ne lui permet pas de tenir sa place.

Élever le niveau de jeu

Offensivement, PSA s'attend à ce que ses ouailles soient beaucoup plus « précises au niveau de la conquête » et qu'elles continuent à « tenter ». « On a manqué de précision une ou deux fois près des lignes le week-end dernier. Au lieu de partir dans ces cellules à trois, on est parti à deux ou tout seul et on a perdu le ballon. Dans ces temps forts, il faut finir. Il faut un peu plus de patience et de réactivité des deux premiers soutiens. » Il faudra surtout que les Bleus élèvent leur niveau de jeu face à l'une des meilleures nations au monde en évitant de donner trop de ballons. « Les joueurs qui étaient en Australie se souviennent des trois matchs en juin et surtout du troisième test. Je ne me fais aucun souci quant à leur comportement mais il va falloir mettre le bleu de chauffe car les Australiens sont capables de faire des très longues séquences de jeu comme on a pu le voir face au Pays de Galles. » Si le contenu est extrêmement important, le résultat l'est tout autant pour emmagasiner de la confiance en vue de la Coupe du monde.




Crédit vidéo : FFR

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

PSA estime cependant que cette équipe « doit encore trouver encore plus de liant et de complicité pour être le plus précis possible contre les Australiens ».

C'est bien il progresse, à un an de la coupe du Monde il comprend qu'il ne suffit pas de mettre des bon joueurs ensembles pour gagner un match mais qu'il faut de la continuité, des joueurs qui se connaissent.

J'espère que la prochaine étape sera qu'il comprenne qu'en plus de jouer ensemble, il faut qu'ils suivent un plan de jeu! Ca serait bien qu'il le comprenne avant la coupe du monde et, soyons fou, avnt le match de demain.

Sinon pour le match on verra bien, c'est un peu fragile devant, j'ai hate de voir les duels speeding-Folau et teddy thomas avec son vis à vis. Ils ont les deux un gros challenge, folau étant l'un des meilleurs 15 du monde, et pour teddy s'il reloupe des plaquages importants on risque de ne plus le revoir.

Allez les bleus!

Je cite OUIn Ouin :

"Au lieu de partir dans ces cellules à trois, on est parti à deux ou tout seul et on a perdu le ballon."

Ca me fait penser à ce que me disais un de mes éducateurs, il y a longtemps de cela :

"Ne vous isolez pas tout seul, isolez vous à plusieurs"

IMANOL REVIEEEEEEEEEENS ! x)

qt andré pense vraiment que reddy thomas peut marquer 4 essais aux australiens?? tout ça parce qu on a gagné contre les fidji??...si on gagne l australie, on va pas tarder a nous dire qu on va gagner la coupe du monde

  • berval
    390 points
  • il y a 5 ans

@Mr Poly, la prochaine fois que tu regarde un match de rugby, enlève le bandeau que tu as sur les yeux, tu verras mieux les joueurs évoluer sur le terrain

moi, j'ai très peur de prendre la foudre en mêlée (on a déjà reculer contre les Fidji...) Mas est carbonisé, et Menini ne tient rien en mêlée... Tout ca pour gagner un peu en mobilité.... je ne comprends pas.... Guirado est pas mal en ce moment car s'il a pas deux pilier puissants pour le caler il lâche trop de jus en mêlée et n'est plus pressent dans le jeu....
Maestri, c'est devenu Casper on le voit encore moins que Mermoz sur un terrain alors que pourtant il ne fais pas toujours son taff dans les taches obscures....

  • crazyrugby
  • il y a 5 ans

« Il y a deux ans, il était blessé, l'an dernier, il n'a pas beaucoup joué. Cette année, il est numéro un à son poste au Racing-Métro. Face à l'Australie, on va savoir »

.....

Alors pourquoi on le fait pas jouer à son véritable poste bordel.

"S'il coûte 2 essais et qu'il en marque 4 le bilan sera positif"
Je ne suis pas d'accord : un essai est le résultat d'une action collective (sauf exception), alors que rater un plaquage et laisser son vis-à-vis trouer le rideau, voir même aller à l'essais, est une erreur personnelle.

Morale de l'histoire, serrez les dents et allez au charbon les ailliers !

Indy
on ne peut pas en vouloir aux commentateurs de France 2 de servir la soupe, c'est leur business et le but est d'attirer le max de monde derriere l'ecran
ils vont pas dire "restez sur france 2 voir un match de merde", ils doivent positiver et j'imagine que c'est hyper compliqué de toujours trouver du positif à leur place
en plus galthié est je pense déjà à moitié grillé pour entrainer l'équipe de france, si il en rajoute une couche ce sera définitif, il a deja trop balancé sur PSA et la fédé, camou en particulier aime bien les "corporate"

quant à l'équipe... c'est pas nouveau c'est le journal sportif qui ne pompe rien au rugby, à part pour tenter de faire du sensationnel

  • indy
    23083 points
  • il y a 5 ans

D'un coté PSA a raison de ne pas vouloir casser la confiance après cette premiere victoire mais de l'autre les lacunes que tout le monde a vu (sauf les commentateurs de l'Equipe et de France2) contre les fidjis notamment devant et en défense risquent de se payer cash samedi et il y avait des solutions... (Picamoles, Harinordoquy...)

Derniers articles

News
News
News
News
News
News
News
News
News
News
News