VIDÉO. Champions Cup - Bourgarit, Priso, Jolmes, ces jeunes qui ont fait mal aux Wasps
Champions Cup - Pierre Bourgarit a marqué face aux Wasps.
Retour en vidéo sur les actions de Thomas Jolmes, Pierre Bourgarit et Dany Priso face aux Wasps lors du match de Champions Cup.

Ce dimanche, La Rochelle se déplace à la Ricoh Arena pour y défier les Wasps. Il n'y a pas si longtemps, les bookmakers n'auraient sans doute pas parié un penny sur les Maritimes. En l'espace d'une saison et demie, le Stade Rochelais est entré dans une nouvelle dimension. Demi-finaliste du Top 14 l'an passé, ils ont découvert la Champions Cup cette saison. Trois journées plus tard, ils dominent leur poule après avoir battu les Harlequins chez eux, l'Ulster et les Wasps à Deflandre, bonus offensif à la clé. Une performance qu'aucune équipe n'avait réalisée depuis 1998. L'effet de surprise a laissé la place à la crainte.
 
L'une des forces de cette équipe, c'est son collectif. Malgré le turnover, le niveau de l'équipe ne baisse pas. Il y a bien sûr des internationaux, des All Blacks et des joueurs d'expérience mais lorsque le staff aligne des jeunes, ils se mettent au diapason de l'équipe et sortent aussi de gros matchs. Face aux Anglais la semaine passée, Patrice Collazo n'a pas ainsi pas hésité à titulariser le talonneur Pierre Bourgarit, 20 ans, ainsi que le deuxième ligne Thomas Jolmes, 22 ans. L'ancien joueur d'Auch et celui de Grenoble ont fait plus que répondre aux attentes pour leur première en Champions Cup. Jolmes avait déjà goûté à la Coupe d'Europe mais c'était en Challenge Cup. Comme le confie Bourgarit au Midi Olympique, à ce niveau tout va plus vite, "ce sont des matchs où ça joue, ça marque, c’est basé sur l’offensif.

Relâché mais appliqué, le talonneur n'a pas tremblé et s'est même offert un essai. Il "a été très tranchant avec le ballon" commente Collazo. Il terminera la rencontre avec 57m parcourus, 11 courses pour 3 défenseurs battus. Thomas Jolmes a été moins présent offensivement (20m) mais il s'est filé au même titre que les autres. "Ils font soixante minutes de très haut niveau. Ils ont envie de donner une bonne image d’eux-mêmes et du club. Ça compte dans une carrière." On notera également l'excellente prestation du pilier Dany Priso (23 ans), auteur de 15 courses pour 63m parcourus et 6 défenseurs battus. Ce dimanche, l'international sera titulaire sur le pré de la Ricoh Arena à l'instar de Jolmes. Sur le banc, Bourgarit aura lui aussi l'occasion de briller.Crédit vidéoyoe91

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • Bantry
    6400 points
  • il y a 1 an

Priso est vraiment un joueur exceptionnel, puissant et bon en melée. Il déçoit tres rarement et merite l'edf clairement. C'est un tres bon gratteur et c'est ce qui manque a l'edf

Jolmes est très bon et s'il continue comme ca (ce qui sera surement le cas), Maestri va cirer le banc l'an prochain.

Bougarit, c'était son 1er match titulaire. Il avait besoin d'etre titularisé visiblement pr reussir son match. Il doit confirmer 🙂

  • spir
    17561 points
  • il y a 1 an

C'est fou que notre EdF soit si faible, avec tant de bons joueurs en France.

  • AKA
    46186 points
  • il y a 1 an
@spir

"bons joueurs en France" oui "en France" c' est a dire dans notre Top14! cherchez l' erreur!!!

  • Ahma
    84455 points
  • il y a 1 an
@AKA

Le commentaire de spir est relatif à l'article ci-dessus, qui concerne effectivement trois joueurs français.

@spir

C'est la différence entre une sélection et une équipe.

  • spir
    17561 points
  • il y a 1 an
@spir

J'ai même le sentiment, en les regardant jouer régulièrement, qu'il n'y a jamais eu autant de joueurs d'un tel niveau. Potentiellement classe internationale. Sauf en 2 et en 10, quoique le tout jeune talonneur rochelais soit vraiment prometteur. Les effectifs de Clermont, la Rochelle, Bordeaux, et bien d'autres clubs, en dégorgent litéralement. Sans parler des 9, 10, et 15 récemment acquis par Toloose (3 postes d'intelligence de jeu, soi dit en passant, et ensuite certains remarquent que le ST joue souvent moins mal cette année --mais c'était vraiment pas le cas là contre Lyon en Challenge).
A propos de 10, je pense qu'il y a un problème de fond d'intelligence de jeu en France, depuis qu'on fait de la formation "sérieuse", "pro". C'est comme les conservatoire de zik : à l'entrée, tout plein de jeunes prometteurs, motivés, et créatifs ; à la sortie, une armée de petits robots tous stériles et pareils et sans âme. Aussi, je pense qu'on devrait tester et orienter vers le poste 10 tous ceux qui font montre d'encore un peu d'intelligence vers les âges junior, malgré la formation.

@spir

Et ne pas les assassiner à la moindre touche non trouvée, plaquage manqué, ou coup de pied raté. Et ça, nous ne sommes pas prêts ! 🙂

Notre bon ami Farrell, il fait un match indigent contre l'ASM la semaine dernière, il en a déjà fait des matches catastrophiques, pour autant on continue à lui faire confiance, et à raison.

Sinon personne ne veut servir de fusible dès qu'il y a un peu de difficulté, et donc on grille nos 10 (métaphore filée bim).

  • AKA
    46186 points
  • il y a 1 an
@Jamie Coup d'Mors

OK pour ne pas les assassiner, mais surtout pas les statufier quand sur un drop ils envoient leur équipe en 1/2 finale!!! Par contre Farell a peut être fait de mauvais matches mais il a largement prouvé qu' il avait le niveau international!

@AKA

Il l'a prouvé car on lui en a laissé le temps !

@spir

Oui. C'est à se poser une certaine question !...

@Rémi teLamettra

LA bonne question !

Derniers articles

News
Vidéos
News
News
Transferts
News
News
News
News
News
News