VIDEO. Champions Cup - RCT. Juan Smith raffute et marche sur le visage de Rob Evans
Champions Cup – RCT. Juan Smith marche sur Rob Evans.

Le Rugbynistère a besoin de votre soutien !

-70% de revenus pour le Rugbynistère avec l'arrivée du Covid-19. Aidez-nous à faire face à la crise !
Samedi sur la pelouse du Parc y Scarlets de Llanelli, le RCT a littéralement marché sur son adversaire comme en témoigne cette action de Juan Smith.
Samedi sur la pelouse du Parc y Scarlets de Llanelli, le RCT n'a fait qu'une bouchée de son adversaire gallois, et ce, même si le score de 26 à 3 ne reflète pas totalement la domination toulonnaise. Les Rouge et Noir ont en effet marché sur les Scarlets. Référence ici à la surpuissante mêlée varoise qui a puni son homologue à des nombreuses reprises. Mais aussi aux joueurs comme Steffon Armitage capables de pourrir toutes les sorties de balle ou de tout simplement récupérer le cuir. Une tournure de phrase qui trouve également tout son sens avec l'action du troisième ligne Juan Smith à la 56e minute de jeu.

Le Sud-Africain, sans doute pas encore très au fait des expressions françaises, a semble-t-il pris au pied de la lettre le discours de Bernard Laporte dans le vestiaire avant le match. Des paroles que l'on imagine très pacifiques avec son fameux « on va leur faire mal » ou bien « on n'est pas des branquignoles ». Sans doute a-t-il également lâché un « il faut leur marcher dessus. » Bien entendu, le Springbok n'a pas intentionnellement marché sur le visage du pilier Rob Evans au moment de lui passer dessus. Ce dernier s'est retrouvé au mauvais endroit au mauvais moment après avoir été raffuté sans ménagement par Smith. Une leçon douloureusement apprise.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

pour le plaquer celui là, il vaut mieux baisser la tête.

  • Compte supprimé
  • il y a 5 ans

Ben le gars il met du temps pour se lever et jouer....

Le quintal sur la gueule avec des crampons de 18... j'aurais pas aimé être à la place d'Evans !

Juan Smith, dans ce qui semble être absolument involontaire, peut-il être cité par la commission de discipline ?

C'est sûr que ça doit faire très mal à l'amour propre, pour se faire trimbaler comme un vulgaire sac de patate et à la tronche, pour le piétinement... Bref, ça pique

N'empêche qu'avec la technique de "je mets ma tête entre la godasse et le sol" il a réussi à déstabiliser Juan Smith qui a lâché le ballon juste après !

Petite récompense pour un grand sacrifice, mais récompense quand même !

C'est un peu similaire à l'effondrement du maul quand tu joues en séries... Oeuf de pigeon à l'arrivée mais maul stoppé !

  • sylche
    37658 points
  • il y a 5 ans

Les nuances de la langue française, ça ne s'apprends pas du jour au lendemain. Du coup, ça fait quelque dégâts collatéraux.

Derniers articles

News
News
News
News
News
News
News
News
News
News
News