VIDÉO. Avec le ''Thor Français'' dans ses rangs, les Bleus Sevens triomphent au Tahiti 7s
Les Bleus Sevens ont triomphé au Tahiti Sevens.

Le Rugbynistère a besoin de vous

Merci pour votre soutien
Retour sur le tournoi de Tahiti disputé début décembre par l'équipe des Bleus Sevens, championne de France en titre.

Si vous suivez le rugby à 7 en France, l'équipe des Bleus Sevens vous est forcément familière. Championne de France en 2016, référence dans l'Hexagone au niveau élite, la formation dispute de nombreux tournois internationaux. Ce fut d'ailleurs le cas début décembre avec le Tahiti Sevens... un nouveau titre à la clé. Cadre de l'équipe, ancien joueur de Massy, Saint-Etienne, Chalon-sur-Saône ou Aubenas, Chérif Bekkal - MVP du tournoi au gabarit impressionnant (1,87m ; 96 kilos) pour un 3/4 - nous parle de cette belle aventure.

Ce tournoi à Tahiti, c'était ta première expérience avec l'équipe ?

Non, je joue avec Les Bleus depuis de nombreuses années. C’est vraiment une équipe fantastique qui domine le Sevens tricolore depuis plus de 10 ans. J’ai déjà fait les tournois français comme le Howard Hinton 7s, le Stanislas 7s et le Med7s, mais aussi de nombreux tournois internationaux comme Nivelles ou Las Vegas. J’ai d’ailleurs été élu MVP de ces deux derniers tournois, comme à Tahiti d’ailleurs. Avec Les Bleus j’ai rencontré des joueurs de grand talent et j’ai hâte d’étrenner mon capitanat lors du Championnat de France 2018 !

Raconte-nous un peu ce tournoi de Tahiti 7s !

Le tournoi de Tahiti est l’un des plus relevé du Pacifique Sud avec des équipes venues de toute la Polynésie, jusqu’aux Iles Cook. C’est LE grand évènement Sevens de cette partie du monde. Les Bleus étaient très attendus et on le savait. Notre réputation nous avait précédé : la tournée aux Fidji en 2011, les nombreuses participations de notre équipe au Kenya Safari Sevens et au Dubaï Invitational nous ont bâti une solide renommée dans tout le Pacifique. Le récent titre national n’a fait qu’accroitre cette pression !

Cherif a été élu meilleur joueur du tournoi

Chaque équipe a joué le match de l’année face à nous : c'était très dur car on nous a imposé un combat physique incroyable. Heureusement, nous avions dans l’équipe des joueurs internationaux de grand talent comme Adil Achabar (Mâcon) ou Ezekiel Sejdoro qui ont su nous donner les moyens de monter en puissance tout au long du tournoi. J’ai vraiment pris beaucoup de plaisir car sans fausse modestie, je crois que nous avons vraiment joué rugby à 7 de grande qualité. La finale contre les Iles Cook a été pour moi un grand moment : il y avait une grosse pression et nous nous sommes vraiment transcendés au cours de ce match.

Les résultats - Tournoi à 10 équipes (2 poules de 5) :

  • Match de poule 1 : LES BLEUS / Tahiti : 24 à 00
  • Match poule 2 : LES BLEUS / Papeete : 26 à 00
  • Match de poule 3 : LES BLEUS  / Chili  : 24 à 17
  • Match de poule 4 : LES BLEUS  / Pirae : 26 à 05
  • Demi Finale : LES BLEUS / Fa’aa : 26 à 17
  • Finale : LES BLEUS / Iles Cook : 31 à 05

Tu as une anecdote marrante à nous raconter sur ce tournoi, ou sur le groupe ?

Ce tournoi reste une fantastique expérience pour moi, tant sur le plan sportif qu’humain. Cette année, j’ai décidé de tout miser sur le 7 et je ne cache pas que mon objectif ultime est de réussir à intégrer l’Equipe de France. Je travaille dur tous les jours pour cela et je pense que des bonnes prestations dans des tournois de ce type ne peuvent que m’y aider. J’ai vraiment donné le meilleur de moi-même à Tahiti et le public ne s’y est pas trompé : tout le monde me surnommait Thor dans les tribunes ! J’ai vraiment été très touché par l’accueil que m’ont réservé les Polynésiens. C’est une aventure d’autant plus fantastique pour moi que le président du jury (pour élire le meilleur joueur du Tournoi) n’était autre que DJ Forbes, le All Black meilleur joueur de Sevens au monde.

J’ai aussi apprécié toutes les excursions que nous avons faites au cours de notre semaine sur place. Nous sommes allés en catamaran sur une île déserte, Tétiaroa, et tous les joueurs se sont baignés au milieu des requins. J’ai fait rigoler tout le monde car je suis le seul à ne pas m’être mis à l’eau… Notre entraîneur, Toufou, qui a participé à de nombreuses tournées depuis une quinzaine d’années partout dans le monde, nous a affirmé que c’est le plus beau tournoi auquel il avait participé ! Nous avons vraiment passé une semaine formidable !

Le squad des Bleus Sevens pour le tournoi de Tahiti :

Joueurs : Stéphane BAUER (Strasbourg - Fed1 Elite) 2. Grégory SEBASTIEN (Grasse - Fed1) 3. Théo BRUNEL (Mâcon - Fed1) 4. Adil ACHAHBAR (Maroc 7) 5. Guillaume PIRON (Colomiers - ProD2) 6. Arnaud DESCHAMPS (Lourdes - Fed2) 7. Nassim BOUKERSI (Grenoble - ProD2) 8. Lino PERELLO (Valras - Fed3) 9. Florian CHEVTCHENKO (Agde - Fed1) 10. Ezekiel SEDJORO (France 7) 11. Chérif BEKKAL 12. François LEBERT (Avusy - D1 Suisse) 13. Mathieu SANTONI (Aix en Provence - Fed3)

Manager : Fabienne Vidal - Entraîneur : Gian Carlo Toufou - Kiné : Baptiste Di Gennaro

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

En attendant j aimerais bien savoir comment La Desche c est retrouvé dans cette équipe et à participer au tournoi à Tahiti ptdr

  • AKA
    51183 points
  • il y a 3 ans

Aucun intérêt mais j' avoue un brin de jalousie: un tournoi à 7 à Tahiti...

  • MFK
    10337 points
  • il y a 3 ans

Je ne remets pas question la qualité de cette équipe mais je ne suis pas certains que ça soit "LE grand évènement sevens de cette partie du monde" sachant qu'à cette période il y a eu les Oceania Seven aux Fidji ainsi que les Mini Jeux du Pacifique au Vanuatu avec notamment les Fidjiens, Samoans, Tongiens, NZ etc...

  • ced
    100447 points
  • il y a 3 ans

On dirait un sketch des inconnus sur Chabal avec une perruque blonde

Thor se sert rarement de son marteau pour violer il me semble. Comparaison douteuse. En tout cas sympa vos articles découvertes, vivement le prochain!!!
http://www.midilibre.fr/2016/10/05/accuse-du-viol-d-un-jeune-homme-le-rugbyman-libere,1404521.php
http://www.lindependant.fr/2016/06/10/viol-le-rugbyman-reconnait-une-relation-avec-le-plaignant,2211826.php

@Stade75

Mmm.. Pas très cool, les articles comme l'effet poucave... Toute façon son look est à ièche...

  • Heooo
    3840 points
  • il y a 3 ans
@Stade75

Effectivement, par certain que ce type mérite la pub que lui fait le Rugbynistère avec cet article...

@Heooo

J'ai même du mal à imaginer qu'il ait pu être libre aussi vite, partir a l’international, et surtout avoir été prit dans cette équipe. Même si on tous le droit a une deuxième chance j'imagine.

@Jauzionot

@Stade75 @Jauzionot @Ginobigoudi @Heooo Salut les amis, merci pour vos messages ! On parle rugby sur le site, pas de chroniques criminelles. Il n'a pas été condamné et est en attente de son procès : en attendant, il est naturel de respecter la présomption d'innocence 😉

@Clément Suman

Respecter la présomption d'innocence est une chose, faire de la pub à un mec qui est en procès pour plusieurs agressions sexuelles ça en est une autre. Vous auriez pu vous abstenir et attendre le dénouement de son procès non ?

@Clément Suman

Il est naturel de respecter la présomption d'innocence, mais je ne suis pas convaincu qu'il mérite que vous lui fassiez cette pub.
Envoyer sa vidéo à Thierry Janeczek aurait été plus pertinent que cet article.

Derniers articles

News
News
News
News
News
News
News
News
News
News
News