VIDEO. Australie 7s. Pama Fou ridiculise ses coéquipiers avec le geste technique de l'année
Australie : Pama Fou amuse la galerie avec un coup de pied du futur.
Découvrez l'histoire - à peine romancée - de Pama Fou, rugbyman australien, auteur du geste de l'année. A reproduire seulement en présence d'un adulte.
Octobre 2027. Sydney. Tana Umaga peut exulter. Pour la 5e fois consécutive, les All Blacks remportent la Coupe du Monde. L'ancien centre du RCT a peut-être perdu ses cheveux mais son sourire ne laisse planer aucun doute. Le voilà seul au panthéon des entraîneurs puisqu'il devient le premier à remporter trois fois le trophée Webb-Ellis. Du côté des perdants, c'est une autre histoire. Sur ses terres, l'Australie vient de subir une véritable humiliation face à son ennemi intime et déjà, la colère gronde. Dans le plus grand secret, l'ARU et le gouvernement se réunissent pour tirer une seule conclusion : seule la science peut contrer les invincibles All Blacks. En vingt ans, d'immenses progrès ont été réalisés : il est maintenant possible de combiner plusieurs ADN humains dans un même corps. En théorie, il est donc possible de former le joueur ultime, une sorte de super-rugbyman...

Neuf mois plus tard, le petit Pama voit le jour. Sont réunis dans sa chambre Quade Cooper, Carlos Spencer, Juan Martin Hernandez et Sonny Bill Williams, soient les rugbymen les plus techniques du XXIe siècle. Tous les quatre ont accepté de vendre leurs données génétiques à la fédé australienne pour qui le joueur ultime doit être un maître ès skills avant d'être un monstre physique. L'expérience marche bien. Problème : elle marche trop bien. À 6 mois, Pama marche... en pas de l'oie. À 2 ans, il enchaîne les chisteras avec sa tétine. À 5 ans, lors d'une initiation au ballon ovale, ses feintes de passes sont tellement réussies qu'il met dans le coma l'intégralité de ses adversaires. Craignant d'être accusée de tricherie par l'IRB – faut pas déconner, les super-rugbymen ne sont pas autorisés à jouer – l'ARU refuse de délivrer une licence à Pama, pourtant surclassé chez les scolaires. Il est jugé « trop technique » et « trop imprévisible » pour intégrer une équipe de XIII ou un squad quinziste.

Après avoir fait un trait sur une carrière de sportif, Pama choisit de devenir... magicien et prend comme nom de scène, Pama le Fou. Sa spécialité ? L'illusionnisme. Mais là encore, l'Australien est tellement doué qu'il réussit (pour de vrai) à se téléporter dans la passé. Le voilà en 2014. Un monde où Tana Umaga traîne encore ses dreadlocks sur les terrains d'ITM Cup avec les Counties Manukau. Un monde qui n'a pas encore découvert les super-rugbymen. Une chance inouïe pour Pama le Fou, devenu Pama Fou, qui choisit le rugby à 7 dans l'optique des Jeux Olympiques. Enfin, l'Australien peut s'exprimer au plus haut niveau : en quelques semaines, il devient membre de l'équipe nationale et s'amuse à ridiculiser ses coéquipiers en camp d'entraînement avec des gestes de l'espace dont lui seul a le secret.

(Bien sûr, l'histoire de Pama Fou n'est que fiction. Mais le joueur existe. Et son geste qu'on n'arrive même pas à décrire a bien eu lieu, la preuve en vidéo.)


Crédit vidéo : ARU TV
Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • P.asm
  • il y a 9 ans

Geste crée par Piri Weepu il y a un bon moment ! Joli mais rien de bien nouveau 😉

Derniers articles

News
News
Transferts
News
Transferts
News
News
News
Transferts
Transferts
Transferts