VIDEO. 6 Nations. Pays de Galles - France. Les Bleus n'ont plus peur de se faire des passes et de parler
6 Nations. Pays de Galles - France. De la décontraction chez les Bleus.

Le Rugbynistère a besoin de vous

Merci pour votre soutien !
Ce qui attend le XV de France à Cardiff vendredi soir dans le cadre du 6 Nations n'est pas une partie de plaisir. Mais les Bleus abordent ce match sereinement.
Ce qui attend le XV de France à Cardiff vendredi soir dans le cadre de la troisième journée du 6 Nations n'est certainement pas une partie de plaisir. Sur la pelouse du Principality Stadium, les Bleus peuvent s'attendre à un accueil particulier à l'image de celui qu'ils avaient reçu il y a presque deux ans jour pour jour. Ce 21 février 2014, après un avant-match tronqué en raison des bouchons, ils avaient poireauté seuls sur la pelouse pendant que Sam Warburton et ses coéquipiers patientaient tranquillement dans le tunnel. Après deux victoires initiales dans le Tournoi (sur l'Angleterre et l'Italie), les Tricolores avaient été punis 27-6. Un scénario que l'on espère différent ce vendredi. Maxime Médard n'avait pas joué ce jour-là, mais il sait à quoi s'attendre.

Pour préparer ce premier match à l'extérieur, le XV de France n'a disposé que deux trois jours. Ce qui est loin d'être idéal quand on sait également que 23 internationaux ont foulé les pelouses de Top 14 ce week-end, dont 6 pendant 80 minutes. Malgré tout, l'ambiance au sein du groupe est sereine. Après quatre années difficiles, les Bleus semblent d'épanouir sous les ordres de Guy Novès. "Aujourd'hui, on prend vraiment le projet de jeu à notre compte. On n'attend pas qu'on nous donne tout sur un plateau", confie Maxime Médard à L'Équipe. Désormais, les joueurs osent parler et dire quand ça ne va pas, ou au contraire quand tout va bien. Les effets de la méthode Novès diront certains. Mais pas que.

"Les joueurs n'ont pas peur de se faire des passes"

Le renouvellement de l'effectif y est aussi pour beaucoup. Une grande partie des joueurs se connaît déjà pour avoir évolué dans les sélections de jeunes. Si les entraînements sont studieux, il y a aussi de la décontraction. Ce qui n'était pas forcément le cas lorsque certains cadres (Papé, Mas, Dusautoir, etc) étaient encore là. "Auparavant, on hésitait toujours avant de faire quelque chose, car on ne savait pas comment les anciens allaient réagir", indique un joueur dont le nom n'a pas été révélé. Si certains approchent de la trentaine comme Chouly ou Guirado, l'homogénéité du groupe en terme d'âge est un plus (près de la moitié du groupe a 25 ans ou moins). L'intégration de nouveaux est facilitée et il leur est plus facile de s'imposer et d'oser. "Les joueurs n'ont pas peur de se faire des passes", lance Jules Plisson. Ni de chanter "Les Lacs du Conemara" autour d'une mousse lors du repas d'après match. Pourvu que ça dure.

Notez que le troisième ligne Bernard Le Roux figure dans le groupe du Racing 92 qui doit recevoir Castres en Top 14 samedi. Ce qui laisse penser qu'il ne sera pas du voyage au Pays de Galles. Il n'avait pas été retenu pour les deux premiers matchs des Bleus.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Ceci contribue à la bonne marche d'une équipe mais il y a aussi d'autres ingrédients...Une certaine équipe qui domina le Rugby Français, les mecs étaient loin d'être copains comme cochons....Mais ils avaient trouvé Objectif commun et surtout moyens Sportifs pour y parvenir...J'attends à l'épreuve des Matchs à contexte difficile, mais c'est déjà un bon postulat de départ, reste à confirmer le reste...

C'est là que tu te dis que le rugby Français à perdu 4 ans avec PSA, durant ces années aucun plan de jeux (je suis mauvaise langue c'était un plan de jeu MINIMALISTE), aucun enthousiasme et le pire aucun esprit d'équipe.
Merci Guy de nous redonner un peu d'espoir!

Voir l'équipe de France sans caractere, subir la déculotté sans broncher en 1/4, ne rien faire face au haka...
et 6 mois plus tard, cela change du tout au tout : une equipe conquérante, intéressante et heureuse de jouer. Nous n'avons remporté que deux matchs avec +3 au goal average mais j'ai hate de voir cette équipe livrer de vrais tests face aux equipes du sud.

@Christophe Lod

ce qui m'avait rendu triste était cette remise de maillot (pour le quart ou pour l'irlande?) sans ambiance, ou pire dans une ambiance de mort - à croire qu'ils n'avaient pas envie d'y aller....

"Le groupe vit bien" 😛

Ce qui me plait c'est de ne pas attendre la victoire. Je m'explique. Face au PdG samedi, si les bleus gagnent je suis heureux et je crois que je ne serai pas le seul. Mais j'ai le sentiment que "le public" ou en tout cas les gens croisés sur les forums et dans les pubs (en début de match après on en tire plus rien) ne s'attendent plus simplement à voir un résultat mais à voir un bon match. Avoir réussi à donner ce sentiment, cette envie, en si peu de temps, c'est ce que je trouve le plus fort de la part du nouveau staff. Après ne crions pas encore victoire bien sur.

à l'poque de PSA, non seulement c'était l'ennui, mais on ne cherchait plus que la victoire, fut-ce donné par l'arbitre ! Bon j'exagère mais on s'emmerdait pas mal. J'espère vraiment revoir Bezy vendredi, non pas pour ses qualités de joueurs, mais pour montrer que l'EDF est un groupe en formation. Titulaire ou non n'a pas tant d'importance d'ailleurs. Le choix des joueurs et surtout de les conserver est vraiment positif, j'espère que GN et son équipe vont continuer comme ça.
Car même si les résultats ne suivent pas d'une manière mirobolante, même si on est pas champion du monde de la galaxie tout de suite, au moins on aura repris plaisir à aimer notre équipe, et pas seulement à le voire jouer.
🙂

@Thor Lund

Je ne suis pas d'accord avec toi, ce n'est pas parce que l'équipe du Pays de Galles est une équipe de bulldozers qu'on ne peut pas avoir affaire à un match spectaculaire. Leur match contre l'Ecosse de la semaine dernière était le plus beau depuis le début du tournoi.

  • Aouan
    23541 points
  • il y a 4 ans
@Thor Lund

Pour le beau match on attendra un autre adversaire que le PdG, un défense de fer, beaucoup de jeu au pied (le fameux kicking game si cher à Galthié) et une ligne de 3/4 aussi lourde qu'un pack. Je ne mise pas sur un match spectaculaire malheureusement. Et même si dans le fond je suis d'accord avec toi, pour le coup j'attends surtout la victoire qui nous échappe depuis 4 ans face à cette équipe.

  • lau1
    12468 points
  • il y a 4 ans

Un plus un pour le coup du lacet.

  • Jasp
    4012 points
  • il y a 4 ans

"Les joueurs n'ont pas peur de se faire des passes", encore heureux !

"ils avaient poireauté seuls sur la pelouse". Du Lartot dans le texte.

Sinon on a un bel exemple de l'avantage d'une jeune génération au pouvoir; ça ose, c'est insouciant, et si c'est doué ça peut aller loin.

Elles sont belles les rouflaquettes de Medard, meme si je n'oserai pas ce style capillaire... particulier.
J'aime beaucoup ce joueur, mais le comparer au grand JPR Williams est peut-etre un peu trop glorieux quand meme.
Aller Max, mets leur le feu vendredi!

"Auparavant, on hésitait toujours avant de faire quelque chose, car on ne savait pas comment les anciens allaient réagir"

Le moins qu'on puisse dire c'est qu'avec PSA, la mayonnaise n'a jamais pris dans le groupe...

Bizarre, j'imagine mal Dusautoir faire passer un sale quart d'heure à un jeune qui prend une initiative malheureuse.
Par contre un certain Pascal P. qui hurle sur ses jeunes partenaires après leur avoir fait une passe de maçon, j'imagine que c'était un problème récurrent du coup.

Maxime-Williams-Médard, le JPR Williams du rugby français et des arrières à rouflaquettes qui relancent... Le 15 gallois, chirurgien au civil, première sélection à 19 ans et présent lors des 8 Tournois gagnés par le PdG...

@ginobigoudi

Qu'Est-ce que j'ai pu le bader le JPR....Le AB/Barbarians 1979 match d'anthologie, JPR à son summum...Ceux qui s'ennuient, YouTube permet de visionner...Pour la comparaison outre les Rouflaquettes il y a pas mal de similitudes dans le Jeu avec MM....

  • Aouan
    23541 points
  • il y a 4 ans

"Disposé que deux trois jours" mot valise ou erreur? 😀

Pour moi les 2 équipes doivent sortir des vestiaires en même temps .Si une équipe ne sort pas à l'injonction de l'arbitre, il n'y a qu'à démarrer par une pénalité au centre du terrain .

Les joueurs osent se faire des passes contrairement à avant car ils étaient inhibés par les anciens .Ca en dit long sur le formatage du joueur moderne incapable de prendre ses responsabilités.Quand le jeu demande une passe, on fait la passe.

@Dormeur 15

Une petite danse des canards en guide de Haka pour faire passer le temps en attendant les gallois.......bon évidemment faut pas prendre 60 points derrière

@Dormeur 15

Est-ce que Guilhem Guirado pourrait envisager par exemple de refaire son lacet dans le couloir (genre pendant 10min, en disant aux officiels qu'il n'y arrive pas parce qu'il a l'habitude des scratch) histoire filouter un peu pour rentrer en même temps que les Gallois?

Quelqu'un sur un autre forum parlait du "coup du lacet" d'E. Champ pour le Toulon - Bègles de 91: l'inverse, en résumé.

@Dormeur 15

Sur le papier je pense que c'est le cas, mais ca fait partie du Folklore du rugby. L'écosse a domicile a droit à l'hymne a Cappela, les Iliens au haka et pour le PDG c'est le spectacle du millenium imposé à l'équipe adverse.

C'est pas équitable c'est sur, mais si on enlève ces petits ingrédients, les rencontres internationales perdront un peu de leur saveur.

Pour ma part, je suis pressé de voir les bleus au milieu du millenium à attendre les Gallois, ca va faire monter la pression d'un cran 😊

Ce groupe me plait de plus en plus et tant mieux si il vit bien ! Quand on apprécie ses partenaires c'est toujours plus facile de partir au combat avec eux !! 🙂

Derniers articles

News
News
News
News
News
News
News
News
News
News
News