Un coup de coude, un nez cassé, bref...un match d'hommes
Malgré son nez cassé, Mathew Tait a continué à jouer

Le Rugbynistère a besoin de votre soutien !

-70% de revenus pour le Rugbynistère avec l'arrivée du Covid-19. Aidez-nous à faire face à la crise !
Outre le plaquage de Toby Flood sur Andy Goode, la rencontre entre Worcester et Leicester a aussi été marquée par un nez cassé et une bagarre.
Un coup de coude vaut-il un carton jaune ? Si l’on se fie à la jurisprudence, c’est en général la sanction logique d’un tel geste. Encore faut-il que le corps arbitral ait eu vent du dît geste. Cette justice, le centre de Worcester Alex Grove l’aurait certainement appréciée après le « poke » musclé de son homologue de Leicester Matt Smith. Mais c’est finalement comme un grand que le centre des Warriors est allé régler ses comptes l’action aussitôt terminée.

Cité après la rencontre, Smith n’a finalement pas écopé d’une suspension mais seulement d’un carton jaune ou « retrospective yellow card ». Il faut dire que dans le feu de l’action, il apparaît difficile pour l’arbitre de champ, concentré sur le ballon, d’avoir l’œil sur deux joueurs se faisant des mamours.



En tant que supporters de rugby et internautes chevronnés, vous n’êtes certainement pas passés à côté du dessin intitulé « la différence entre le rugby et le foot ». En voici une parfaite illustration en vidéo avec dans le rôle du rugbyman (presque) insensible à la douleur, Mathew Tait. Dont le nez fracturé après une intervention pas vraiment digne d’un gentleman de l’arrière Chris Pennell, ne l’a pas empêché de poursuivre le match jusqu’à son terme.



Cela n’a pas été la seule action notable de la soirée, puisque c’est aussi lors de ce match que l’ouvreur anglais Toby Flood s’est rendu coupable d’un plaquage dangereux sur son compatriote Andy Goode. Trop occupés à s’échanger des politesses, les joueurs en auraient presque oublié de jouer avec deux seulement deux essais inscrits dans le court du jeu. Les Tigres ne devant finalement leur victoire qu’au bon vouloir de l’arbitre après un deuxième essai de pénalité accordé à Food et cie juste avant la sirène (53e, 79e).

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
Cet article ne contient aucun commentaire, soyez le premier à en poster un !

Derniers articles

News
Sponsorisé News
News
Transferts
News
News
News
News
News
News
News