Top 14 - Brive tente une stratégie originale... mais se fait finalement piéger ! [VIDÉO]
Le groupé pénétrant de Bayonne face à Brive.
Tel est pris qui croyait prendre. Un adage vérifié par le CA Brive Corrèze face à l'Aviron Bayonnais.

Que retenir du match entre Brive et Bayonne, comptant pour la 11e journée du Top 14 ? Pas grand chose... Le match s'est terminé sur un triste match nul, 6 à 6 ! Mais une action a retenu l'attention des supporters présents dans le stade, ou devant leur télévision. A cinq minutes du coup de sifflet final, Bayonne hérite d'une touche. Le ballon est lancé, et capté.

Seulement, les Brivistes décident de ne pas disputer ce maul. Une stratégie simple : si aucun joueur briviste ne va au contact, le Bayonnais qui vient percuter devant le porteur de balle est pénalisé. Or, cette stratégie va se retourner contre le CAB, puisque Marais décide de quitter l'alignement.

Notre arbitre Dédé Puildébut précise :

Point Arbitrage :

Il est interdit de quitter l'alignement (et donc de reculer) tant que celui-ci n'est pas terminé. C'est donc une décision juste que de siffler pénalité contre les Noirs. Brive a opté pour le refus de maul alors que les Bayonnais sont seulement 3. Il est pourtant assez simple de mettre le groupe de joueurs au sol quand la structure est si peu nombreuse.

Et voici l'action en vidéo :

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Pourtant le règlement IRB stipule que l'alignement est terminé lorsqu'un joueur franchit la ligne de remise en jeu. Or il me semble qu'en avançant les bayonnais ont franchi la ligne de remise en jeu. L'alignement aurait donc dû être terminé et les brivistes libres de le quitter sans être pénalisés. Preneur de l'éclairage de @DédéPuildébut

@Romain Verzeni

Le dernier joueur. Or les brivistes reculaient déjà

@Eisenhower

Le dernier joueur c'est dans le cas d'un maul or il n'y a pas de maul ici, on a un maul "fantôme" avec une seul équipe.

@Team Viscères

L’alignement prend fin lorsque :

a. Le ballon ou un joueur en possession du ballon :

i Quitte l’alignement ; ou

ii Pénètre dans la zone située entre la ligne de touche et la ligne

des 5 mètres ; ou

iii Va au-delà de la ligne des 15 mètres



Donc exact pas le dernier joueur. Mais celui qui porte le ballon. Me suis mal exprimé
Les brivistes ont reculé dès le début. C’est ça qui leur est reproché. Je n’ai à pas parlé de maul de Bayonne.

  • Ahma
    89315 points
  • il y a 1 mois

J'ai lu plusieurs fois l'article et les commentaires, plusieurs fois également le chapitre du règlement concernant la touche, et je n'y comprends toujours absolument rien. Par exemple, à quel moment le défenseur a-t-il commis la faute ? Quand l'arbitre siffle l'alignement est terminé depuis longtemps, la faute est-elle antérieure ? Auquel cas les explications données me semblent hors sujet.

@Ahma

Je suis assez intrigué aussi par la situation. Étant donné qu'il n'y a pas de formation de maul puisque les Brivistes le refusent, l'alignement se termine quand le porteur du ballon "quitte l'alignement". Il n'y a pas de précision dans le règlement sur ce que signifie "quitter l'alignement", il me semblait que c'était le franchissement de la ligne de remise en jeu mais si c'était le cas cela aurait été précisé (ça l'est bien pour le cas du maul/ruck). Or la décision repose entièrement sur ce concept, puisqu'il s'agit de déterminer à quel moment les Brivistes reculent hors de l'alignement et si c'est avant ou après que le Bayonnais détenteur du ballon ait avancé hors de son alignement.

Les arbitres ont peut-être une clarification interne (ce ne serait pas la première fois qu'une règle se juge en fonction d'un critère qui n'est pas disponible dans la règle), mais en l'absence de ce renseignement j'aurais tendance "au bon sens" à considérer que puisque les Bayonnais avancent autant que les Brivistes reculent les joueurs des deux équipes quittent leur alignement respectif en même temps.

  • Ahma
    89315 points
  • il y a 1 mois
@Team Viscères

Me semble aussi. Je crois d'ailleurs avoir déjà vu des situations similaires dans lesquelles l'équipe en défense n'a pas été pénalisée quand elle s'est décidée à intervenir.
La seule piste explicative que j'avais est celle suggérée par epa, que le joueur soit positionné de façon illicite dès avant le lancer, mais il ne semble pas que ce soit le motif indiqué par l'arbitre.

  • epa
    36306 points
  • il y a 1 mois
@Team Viscères

Je pense que l'arbitre sanctionne le briviste qui ne fait même pas l'effort de se mettre dans l'alignement avant le lancé.

@Ahma

Les joueurs ne doivent pas quitter l’alignement. Sur cette règle tu dois t’écarter et les laisser passer. Et le relayeur (qui n’est pas dans l’alignement) doit attendre qu’ils arrivent au contact.

  • Ahma
    89315 points
  • il y a 1 mois
@Eisenhower

Comme expliqué par Team, si les Bayonnais avancent, ils mettent fin à l'alignement, les Brivistes devraient donc pouvoir intervenir.

@Ahma

Oui mais ils ont reculé dès le départ. C’est ça la sanction

  • Ahma
    89315 points
  • il y a 1 mois
@Eisenhower

L'hypothèse était intéressante, du coup j'ai revu la scène, le problème c'est que je vois les Brivistes reculer à mesure que les Bayonnais avancent (et donc que l'alignement prend fin), je ne les vois pas reculer avant. De plus je n'ai pas l'impression que l'arbitre signale une faute au départ (même un avantage), il ne se manifeste qu'au moment où le défenseur va au contact du faux maul.

  • JoeMbu
    555 points
  • il y a 1 mois
@Ahma

La faute sifflée à l'encontre des brivistes n'est pas super claire en effet ... La seule explication est que l'arbitre a considéré que l'alignement n'était pas encore fini (et donc application de la règle 18.38 "Sauf pour aller occuper la position inoccupée de relayeur, aucun joueur de l’alignement ne peut quitter l’alignement avant qu’il ait pris fin" --> pénalité). Cependant, au regard des cas énumérés par la règle 18.37, cette perception (alignement toujours en cours) semble clairement erronée... Il faudrait demander à EspritDeLaRègle ce qu'il en pense 🙂

  • JoeMbu
    555 points
  • il y a 1 mois

Pour compléter l'explication en peu succincte de Dédé Puildébut, il convient de préciser qu'en réalité les brivistes n'ont pas correctement et pleinement appliqué la défense du maul fantôme. En sus de leur refus de maul, ils auraient dû soit :
1) Ne pas reculer et laisser le "maul" bayonnais venir en contact avec un de leurs joueurs (sans toutefois se lier) : l'arbitre aurait sifflé contact --> pénalité
2) Envoyer un de leurs joueurs faire le tour du "maul" (pas de lignes de hors jeu vu que le maul n'en est en réalité pas un, vu qu'aucun défenseur n'est lié) et plaquer directement le porteur de balle.
Cette tactique est peu utilisée à niveau pro mais est pourtant très utile quand elle est bien maîtrisée 🙂

@JoeMbu

Ton explication est la bonne.... stratégie utilisée avec mes poulains, depuis belle lurette ;il me semble que ce sont les Italiens qui ont mis ce mode opératoire en application.

  • AKA
    47270 points
  • il y a 1 mois
@JoeMbu

Çà été la mode à une époque en Super Rugby où l' adversaire venait plaquer le porteur de ballon mais on ne le voit pratiquement plus!

Derniers articles

Sponsorisé News
Transferts
Transferts
News
Vidéos
News
Vidéos
Transferts
News
Vidéos
News