SUPER 18. Les Sunwolves s'inclinent face aux Lions malgré une grosse mêlée
SUPER 18. Les Sunwolves s'inclinent face aux Lions malgré une grosse mêlée.

Le Rugbynistère a besoin de votre soutien !

-70% de revenus pour le Rugbynistère avec l'arrivée du Covid-19. Aidez-nous à faire face à la crise !
SUPER 18. Pour le premier match de leur histoire en Super Rugby, les Japonais des Sunwolves se sont inclinés face aux Lions à Tokyo (13-26). Mais ils n'ont pas démérité...
Après les Jaguares, qui ont fêté leur premier match en Super Rugby en fanfare en l'emportant sur la pelouse des Cheetahs (33-34), les Sunwolves réalisaient également leurs débuts dans la grande compétition de l'hémisphère sud samedi, avec la réception des Lions à Tokyo.

Mais en dépit du soutien d'un public venu nombreux dans les tribunes du Chichibunomiya Stadium, la nouvelle franchise japonaise s'est logiquement inclinée face à une équipe sud-africaine plus expérimentée et mieux rodée – en effet, les Sunwolves n'avaient bénéficié que de deux semaines de préparation, et n'avaient pas disputé de matchs de pré-saison.

Menés de 6 points à la pause malgré deux essais sudaf signés Robbie Coetzee et Courtnall Skosan, les partenaires de l'ancien toulonnais Tusi Pisi ont été distancés au score au retour des vestiaires, quand Jacobus Kriel a franchi la ligne d'en-but. Mais les Sunwolves n'ont jamais baissé les bras, à l'image d'une grosse mêlée remportée sur introduction adverse à la 48ème minute de jeu.

Quelques minutes plus tard, le capitaine Shota Horie inscrira en force le premier essai de l'histoire de cette nouvelle équipe. Un essai qui ne changera rien, puisqu'après une dernière réalisation de Lionel Mapoe, les Lions l'emporteront sur le score de 26 à 13. Mais les Japonais n'ont pas à rougir de cette défaite...


Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Allez, les débuts sont quand même encourageant pour une équipe qui n'a pas 2 semaines dans les pattes ! Le score final n'est pas si lourd, même si le nombre d'essais encaissés est conséquent . Surtout, ce n'est pas l'équipe à s'en être la moins bien tiré sur cette 1ère journée, loin de là ! N'oublions pas qu'ils débutent en Super Rugby, et que les Sunwolves c'est pas l'équipe du Japon contrairement aux Jaguares qui sont quasiment l'équipe d'Argentine et qui se connaissent pas coeur . Et puis quelle ferveur dans ce stade Chikungunya c'est magnifique de voir cela, on sent que l'engouement au Japon à prit encore un coup de fouet grâce à la victoire sur l'Afrique du Sud .
Moi je suis optimiste pour leur avenir 🙂

  • Crep
    2683 points
  • il y a 4 ans
@Ben3459

En effet, pas de sushi à se faire pour eux.
Pardon je sors..

  • Aouan
    23541 points
  • il y a 4 ans

Ce match se jouait à Tokyo, et de plus les Lions ne font pas partie des meilleurs équipes sudaf'....je crains malheureusement que cette équipe "japonaise" (8 japonais dans le XV de départ) ne prennent de sacrées déculottées lors de ses futurs déplacement, chez les Sharks par exemple...

@Aouan

Cela fait quelques mois que les japonais n'ont plus peur des sud-africains!

Mais il est inutile de tirer des conclusions sur un premier match avec aussi peu de préparation. On pourra retenir l'engouement (curiosité?) du public venu nombreux, ce qui est toujours une bonne chose. Surtout en Super Rugby où le remplissage des stades est fluctuant.

Les Japonais ont pris une sacre lecon, il est evident qu'ils manquent de cohesion car leur defense etait regulierement a la rue, rien de bien etonnant s'ils n'ont eu que deux semaines d'entrainement.
Au bout du compte un plutot bon match quand meme bien que je sois decu que les Japonais n'aient pas imite les Argentins en gagnant leur premier match

Derniers articles

News
News
Vidéos
News
Vidéos
Vidéos
News
News
News
News
News