Seven : les meilleurs joueurs de l'année connus
La Nouvelle-Zélande est le pays le plus représenté

Le Rugbynistère a besoin de vous

Merci pour votre soutien !
L'IRB a dévoilé la Dream Team des World Series, cuvée 2012/2013. Des jedi, des capitaines et des ailiers supersoniques en font partie.
L'IRB a dévoilé l'équipe-type des World Series 2012/2013 et le moins que l'on puisse dire, c'est que ça décoiffe ! Parmi les sept meilleurs joueurs de l'année, aucun français mais un Kenyan et deux Néo-zélandais, une nouvelle fois vainqueurs des World Series cette saison.

Les 7 joueurs de la Dream Team :

Tim Mikkelson (Nouvelle-Zélande) :

L'ailier de la province de Waikato aux mensurations de 3e ligne (1,91, 100kg) a particulièrement brillé cette saison. A bientôt 27 ans, il est le fer de lance des All Blacks qui ont écrasé la concurrence cette saison. Mikkelson est même le capitaine des Blacks depuis la blessure de DJ Forbes. Il semblerait aussi qu'il soit un maître Jedi puisqu'il utilise la force pour se débarrasser de ses adversaires.

Afa Aiono (Samoa) :

Lui aussi est capitaine, mais de la sélection samoane, qui a terminé à la 4e place du classement général cette saison. Mais si les Samoa, seulement vainqueurs de l'étape de Dubaï, ont paru un peu en dedans cette saison, Aiono a particulièrement brillé malgré des ennuis avec la justice. En août dernier, le joueur était convoqué devant un tribunal pour « conduite dangereuse. » Heureusement pour les Manu Samoa, il a été relaxé.

Frankie Horne (Afrique du sud) :

Décidément, cette Dream Team fait la part belle aux capitaines puisqu'après ceux des Blacks et des Samoa, voici celui de l'Afrique du sud ! « The Tank », son surnom, se passe de commentaire... Horne a effectué ses débuts en 2007 au tournoi de Dubaï et est devenu le premier joueur à disputer cinquante étapes d'affilée. Ses prochains objectifs ? « Le Mondial et les Jeux Olympiques. »

Joji Raqamate (Fidji) :

Si vous aimez le Seven, vous n'avez pas pu passer à côté du phénomène. Les Fidji, 3e du classement général, lui doivent beaucoup. Appuis de feu, vitesse de course phénoménale, le demi de mêlée est la sensation des Flying Fijians, au point d'être courtisé par les clubs de rugby à XV. Il se murmure que Richard Dourthe voudrait l'associer à l'Américain Carlin Isles la saison prochaine, sous le maillot dacquois. Avec de tels bolides, qui se sont récemment croisés, l'USD pourrait s'éviter une nouvelle saison cauchemar.

Gillies Kaka (Nouvelle-Zélande) :

Non, le Brésilien du Real Madrid ne s'est pas mis au rugby. Kaka, Gillies de son prénom, est arrière à Hawke's Bay et surtout membre de l'équipe à 7 des All Blacks. Doté d'un gabarit classique (1,83 ; 85kg), le Néo-zélandais s'est imposé comme l'un des meilleurs joueurs au monde avec les Blacks et vient de remporter les World Series 2012/2013. Comme Mikkelson, il semblerait que Kaka use de la force pour éviter les adversaires. Mais à la vue des ses qualités, pas sûr qu'il ait besoin de ça pour marquer des essais.

William Ambaka (Kenya) :

Le « Jonah Lomu kenyan » fait lui aussi partie de cette équipe-type. L'ailier a intégré le circuit du Seven il y a deux ans lors du Hong Kong Sevens 2011. Cette sélection vient récompenser la belle saison du Kenya, 5e juste derrière les Samoa. Ambaka a pointé dans l'en-but 24 fois cette saison. Pas mal... Mais il n'a pu empêcher la KRU (Kenyan Rugby Union) de limoger son coach, l'anglais Mike Friday.

Dan Norton (Angleterre) :

Si les Anglais ont particulièrement déçu cette saison, cela n'a pas empêché Dan Norton de briller. Déjà énorme l'an dernier, l'ailier ou arrière, qui serait plus rapide qu'Usain Bolt sur 20 mètres est la star de l'équipe d'Angleterre. Passé par Gloucester et Bristol, Norton est déjà à 25 ans le quatrième meilleur marqueur de l'histoire du rugby à 7 anglais.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
Cet article ne contient aucun commentaire, soyez le premier à en poster un !

Derniers articles

News
News
News
News
News
News
News
News
News
News
News