Seven : Le Gallois Cory Allen mystifie Vatuinaruku en finale
Le jeune gallois s'est offert un essai de 80 mètres.

Le Rugbynistère a besoin de votre soutien !

-70% de revenus pour le Rugbynistère avec l'arrivée du Covid-19. Aidez-nous à faire face à la crise !
Le jeune joueur gallois a pris le meilleur sur son défenseur avant de mettre les cannes sur 70 mètres pour l'essai. En face, Osea Kolinisau a été en feu avec un triplé décisif en deuxième mi-temps.
La récente finale du Tournoi de Hong Kong entre le pays de Galles et les Fidji a été d’une rare intensité. Il faut dire que les deux équipes en présence ont prouvé leur valeur tout au long de la compétition. Dans leur poule, les îliens n’ont fait de cadeaux à personne en dominant tout d’abord les locaux de Hong Kong par 36 à 0 puis une Espagne accrocheuse (22-12) lors de la première journée. Le lendemain, le Canada n’a pas fait mieux fait avec seulement 5 points inscrits (5-26). Les Fidjiens se sont réellement positionnés comme de potentiels vainqueurs après avoir facilement dominé l’Australie puis la Nouvelle-Zélande dans lors d’une demi-finale de haute facture (33-14).

De leurs côtés, les Diables rouges ont connu une défaite lors des phases de poules. Un lourd revers 31-0 contre l’Afrique du Sud qui ne les a pas empêchés d’accéder aux quarts de finale à la faveur de deux victoires contre l’Australie et l’Argentine sur un score similaire, 19-14. La suite de la compétition a somme toute était assez linéaire pour les Gallois, tombeurs du Canada (28-14), puis faciles vainqueurs des Kenyans (19-0), pourtant particulièrement en jambe face à la France. C’est donc après n’avoir été que peu inquiétés qu’ils ont défié le champion sortant lors de l’ultime match du Tournoi.

Une finale débutée tambour battant avec un essai du jeune Cory Allen (20 ans). Lequel s’est magnifiquement joué de Vatuinaruku avec une feinte de coup de pied sur le bord de touche avant de mettre les cannes sur plus de 70 mètres. Une entame parfaite pour le pays de Galles qui a ensuite doublé la mise par Allen avant de prendre une sérieuse avance à la mi-temps avec une troisième réalisation de Webber. Un avantage au tableau d’affichage qui a ensuite fondu comme neige au soleil durant un seconde acte endiablé grâce au triplé de Osea Kolinisau, homme providentiel pour les Fidji, entré juste avant la mi-temps (26-19).

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
Cet article ne contient aucun commentaire, soyez le premier à en poster un !

Derniers articles

Vidéos
News
News
News
News
News
News
Sponsorisé News
News
Sponsorisé News
News