RESUME VIDEO. Top 14. FCG - Stade Français. Soirée portes ouvertes au Stade des Alpes
Top 14. FCG – Stade Français. Soirée portes ouvertes au Stade des Alpes

Le Rugbynistère a besoin de vous

Merci pour votre soutien
Ce vendredi soir au Stade des Alpes, le FCG a permis au Stade Français de prendre provisoirement la tête du Top 14 avant les autres matchs de la 13e journée.
Noël ou pas, c'est un cadeau que les Grenoblois se seraient bien passé de faire aux Parisiens (30-43). Ce vendredi soir au Stade des Alpes, le FCG a permis au Stade Français de prendre provisoirement la tête du Top 14 avant les autres rencontres de cette 13e journée. La faute à de trop nombreuses erreurs défensives, mais surtout à un engagement de tous les instants des visiteurs. Lesquels ont littéralement étouffé les Isérois, notamment en mêlée avec un Zhvania de gala (3 ballons perdus par Grenoble, six introductions difficiles), jusqu'à les pousser à la faute. Invaincus jusqu'à présent au Stade des Alpes, les hommes de Fabrice Landreau ont rapidement compris que la soirée allait être difficile lorsque sur une attaque au large, les Soldats roses ont parfaitement fait vivre la gonfle par Parisse et Plisson jusqu'à l'aile d'Arias. Pris de vitesse et bousculés, les Grenoblois ont ensuite concédé un deuxième essai par Antoine Burban juste avant la demi-heure malgré un en-avant de Danty. À la pause, la note était déjà salée pour le FCG malgré les trois pénalités de Wisniewski (9-21).

Contré au large durant les quarante premières minutes du match, Grenoble a tenté de se recentrer sur du jeu au près dans le second acte. Une réaction déjà trop tardive puisque deux minutes après la reprise, Nayacalevu a une nouvelle mis en évidence les errances défensives des Alpins pour planter un troisième essai déjà décisif pour la suite de la rencontre. Dix minutes plus tard, le FCG a tout de même trouvé les ressources mentales nécessaires pour envoyer Florian Faure derrière la ligne parisienne pour la première fois de la rencontre (16-28). Une réalisation qui n'a pas réussi à évacuer la frustration des Grenoblois, cristallisée par le carton jaune du capitaine Arnaud Heguy (54e), un brin énervé par l'arbitrage.

Cette fois-ci pas de retournement de situation rocambolesque pour Grenoble malgré une belle réaction d'orgueil qui verra Ratini mystifier Arias en bord de touche pour inscrire son 9e essai de la saison. Et surtout les gros emporter leurs homologues sur plusieurs mètres pour bénéficier d'un essai de pénalité et ainsi priver le Stade Français du point de bonus offensif acquis grâce au doublé de Nayacalevu (63e) et à la réalisation opportuniste de Danty (71e).

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • noune
    13939 points
  • il y a 6 ans

Les grenoblois ne sont jamais rentrés dans le match.... Durban super efficace et très tranchant !!!!

Chiocci n'est effectivement pas prêt pour le niveau international, surtout cette année où il a pris bcp de brioche..
Slimani exceptionnel en mêlée , que j'adore et espère revoir dans le Tournoi, n'est pour autant pas un pilier de " jeu" à la De Villiers par, c'est un pilier de mêlée !

Mais surtout c'est un pilier droit, là où Chiocci joue à gauche, je ne vois pas la comparaison

Bé pour une veille de fête il y a eu un feu d'artifice !!! Le stade a fait feu de tout bois Grenoble m'a paru être sans âme, sans pêche !

  • tom4995
    16836 points
  • il y a 6 ans

Jamais vu un public aussi mort qui ne sait dire que "ICI, ICI, C'EST...", qui siffle sans raison les buteurs parisiens... Pas un seul chant dans les tribunes, on prend quarante pions mais c'est pas grave on va faire voler des journaux comme à Mayol... Merde on n'en a pas... Les joueurs grenoblois doivent se sentir bien seuls

S'il continu comme ça, le Stade devrait être dans les 6 à la fin de la saison, depuis le temps qu'ils se battent pour retrouver le haut du tableau, ça fait plaisir... et ça évacuera la frustration de l'année précédente! Allez les Soldats Roses !
Si Plisson continu de faire d'aussi belles prestations, j'espère le revoir en Bleu! Mais pour cela il faudra qu'il bétonne son point faible : la défense. Lopez et Plisson en EdF ça aurait de la gueule!
J'espère revoir en Bleu : Burban, Slimani, qui peuvent apporter un plus au groupe selon moi, l'un pour sa densité physique et son agressivité, l'autre pour ses prestations en mêlées. Même si Chiocci n'a pas démérité, je pense Slimani au dessus, surtout si l'on prend en compte le jeu courant et le déplacement. Chiocci a vite grillé contre l'Argentine en tant que titulaire.

Un match plaisant ( 8 essais) et une très belle équipe du SF, qui devrait en faire souffrir plus d'une si elle continue comme cela.

Derniers articles

News
News
News
Vidéos
Réseaux Sociaux
News
Vidéos
News
Transferts
News
News