RÉSUMÉ VIDÉO. Championnat du monde U20. Deux sublimes essais de 90m n'ont pas suffi aux Bleuets face aux Baby Blacks
France U20. Romain Buros a été décisif sur deux des quatre essais français.

Le Rugbynistère a besoin de vous

Merci pour votre soutien !
Malgré une superbe deuxième mi-temps, les Bleuets n'ont pas réussi à refaire leur retard et s'inclinent en demi-finale face à la Nouvelle-Zélande.

Les Bleuets ne seront pas champions du monde mais ils ont encore l'occasion de terminer sur une victoire synonyme de troisième place à condition de battre l'Afrique du Sud. S'ils veulent cette fois-ci faire tomber les Baby Boks après le match nul concédé (23-23) en ouverture de la compétition, ils devront rentrer immédiatement dans la rencontre. S'ils subissent comme en demie face à la Nouvelle-Zélande, ils auront toutes les peines du monde à refaire leur retard. Et tous leurs efforts pourraient bien être vains. C'est en jouant de manière décomplexée comme lors du second acte face aux Blacks qu'ils pourront l'emporter. 

VIDEO. Après un haka intense, Bleuets et Baby Blacks ont refusé de bouger en se défiant du regardCar même s'ils ont soutenu le regard des Néo-Zélandais après leur haka, ils n'ont pas du tout rivalisé dans le jeu en première mi-temps. Dépassés physiquement, ils ont subi. Tout est allé trop vite et ils ont rapidement concédé des essais. Deux avant la 10e minute, puis un troisième à la 23e. Ils n'ont pas ou peu vu le cuir face à des Baby Blacks clairement un ton au-dessus dans ce premier acte à l'image du talonneur Aumua, auteur d'une course impressionnante en bord de touche avant la mi-temps pour la quatrième réalisation des siens.
VIDÉO. Championnat du monde U20. Le talonneur des Baby Blacks dépose Arthur Retière avant la chistera outrageuse de son ouvreurMenés 29-0 puis 34-0 dès la reprise après l'essai de ce dernier, les Bleuets ont cependant attaqué la deuxième mi-temps avec de nouvelles intentions. D'aucuns diront qu'ils ont enfin débuté leur rencontre et choisi de jouer. Cela s'est rapidement concrétisé par deux essais de Couilloud (50e) et Pesenti (52e). Ce dernier étant à la conclusion d'un action de 95m après un ballon arraché par Arrate et un bon relais de Buros. Il sera également décisif à la 70e sur la réalisation de Tauzin en lui remettant le cuir au pied après une belle percée d'Uberti depuis ses 22m. En dépit d'un quatrième essai par Mauvaka (64e), les Bleuets n'ont finalement pas réussi à renverser la situation (39-26).Crédit vidéo : World Rugby


Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Je ne sais pas qui sont les joueurs car je ne suis pas les jeunes suffisamment, mais l'attitude de deux des francais a la fin du haka m'a bien fait marrer.
Ce deux joueurs ont clairement envie d'en decoudre et ils prennent beaucoup de plaisir au defi physique impose par le haka.
J'ai trouve ce moment assez magique

Il serait pas légèrement en avant le premier essai All Black ?
Ça ne change rien au fait qu'ils l'auraient mit 2 min plus tard mais bon il y a en avant quand même 😛

  • to7
    14673 points
  • il y a 3 ans

Je trouve les gens durs avec nos bleuets, ils ont fait un sacré match. Ils ont pris d’emblée la folie de baby blacks qui avaient collé des branlées à tout le monde jusque là, au moment ou ils relevaient la tête, il y a ce carton jaune qui casse une première révolte. En 2e période ils ont clairement surclassé les neo z (26-10) 4 essais à 1.
Alors ok ils sont partis de trop loin mais on est loin de la branlée annoncée, chaque équipe a eu sa mi temps. Les bleuets ont su eux aussi mettre de la vitesse, de l'adresse et de la puissance. et franchement les néo z n'ont pas lâché en 2e mi temps, ils sont restés appliqués et sur leurs gardes pour assurer la victoire( de mauvais esprit diraient même que l'arbitre aussi veillait au grain de ce coté là).
Je ne sais pas ce qui va se passer contre l'afsud mais ça me conforte dans l'idée que le rugby français, contrairement aux clichés, est loin de manquer de talent et que la formation, si elle ne vaut pas la neo z, ne doit pas être si pourrie que les pseudos spécialistes nous le répètent en boucle.

@to7

Précision que j'ai oublié dans mon premier message : si certains d'entre nous sont durs, ce n'est pas contre nos minots mais contre l'appareil FFR/LNR. Nos minots n'y sont pour rien si notre formation stagne, et avec leurs moyens ils ont fait un gros match contre des Blacks supérieurs et malgré une première mi-temps qui aurait pu les voir couler complètement. Ce qu'on regrette, c'est justement qu'on ne leur donne pas les moyens pour faire autre chose qu'espérer bien figurer. Sans aller jusqu'à être l'égal des blacks, cela serait bien avec nos moyens et notre vivier on puisse se dire qu'en les affrontant on a peut-être 30% de chances de les battre plutôt que 1%.

@to7

Ils n'ont collé des branlées qu'aux Italiens (comme tout le monde) et aux Irlandais, les Écossais ont fait un match honorable avec un score proche du notre 42-20, sans trou d'air comme nous sur une mi-temps complète.

Ce qui m'agace à propos de la formation, c'est qu'encore une fois on va prendre un ou deux matchs isolés pour dire que notre formation va bien. Là c'est une défaite honorable contre les Blacks, l'année dernière c'était une victoire en Tournoi contre les Anglais donc en fait on est pas si mauvais.
Mais arrêtons de faire des analyses avec des oeillères, on ne tire pas de bilans sur un match et encore moins en oubliant ceux qui nous emmerde (comme la victoire chanceuse en étant archi-dominés face à l'Argentine). Le bilan est net : en 10 éditions du Mondial U20, on ne s'est invité que 3 fois dans le dernier carré pour aucune finale, et avant le match à venir contre les Baby Boks notre bilan en phases finales est limpide : 0 victoire (défaites contre les Anglais, les Boks, les Aussies, les Blacks 2 fois). On peut aussi regarder les Irlandais, les Gallois et les Argentins qui contrairement à nous ont tous réussi à se hisser au moins une fois sur le podium, avec pourtant moins de moyens financiers et de réservoir. Si les autres arrivent à le faire mais pas nous, il va peut-être falloir se dire à un moment que ce n'est pas la faute à pas de chance, la faute de l'arbitre ou la faute de la météo.
Mais je ne me fais pas d'illusions, on va continuer de se dire qu'en fait ça ne va pas si mal et on ne va rien changer. On ne va surtout pas regarder comment les Anglais qui sont à côté de chez nous, avec un championnat similaire au notre, a accepté de se remettre en question pour changer sa formation jusqu'à faire de ses minots l'équipe n°1 au monde et de ses grands l'équipe n°2 au monde.

@Team Viscères

Dur ..mais juste.

Derniers articles

News
News
News
News
News
News
News
News
Amateur
Vidéos
News